Le Jazz & les Gangsters - Ronald L. Morris

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le Jazz & les Gangsters - Ronald L. Morris

Message  Invité le Mer 22 Nov 2006 - 18:48

[center][size=18]Le Jazz & les Gangsters - Ronald L. Morris
- ESSAI -[/size][/center][center][img]http://crdp.ac-amiens.fr/internotes/Magazine/bookin/gangsters_jazz/gangsters.jpg[/img][/center]
[center][size=24]Q[/size]ue seraient devenus Duke Ellington, Louis Armstrong, Earl Hines ou King Oliver sans les gangsters qui les employaient ? Ces mobsters et ces racketeers, souvent juifs ou siciliens, n'étaient pas aveuglés par les préjugés racistes qui empêchaient l'establishment blanc d'apprécier et de soutenir les musiciens noirs. Dans les clubs qui proliférèrent pendant la Prohibition, ils assurèrent la sécurité de l'emploi nécessaire à la constitution d'orchestres stables et à la maturation d'un style. Et ce sont les politiciens conservateurs qui, en faisant de la Mafia leur bouc émissaire, ont mis fin à l'âge d'or du jazz.
À l'appui de cette thèse étonnante, Ronald Morris propose une enquête et une documentation exceptionnelles, une peinture réaliste de la vie des premiers musiciens de jazz et du milieu de la pègre à la Nouvelle-Orléans, à Chicago, New York et Kansas City. Il lève ainsi le voile sur un pan méconnu de l'histoire de la culture populaire. Les gangsters, conclut-il, se sont comportés avec les jazzmen comme les grands mécènes de la Renaissance: « Il n'y eut peut-être jamais, dans toute l'histoire de l'art, d'association plus heureuse. »

Ronald L. Morris a enseigné l'histoire sociale dans des universités anglaises et américaines, écrit sur le roman noir américain et pratiqué le jazz.

Préface et traduction de Jacques B. Hess, chargé de cours honoraire d'histoire du jazz à l'UER de Musique et Musicologie de Paris IV-Sorbonne[/center]
[center][img]http://www.wolfestudio.com/images/Jazz/LG-App0010.jpg[/img][/center]
Un bon essai que j'conseille à tous, le contexte historique est trés bien retranscrit et retracé, même si dans son ensemble les conclusions sont plutôt péremptoires.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Jazz & les Gangsters - Ronald L. Morris

Message  Invité le Mer 22 Nov 2006 - 19:04

Hopla! Serait-ce un livre? Oui?
Alors, tu le lis? Oui?
Alors Hop!! Rubrique "que lisez-vous"!!!
http://jazzitude.forumactif.com/viewtopic.forum?t=781&start=75





....... Mais que fait [strike]Sarkozy[/strike] la police?!!! [size=7]ça me fait marer moi.[/size]

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Jazz & les Gangsters - Ronald L. Morris

Message  Invité le Mer 22 Nov 2006 - 19:06

[size=18]Damn-it !!!!![/size]

(mais j'le lis pas en c'moment ! Haha ! Et ça reste un essai sur l'histoire du jazz !)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Jazz & les Gangsters - Ronald L. Morris

Message  Invité le Mer 22 Nov 2006 - 19:35

cé le bordel, faut que je déplace tout - j'ai pas envie

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Jazz & les Gangsters - Ronald L. Morris

Message  Kalidas le Mer 22 Nov 2006 - 19:41

Un peu de galanterie, je laisse faire Highway

Kalidas
Jazzayatollah
Jazzayatollah

Nombre de messages : 3824
Age : 58
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/11/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Jazz & les Gangsters - Ronald L. Morris

Message  Invité le Jeu 23 Nov 2006 - 17:51

Quelle flemme !!
*


*pour faire comme les autres.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Jazz & les Gangsters - Ronald L. Morris

Message  Invité le Jeu 23 Nov 2006 - 19:20

Vous avez parfaitement le droit de revendiquer le droit à la paresse. Paul Lafargue le fasait bien

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Jazz & les Gangsters - Ronald L. Morris

Message  Patlotch le Dim 10 Nov 2013 - 14:28

Je connaissais ce livre depuis longtemps, mais je viens seulement de le lire, emprunté à la bibliothèque.

Cela révise le point de vue que j'avais sur l'histoire du jazz, notamment deux aspects :

- les conditions qui ont rendu possible ses débuts, depuis la fin du 19ème siècle, l'implantation à la Nouvelle-Orleans, les années 20... Sans les immigrés siciliens et juifs, le jazz aurait-il pu s'épanouir, voire simplement exister ?

- les conditions de l'effondrement des orchestres de danse (swing Era) dans la seconde moitié des années 30, à l'exception remarquable de Kansas City (Count Basie, Andy Kirk... Lester Young, Parker...), grâce à l'implantation des mafias (irlandaises puis italo-siciliennes). Dans mon esprit, la crise économique avait joué un plus grand rôle. En fait c'est la décision politique d'en finir avec les "syndicats du crime" et la Mafia qui aboutit à la fermeture des boîtes et autres clubs où s'étaient épanouis les orchestres de jazz, avec de remarquables conditions sociales pour les musiciens noirs (relativement aux conditions de la ségrégation), grâce aux gangsters...

L'establishment de l'Amérique blanche bourgeoise (et prolétarienne également pour concurrence face à l'emploi) n'a jamais fort aimé ses "minorités raciales"... Les Juifs et Italiens/Siciliens (puis Latinos) furent à peine mieux considérés que les "Africains-Américains"... On sait au demeurant l'antisémitisme ravageur aux Etats-Unis dans les années 30, et l'enjeu électoral qui fit attendre longtemps la condamnation par l'antisémite Roosevelt de l'Allemagne nazie (1938, après la [i]Nuit de Cristal[/i]).

Quand la Mafia se refait une santé avec d'autres centres d'intérêts et de profits, c'est le monde des affaires qui prend le relais, à l'exception de "poches" des petits labels spécialisés dirigés par des passionnés, avant la vague du rock et la main-mise des Majors Company...

Patlotch
Jazzitude for ever !!!
Jazzitude for ever !!!

Nombre de messages : 1225
Age : 65
Localisation : Fontenay sous Bois
Date d'inscription : 07/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://www.patlotch.esy.es/text/index.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Jazz & les Gangsters - Ronald L. Morris

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 20:22


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum