Quelques questions (de fond ?)

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Quelques questions (de fond ?)

Message  Davidian le Jeu 27 Avr 2006 - 9:22

[quote:13e7="prunette"]Kalidas, ton iceberg est-il localisé sur Google Earth ? [/quote]
Hé prunette, l'[b]ours[/b] de ton alias, serait-ce Kalidas en fait?

[b][size=7]- Attention, à la une... à la deux... KLAANNNGGGG!!!
- ??? ....... [i]ROOOAAAAARRR[/i]!!!!![/size][/b]

[URL=http://imageshack.us][img]http://img115.imageshack.us/img115/5035/216873yt.jpg[/img][/URL]

Davidian
Semi-pro
Semi-pro

Nombre de messages : 220
Age : 38
Localisation : Nancy - 54
Date d'inscription : 03/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://myspace.com/jazzeerie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelques questions (de fond ?)

Message  prunette le Jeu 27 Avr 2006 - 9:27

mmmhhh c'et pas faux... ça expliquerait qu'il aurait le temps de mater les vidéos au boulot.

ours polaire c'est pas pire comme boulot... bon y a peu de contact.

prunette
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelques questions (de fond ?)

Message  Gromit le Lun 1 Mai 2006 - 15:37

Pour rebondir sur les questions de Kalidas, je dirais que l'on est tous victimes de cette lecture du Jazz qui présente les évolutions comme des ruptures radicales et forcément révolutionnaires.(et qui doivent s'opposer aux précédentes).

D'ou notre attente perpétuelle du nouveau messie, du nouveau Bird, du nouveau Coltrane...

Sans vouloir jouer les pédants, je citerai Xavier Daverat:
"Le musicien de Jazz ne doit pas forcément instaurer un nouveau langage, en revanche, il doit produire de la différence".

Et cette différence, elle peut se faire dans un style daté historiquement, mais toujours pregnant sur la musique actuelle et parce que l'on est loin d' en avoir épuisé leurs richesses (le be bop par exemple)... comme elle peut prendre des chemins de traverses, même si 10 ou 15 ans après, cela s'avère une impasse( le jazz rock par exemple)....

Les conditions économiques, sociales, politiques qui ont vu naitre le Jazz ont disparues, et toutes les générations suivantes de musiciens ont joués differemment de leurs ainés, mais a chaque fois, les jeunes générations créent un discours neuf, en s'appropriant cette musique d'hier, en jouant cette dernière avec des caractéristiques et des sons de leur époque.

Et c'est la longue histoire passionnante de cette musique...

Alors après les années 60, plus rien ?

Si, sans aucun doute, mais surtout des bifurcations causées peut être essentiellement par l'évolution des technologies et des instruments (electricité,electronique...).


Bon, c'est la fin de ce long W/E, ce qui explique ma déprime passagére...
M'en voulez pas

Gromit
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 1949
Age : 70
Localisation : Banlieue Sud
Date d'inscription : 05/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://www.flickr.com/photos/gromit2011/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelques questions (de fond ?)

Message  Invité le Lun 1 Mai 2006 - 18:56

Il y a pourtant des jeunes qui ont du talent :

Kurt Rosenwinkel
Roy Hargrove
Chris Botti
Michael Leonhart
Eric Marienthal
Steve Coleman
Keith Anderson
Mark Turner
Chris Potter
Matthew Garrison
Richard Bona
Dave King
Nate Smith
Greg Hutchinson
Brian Blade
Willie Jones III
Gonzalo Rubalcaba
Norah Jones

Des brésiliens :

Nelson Veras

Voire du flamenco :

Vicente Amigo

Ces jeunes innovent à leur manière ou reprennent le flambeau de leurs glorieux aînés (Tony Williams, Miles, Paco De Lucia, Michael Brecker ...).

Je ne suis pas tout à fait d'accord avec vous, il y a une relève, il n'y a pas que le sampling et le lounge, la musique live continuera à vivre, grâce aux clubs et aux Festivals.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelques questions (de fond ?)

Message  Kalidas le Lun 1 Mai 2006 - 19:15

Marcus, cette attitude t'honore, et c'est certainement celle qu'il faut avoir.

Cela dit, je constate que je penche davantage vers les rééditions (des glorieux aînés, comme tu dis).


Mais pour rebondir sur Gromit (j'ai enlevé mes croquenots),

Gromit, j’espère que tu as raison.

J ‘ajouterai que j’ai toujours ressenti les courants et styles du jazz comme participant d’un tout (ma métaphore de l’arbre généalogique que je trouve pratique), j’y inclus les ruptures tout aussi bien que les creusements multiples jusqu’à l’épuisement de la veine d’un même courant. Et des courants les uns par rapport aux autres, avec leurs inter-actions complémentaires et ruptures justement.

Pour reprendre la citation de Daverat, je trouve malheureusement qu’il n’y a plus trop cette production de différence, qu’on pouvait trouver aux grandes époques. Dans ces fameuses années, n’oublions pas qu’on pouvait aussi bien avoir à la même affiche Armstrong, Shepp, Duke, Coltrane, Blakey, Hamilton ;), Fitzgerald, Pepper, Bill Evans, Miles…. Le bop, le west coast, le free, les big bands (qui ont bien disparus), joués par ceux qui les ont crées. Quelle époque merveilleuse : à choisir j’aurais bien voulu en être.

Je suis assez content que tu soulignes ici l’impasse du jazz rock. Leurs protagonistes en sont revenus depuis longtemps et c’est heureux.

Quant à ta dernière fenêtre sur l’évolution technologique et son apport, on devinera sans mal ce que je peux en penser…

(petit coup de blues, moi aussi)

Kalidas
Jazzayatollah
Jazzayatollah

Nombre de messages : 3824
Age : 58
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/11/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelques questions (de fond ?)

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 18:09


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum