Keith Jarrett, la diva...

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Keith Jarrett, la diva...

Message  gaston le Sam 19 Juil 2008 - 22:32

syber, je n'aurais pas mieux dit

gaston
Contaminé
Contaminé

Nombre de messages : 498
Age : 70
Localisation : tours
Date d'inscription : 05/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://gaspacho-in-the-night.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Keith Jarrett, la diva...

Message  syber le Dim 20 Juil 2008 - 11:43

Oui ...


... en revanche Georges Shearing ...







[img]http://smileys.sur-la-toile.com/repository/Rires/lol.gif[/img]

syber
Contaminé
Contaminé

Nombre de messages : 457
Age : 51
Localisation : Hauts de Seine
Date d'inscription : 31/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumcabasse.org/forum/

Revenir en haut Aller en bas

eau de Cologne

Message  ptilou le Lun 21 Juil 2008 - 7:50

[quote:514a="captainbop"]
je ne suis même pas allé l'écouter hier soir, lors du concert à Juan !
Probablement une grossière erreur de ma part.[/quote]
Probablement pas !
Sans doute qq dizaines d'€ d'économisés pour aller voir des musiciens meilleurs et moins capricieux...

ptilou
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 903
Age : 63
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://cooldesource.blog.lemonde.fr/category/concerts/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Keith Jarrett, la diva...

Message  captainbop le Sam 26 Juil 2008 - 8:44

Bonjour,

C'est curieux, cette année, le journal [b]Nice-Matin [/b]n'a fait aucun compte rendu qualitatif sur la prestation du pianiste à [b]Jazz à Juan 2008[/b]. Prix d'une place de 1ère catégorie, cette année : 64 euros.
Le journal précise toutefois, que pour cette 9ème année consécutive, c'était la 21ème fois qu'il montait sur la scène de la pinède, le premier passage remontant à 1966.

Dans l'édition du 20 juillet 2008 il est écrit :
[i]"Surtout ne croyez pas la rumeur, qui présente Keith Jarrett comme quelqu'un de capricieux. Non, le pianiste est seulement exigeant, mais à un niveau difficile à imaginer."[/i]

Très cordialement.

captainbop
Bouquiniste de bon aloi
Bouquiniste de bon aloi

Nombre de messages : 697
Age : 71
Localisation : Au soleil
Date d'inscription : 18/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Keith Jarrett, la diva...

Message  Invité le Mer 20 Aoû 2008 - 18:47

bon ba pour une première j'en prend pour mon grade du côté de syber. c'est cool en tous cas de prendre le pas sur ce genre de discours. je n'ai pas regarder ton profil certainement es tu un musicos pour comparer ma diva à une Lorie défraîchit. en tous cas comme tu le dis si bien "pourquoi jouer toutes les notes quand il faut surtout jouer les bonnes" . même si son style te paraît convenu et sans intérêt afin d'inventer du neuf, il fait pour ce que doit faire un musicien réinventer et prendre ce qui a déjà été fait. la création ex nihilo je n'y croîs pas un seul instant. normal qu'il dérange et si certains sont aussi réactif c'est bien parce qu'il dérange et c'est le but de tout art à mon avis; en tous cas merci pour votre acceuil et merci pour ton info syber, je cours écouter cet artiste que je ne connais pas...........sympa. on a tant apprnedre des autres!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

ps à tous ceux qui auraient des choses intéressantes à dire sur le compte de keith jarrett je réitère ma demande, même si je vois que je ne me suis pas fait des amis à ce sujet.

ps du ps: je ne suis pas un ados pré pubère en mal de sensation, ni un gogo parisien. j'aime la sik c'est tout. bises à tous.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Keith Jarrett, la diva...

Message  Invité le Mar 22 Déc 2009 - 1:12

Y a des susceptibilités...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Keith Jarrett, la diva...

Message  Kalidas le Mar 22 Déc 2009 - 21:05

keith j'arrête et klaus ongèremal : deux sujets à manier avec pincettes !!!!

Kalidas
Jazzayatollah
Jazzayatollah

Nombre de messages : 3824
Age : 58
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/11/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Keith Jarrett, la diva...

Message  Jeanjean le Mer 23 Déc 2009 - 8:14

Excellent sur "Yesterday"!

Jeanjean
Semi-pro
Semi-pro

Nombre de messages : 196
Age : 60
Localisation : Herve-Belgique
Date d'inscription : 11/02/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Keith Jarrett, la diva...

Message  jacquesp le Mer 23 Déc 2009 - 12:03

Keith Jarrett, on aime ou on aime le détester...
N'empêche: "Testament London-Paris" c'est du tout grand Keith Jarrett !

jacquesp
Semi-pro
Semi-pro

Nombre de messages : 182
Age : 55
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 06/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://jazzques.skynetblogs.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: Keith Jarrett, la diva...

Message  Gromit le Mer 23 Déc 2009 - 14:40

Courageusement caché derrière Jacquesp, je plussoie.

Qu'on le veuille ou non, ce pianiste est incontournable. (même si certains y arrivent).

Gromit
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 1949
Age : 70
Localisation : Banlieue Sud
Date d'inscription : 05/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://www.flickr.com/photos/gromit2011/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Keith Jarrett, la diva...

Message  ptilou le Mer 23 Déc 2009 - 19:04

[quote]ce pianiste est incontournable. (même si certains y arrivent).[/quote]Ptilou peut le faire !!! finger in the nose
Oh , un jour chez des amis je retenterai, par exemple sur ce Paris London... m'enfin, j'ai peur qu'aux premiers bêlements masturbatoires, j'abandonne à nouveau... j'essayerai ! je promets !

ptilou
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 903
Age : 63
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://cooldesource.blog.lemonde.fr/category/concerts/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Keith Jarrett, la diva...

Message  Invité le Mer 23 Déc 2009 - 22:19

Soyons honnêtes, je n'ai écouté qu'[strike]une[/strike] deux heures du diptyque [i]Testament[/i]. La moitié du Paris, la moitié du London.
Je ne rentre pas dans mes frais. [size=7]Heureusement je ne l'ai pas acheté.[/size]

C'est très pseudo-musique classique je trouve. Pour ce faire pas de swing. Difficile pour moi de lui donner le qualificatif de jazz, trois syncopes ne me suffisent pas.
C'est modal souvent, mais c'est moins intéressant que Debussy ou les plus belles pièces de Ravel. D'une autre manière, dans ses pièces les plus acharnée ça va moins loin que Scriabine, ses dissonances et son atonalité (celui de la dernière période s'entend après l'op 65 en gros). Moins riche que Takemitsu ou Ligeti. Rythmiquement pas très captivant. C'est en général idiot de faire ces comparaisons — les comédies de Molière ne sont pas mauvaises sous prétexte que les tragédies de Racines sont bonnes - mais c'est qu'on sent ces inspirations assez nettement ici et c'est décevant au final.
L'autre gros défaut pour moi c'est que c'est sinistre, je m'y ennuie terriblement malgré de beaux passages ([i]London[/i] partie II par exemple). On a l'impression qu'il faudrait une tête d'enterrement pour être dans le ton du concert. En gros ça se prend au sérieux il me semble. Où est la joie, l'émotion, la douleur ? Où est la pulsation qui remue au fond ? Pas d'impact physique. Et pour parler à ma tête, ça reste un peu gentillet comme piano.

Bon, je sais que c'est un commentaire un peu raide mais il est sincère, sans volonté de provocation et sans acrimonie particulière pour le pianiste que je ne connais pas et dont j'entends évoquer la personnalité particulière pour la première fois ici. Je n'avais entendu auparavant que son [i]Köln[/i] [i]La Scala[/i] moins soporifique et ses Bach mécaniques que nous tairons par indulgence et ses Mozart tout aussi scolaires. Si on aime un jazzeux là-dedans courez écouter le plus beau 23° concerto pour piano jamais enregistré, par Gulda. Un sommet inégalé pour moi.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Keith Jarrett, la diva...

Message  Invité le Mer 23 Déc 2009 - 23:18

[img]http://ecx.images-amazon.com/images/I/51BeD0BEiHL._.jpg[/img]

Ici c'est autre chose et un autre temps. On vient de me proposer par ailleurs d'écouter un concert de 1966 à Oslo avec Charles LLoyd à la flûte et au ténor. Et c'est tout autre chose. Inventif, déjà ses sonorités étranges liquidiennes et ses impro qui partent out.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Keith Jarrett, la diva...

Message  jacquesp le Jeu 24 Déc 2009 - 8:17

[quote:d9fd="vartan"]Soyons honnêtes, je n'ai écouté qu'[strike]une[/strike] deux heures du diptyque [i]Testament[/i]. La moitié du Paris, la moitié du London.
Je ne rentre pas dans mes frais. [size=7]Heureusement je ne l'ai pas acheté.[/size]

C'est très pseudo-musique classique je trouve. Pour ce faire pas de swing. Difficile pour moi de lui donner le qualificatif de jazz, trois syncopes ne me suffisent pas.
C'est modal souvent, mais c'est moins intéressant que Debussy ou les plus belles pièces de Ravel. D'une autre manière, dans ses pièces les plus acharnée ça va moins loin que Scriabine, ses dissonances et son atonalité (celui de la dernière période s'entend après l'op 65 en gros). Moins riche que Takemitsu ou Ligeti. Rythmiquement pas très captivant. C'est en général idiot de faire ces comparaisons — les comédies de Molière ne sont pas mauvaises sous prétexte que les tragédies de Racines sont bonnes - mais c'est qu'on sent ces inspirations assez nettement ici et c'est décevant au final.
L'autre gros défaut pour moi c'est que c'est sinistre, je m'y ennuie terriblement malgré de beaux passages ([i]London[/i] partie II par exemple). On a l'impression qu'il faudrait une tête d'enterrement pour être dans le ton du concert. En gros ça se prend au sérieux il me semble. Où est la joie, l'émotion, la douleur ? Où est la pulsation qui remue au fond ? Pas d'impact physique. Et pour parler à ma tête, ça reste un peu gentillet comme piano.

Bon, je sais que c'est un commentaire un peu raide mais il est sincère, sans volonté de provocation et sans acrimonie particulière pour le pianiste que je ne connais pas et dont j'entends évoquer la personnalité particulière pour la première fois ici. Je n'avais entendu auparavant que son [i]Köln[/i] [i]La Scala[/i] moins soporifique et ses Bach mécaniques que nous tairons par indulgence et ses Mozart tout aussi scolaires. Si on aime un jazzeux là-dedans courez écouter le plus beau 23° concerto pour piano jamais enregistré, par Gulda. Un sommet inégalé pour moi.

:pale:[/quote]

Voilà une très belle et très pertinente analyse, Vartan.
Un point de vue clair et argumenté. Rien à dire.
Cependant, il ne faudrait pas oublier que Jarrett, contrairement à nombre de musiciens classiques, improvise (ok, on mettra Gulda à part, et encore) . C'est ça qui est, à mon avis, fascinant chez Jarrett. Et il improvise... vite. C'est presque de la compo instantanée. C'est souvent très malin et... assez unique dans son genre. J'en connais peu qui arrive à son niveau, franchement.
Alors oui, on peut lui reprocher un certain intellectualisme, un "plaisir" à vider un accord de son sens, à le répéter inlassablement... bref, à se prendre au sérieux. Mais Jarrett est là depuis quoi,... 40, 45 ans?, à façonner son style et à l'enrichir d'année en année.
Il faut remettre, par exemple, le Köln Concert (qui semble soporifique à beaucoup de monde ) dans son contexte, dans son époque (1975 !). Bien différent de son "Facing You", qui reste, pour ma part, un tout grand album solo de Jarrett!
Jarrett a revisité pas mal de standards avec son trio de façon magistrale (en se donnant des points de vue différents, souvent) ne se contentant pas de les jouer "joliment", mais en se les appropriant. C'est peut-être ce qui dérange certains...
Jarrett peut être capricieux voire imbuvable, mais quel incroyable pianiste de jazz.
Et il a su "imposer" son style (qu'on aime ou pas).
Tout ne me met pas "par terre" chez Jarrett, certes, mais quel pianiste!

Ok, c'est pas Monk... mais Monk, c'est pas un pianiste de jazz, c'est un génie...



A+

jacquesp
Semi-pro
Semi-pro

Nombre de messages : 182
Age : 55
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 06/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://jazzques.skynetblogs.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: Keith Jarrett, la diva...

Message  Invité le Jeu 24 Déc 2009 - 8:51

Merci pour cette réponse Jacquesp.
Je ne nie pas ses dons d'improvisateurs. Mais il ne me parle pas dans ce style en tout cas (jazz). Pour ce qui est de l'improvisation, c'est quelque chose de particulier à certains musiciens classiques ce qu'on sait moins, il y a des classes d'improvisation au CSNM de Paris dirigées par Escaich je crois, qui est lui-même un grand improvisateur à l'orgue. Il faut avoir entendu Xavier Busatto par exemple. Et pas que dans la musique de film comme ci-dessous.

http://operacritiques.free.fr/css/index.php?2009/10/13/1378-avant-cine-concert-xavier-busatto-accompagne-buster-keaton-le-cameraman-au-cinema-le-balzac-muet

Pour ce qui est de Jarrett, je veux bien essayer ses compo et reprises en trio, je ne crois pas connaître. Du moment que ce n'est pas en solo... Des conseils ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Keith Jarrett, la diva...

Message  jacquesp le Jeu 24 Déc 2009 - 9:48

Tu as raison Vartan, on dit trop souvent des musiciens classiques qu'ils n'improvisent pas (On dit que Mozart improvisait sans cesse, lui). Je pense qu'à une époque (le baroque, si je ne dis pas trop de conneries), l'impro faisait partie de la musique dite "classique"...
Les "classiques" sont nettement plus dans le "respect" de l'oeuvre (on est à l'opposé du jazz, faut le dire). Mais ceci dit, c'est un exercice fascinant aussi. Il existe une émission sur la radio belge (Musiq3) chaque dimanche entre 16 et 18h. qui s'appelle "Table D'Ecoute" et qui dissèque une oeuvre classique interprétée par différents ensembles. C'est étonnant et très intéressant. (Je crois que c'est "podcasté" http://www.tablecoute.blogspot.com/ )
Bref, je ne vais pas m'enfoncer dans un thème que tu maîtrise mille fois mieux que moi.

Alors, pour Jarrett, si tu veux éviter les "solo", je te conseillerai, pour ma part:
"The Survivor's Suite" (avec Haden, Motian...); "Bye Bye Blackbird" ("For Miles" est assez fantastique!); "Whisper Not" ou "Inside out" ou encore "Up For It"...

Bon, peut-être que tu n'aimeras rien de tout ça

A+

jacquesp
Semi-pro
Semi-pro

Nombre de messages : 182
Age : 55
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 06/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://jazzques.skynetblogs.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: Keith Jarrett, la diva...

Message  Invité le Jeu 24 Déc 2009 - 15:56

[quote:4aaf="jacquesp"]
Bon, peut-être que tu n'aimeras rien de tout ça

A+[/quote]

On verra !

En tout cas je vais écouter. Je me fais souvent surprendre par des écoutes dont je n'attendais pas beaucoup de prime abord.
...comme pour Miles Davis.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Keith Jarrett, la diva...

Message  Invité le Jeu 24 Déc 2009 - 18:35

Pour revenir sur la question de l'improvisation, cela faisait partie intégrante dela formation des musiciens jusqu'à la période romantique. (ensuite les compositeurs ont porté beaucoup d'attention au respect de leur pensée, finie la gabegie)
Pour ce que j'en sais, la plupart des interprètes savaient "varier" les grilles harmoniques proposées souvent seules pour l'exécution. Coller par dessus la mélodie de chaque voix était assuré par la connaissance des conventions de chaque époque et des habitudes des musiciens. La plupart des compositeurs improvisaient vraiment, essentiellement au clavier, clavecin ou orgue (tradition qui s'est mintenue jusqu'à nos jours pour les organistes). Bach, mais aussi Buxtehude, Frescobaldi (écouter ses [i]Fiori musicali[/i] dissonantes et chromatiques). Ils ont pour la plupart écrit par la suite ces improvisation dans la mesure de leur souvenir. A citer une des plus réputées improvisatrice, Elisabeth Jacquet de la Guerre, protégée de Louis XIV et compositrice indépendante qui écrivit (en plus d'un très bel opéra) beaucoup de suites pour clavecin. Sans doute les plus belles écrites à la fin du XVII° siècle, graves, introspectives. Bel enregistrement par Carole Cerasi.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Keith Jarrett, la diva...

Message  Sgt Pepper le Jeu 24 Déc 2009 - 22:45

[quote:a160="jacquesp"]

Alors, pour Jarrett, si tu veux éviter les "solo", je te conseillerai, pour ma part:
"The Survivor's Suite" (avec Haden, Motian...); "Bye Bye Blackbird" ("For Miles" est assez fantastique!); "Whisper Not" ou "Inside out" ou encore "Up For It"...[/quote]

J'aurais dit pareil, je rajouterais : "At the deer head in", mais je suis loin de tout connaître.
J'avoue que j'aime Keith Jarrett sans réserve à l'exception des solos qui me gavent un peu aussi. Je me range donc sans problème dans la catégorie des fans et des ados à boutons.

Sgt Pepper
Est resté
Est resté

Nombre de messages : 44
Localisation : paris
Date d'inscription : 07/05/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Keith Jarrett, la diva...

Message  Invité le Ven 25 Déc 2009 - 0:52

[img]http://ecx.images-amazon.com/images/I/31tKdDXx1wL._.jpg[/img]

Ecouté [i]The survivor's suite[/i].
C'est nettement plus intéressant en effet. Pas ébloui non plus par le piano que j'ai trouvé un peu trop explicite parfois trop lourd. Mais c'est le ténor de Dewey Redman dont je n'avais jamais entendu parler qui m'a vraiment touché ici. Je m'ennuie un peu dans le premier titre mais le free de "[i]Conclusion[/i]" avec lâchage complet des percu et du sax, Jarrett sans doute plus inspiré... Superbe.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Keith Jarrett, la diva...

Message  Invité le Ven 25 Déc 2009 - 2:13

[img]http://ecx.images-amazon.com/images/I/41hpDvS1QsL._.jpg[/img]

[i]Bye Bye Blackbird[/i] (1991)
Je dois admettre que ce CD est génial.
Alternance entre jazz modal assez classique et hard bop réjouissant. Je commence à mieux sentir ce qui ne me séduit pas tant que ça chez lui, ses tournures mélodiques qui ne me surprennent pas assez je pense. Ça reste globalement peu inventif par ailleurs, mais ce n'est pas nécessairement un défaut pour moi. Sinon, c'est un disque que je vais certainement acquérir rapidement. [size=9]Dès que mon crédit "musique" qui est [i]Game over[/i] en ce moment aura regagné la surface. [/size]


Dernière édition par vartan le Ven 25 Déc 2009 - 3:35, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Keith Jarrett, la diva...

Message  Invité le Ven 25 Déc 2009 - 3:34

[img]http://ecx.images-amazon.com/images/I/51SIjDZYamL._.jpg[/img]

Un très beau live avec Gary Peacock, et Paul Motian, [i]At The Deer Head Inn[/i] (1994) Très élégant trio, un peu plus blues dans l'esprit. Plus tranquille qu'autre chose mais bonne ambiance quand même. Belle prise de son. C'est Jarrett qu'on entend chanter tout du long ?
Très tendre [i]It's easy to remember[/i]

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Keith Jarrett, la diva...

Message  Esther le Jeu 11 Mar 2010 - 8:13

Bon, les amis, j'ai besoin de vos lumières!

Jarrett a-t-il enregistré un disque de Free Jazz sous son nom, et si oui, lequel?

Je connais mal sa carrière, car il m'en touche une sans réveiller l'autre, mais j'ai vraiment besoin de ce renseignement...

Merci par avance.

Esther
Au delà de Jazzitude
Au delà de Jazzitude

Nombre de messages : 2597
Age : 42
Date d'inscription : 25/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://cineticmess.hautetfort.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Keith Jarrett, la diva...

Message  didier68 le Jeu 11 Mar 2010 - 9:30

Slt Esther

Peut-etre l'album avec Miles, Hancock,Mc Laughlin,Cobham,mais je le connais pas
"Miles Davis Octet"
A voir........

didier68
Jazzitude Addict
Jazzitude Addict

Nombre de messages : 648
Age : 53
Date d'inscription : 04/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Keith Jarrett, la diva...

Message  PeeWee le Jeu 11 Mar 2010 - 10:15

Oui, il y a cette période avec Miles. Je parlerais plus de fusion débridée que de free, mais peux pas vous expliquer pourquoi.

PeeWee
Jazzitude for ever !!!
Jazzitude for ever !!!

Nombre de messages : 1229
Age : 42
Localisation : Huy (Belgique)
Date d'inscription : 20/09/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Keith Jarrett, la diva...

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 2:18


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum