Don Friedman

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Don Friedman

Message  PeeWee le Dim 17 Déc 2006 - 9:13

Voilà un pianiste que j'ai découvert grâce à une compilation Riverside. Après une petite recherche on the net, j'apprends que le bonhomme est surtout connu au Japon et aussi qu'il est toujours bien actif aussi bien sur scène que sur CD. Il a des dates en 2007 en Italie, en Allemagne et à Londres, ça fait un peu loin quand-même, mais si il vient plus dans le coin, j'irais bien le voir.

Le disque que j'ai est Circle Waltz avec Chuck Israel à la basse et Pete LaRoca à la batterie. Il contient 7 morceaux tous excellents. On regrettera quand-même parfois une saturation dans la prise de son du piano.

[center][img]http://web.parknet.co.jp/mototsugu/cd/cover/circlewaltz.jpg[/img][/center]

Circle Waltz : (la plage éponyme donc) Une valse à 3 temps comme le nom l'indique mais le feeling varie au cours du morceaux entre des passages où seul le premier temps est marqué, les 3 temps sont marqués, 2 noires pointées ternaires ou encore un rythme plus libre. J'aime cette façon de montrer plusieurs facettes d'un morceau et de passer d'une à l'autre avec tant de souplesse. On ne peut s'empêcher de penser au trio Evans/LaFaro/Motian en particulier par le jeu du bassiste. On the net, on apprend d'ailleurs que l'album précédent de Friedman était avec LaFaro à la basse...

Sea's Breeze : Encore un thème et un arrangement bien léché. Dans ses solos Friedman englobe la rythmique par une main gauche bien présente qui laisse bien résonner les accords et grande fluidité de la main droite. Le batteur, Pete La Roca, accentue encore cette impression avec une cymbale ride omniprésente.

I hear a rhapsody : Friedman expose d'abord une variante sur le thème en solo. L'arrangement en trio contient quelques accents qui interviennent plutot comme des points de repères pour aiguiller le discours, en laissant toujours une grande liberté aux acteurs, loin de tout effet exagérément démonstratif.

In your own sweet way : Ici aussi, le morceau débute en piano solo, puis la basse rentre en douceur pour le solo de piano tout en nuance : quelques très belles envolées suivi de plages de calme et soudain le thème répparait sans heurt...

Loves Parting : La vraie ballade de l'album, accompagnement minimum, tout en lyrisme.

So in love : Morceau entièrement en piano solo d'abord dans un style lyrique proche du classique, puis et hop ragtime ! ...et on termine gentillement en ballade.

Modes pivoting : A nouveau, le trio oscille entre un jeu où les temps sont tous faiblement marqués et des passages en walking plus straight mais aussi entre harmonies modales et tonales avec beaucoup de sensibilité et d'intelligence.

Le site de l'artiste : [url]http://www.donfriedman.net[/url]

PW

PeeWee
Jazzitude for ever !!!
Jazzitude for ever !!!

Nombre de messages : 1229
Age : 42
Localisation : Huy (Belgique)
Date d'inscription : 20/09/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Don Friedman

Message  Kalidas le Dim 17 Déc 2006 - 11:58

Merci PeeWee,

Ce disque me tente beaucoup...
On retrouve [size=7][i](enfin moi[/i])[/size] Friedman sur le "Out front" de Booker Little
et "Candid Dolphy" de Dolphy,
"My kinda groove" de Herbie Mann
avec Jimmy Giuffre sur une partie de "Live, Olympia 1960-1965"
sur "Thingin" de Lee Konitz (avec Zoller),
sur "Friendship" de Clark Terry / Max Roach,
sur le dernier disque de Booker Little "Victory and sorrow" en 61
sur "Tetragon" avec Joe Henderson....
bref que du bon...

Kalidas
Jazzayatollah
Jazzayatollah

Nombre de messages : 3824
Age : 58
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/11/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum