Bernard Peiffer - La vie en rose (1952/53)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Bernard Peiffer - La vie en rose (1952/53)

Message  Invité le Jeu 14 Juin 2007 - 8:08

[center][URL=http://imageshack.us][img]http://img72.imageshack.us/img72/2048/41gq3z5ypqlss500fq5.jpg[/img][/URL]

La vie en rose
Ballad in Paris
Jeepers Creepers
Hit that Jive Jack
Oh Lady, be Good
Jalousie
Don't blame me
Sometimes I'm Happy
Jingles Bells
Tired Blues
Almost like being in Love
Steeplechase
Liza
Yesterdays
Midday on the Champs Elysées
Slow Burn
Caravan
Caravan ( alternate )
Jalousie ( alternate )
Toccata
Prélude

Bernard peiffer: piano
en solo et/ou avec selon les plages:
Joe Benjamin: contrebasse
Pierre Michelot: contrebasse
Bill Clark: batterie
Jean-Louis Viale: batterie

Curieuse personalité que Peiffer, individualiste forcené on va dire et iconoclaste du jazz de bon ton. La pochette du Cd est très instructive sur le personnage. Boris Vian [i]:" Peiffer est assurément ce qui se fait de mieux en piano à l'heure actuelle chez nous. D'abord il est convenablement dingo. Ensuite, c'est un emmerdeur à ses heures; il a un sale caractère et il est variable comme un baromètre. Troisièmement, il a une technique déjà stupéfiante. Quatrièmement, il cherche et cinquièmement il travaille "[/i]

Si Peiffer s'emmerdait pour reprendre l'expression de Vian, lors d'un engagement, il était capable de ne plus revenir le second soir, Eddie Barclay en fit les frais qui l'avait engagé comme pianiste A quelqu'un qui lui faisait remarquer qu'il ne jouait pas les harmonies exactes d'un thème, réponse de Peiffer : [i]" je m'en fous, j'en ai trouvé de plus jolies, ce sont celles-là que je veux jouer "[/i] Et paf!

Stylistiquement, toujours à la recherche du mieux, l'individu s'interresse aux jeux d'Erroll Garner, de Monk, John Lewis, Bud Powell et Art Tatum...

Eternel insastifait, il désirait introduire de nouvelles formes dans le jazz. A l'époque, cela aura choqué plus d'un, aujourd'hui forcément, ça peut sembler presque anodin. Reste un technique pianistique irréprochable, des intuitions et des traits de génie et un feeling de bon aloi. J'ai beaucoup aimé ce disque et vais m'empresser de trouver les autres :)[/center]

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bernard Peiffer - La vie en rose (1952/53)

Message  Gromit le Jeu 14 Juin 2007 - 16:53

Chet, je vais te suivre.

Gromit
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 1949
Age : 70
Localisation : Banlieue Sud
Date d'inscription : 05/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://www.flickr.com/photos/gromit2011/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bernard Peiffer - La vie en rose (1952/53)

Message  captainbop le Jeu 14 Juin 2007 - 21:52

[center][URL=http://imageshack.us][img]http://img453.imageshack.us/img453/8329/peifferfs8.jpg[/img][/URL][/center]

Bonjour,

[i]Bernard Peiffer, on n’en parlait pas.[/i]
J’ai toutefois acheté en Allemagne, vers 1966, ce vinyle Polydor. Grand exploit, car trouver du jazz dans le Bade Würtemberg, à cette époque, ce n’était pas facile…

Disque enregistré en novembre 1965 à Philadelphie
Bernard Peiffer p. & harpsichord
Johnny Coates vib.
Gus Nemeth b.

- Manege
- Blues for Django
- Prelude, Fugue and Trio on “Lullaby Of Birdland”
- hommage à J.S. Bach
- Démons et merveilles*
- Le tendre et dangereux visage de l’amour*
- A Taste of Honey

* Du film « Les visiteurs du soir »

Le fait qu’on lise «[i] J.S. Bach [/i]» dans les titres y est peut-être pour quelque chose pour qu’on puisse à cette époque, trouver ce disque en Germany…

Cordialement.

captainbop
Bouquiniste de bon aloi
Bouquiniste de bon aloi

Nombre de messages : 697
Age : 72
Localisation : Au soleil
Date d'inscription : 18/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bernard Peiffer - La vie en rose (1952/53)

Message  captainbop le Sam 16 Juin 2007 - 21:00

Bonsoir,

Je dispose toujours d'un vieux vinyle U.S., de chez Verve, à la pochette dessinée par David Stone Martin*, qui proposait à l'époque une partie du CD de Bernard Peiffer présenté par "chetbaker".
L'autre face est consacrée à Don Byas "et ses rythmes".

*Voir : http://www.vinylrevival.com/likewow/vol2/martin.html
http://www.geocities.com/Vienna/Strasse/8599/dsm.html

[center][URL=http://imageshack.us][img]http://img521.imageshack.us/img521/3088/a1zo1.jpg[/img][/URL] [/center]

[center][URL=http://imageshack.us][img]http://img170.imageshack.us/img170/2849/a2ri8.jpg[/img][/URL][/center]
Cordialement.

captainbop
Bouquiniste de bon aloi
Bouquiniste de bon aloi

Nombre de messages : 697
Age : 72
Localisation : Au soleil
Date d'inscription : 18/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bernard Peiffer - La vie en rose (1952/53)

Message  Invité le Dim 17 Juin 2007 - 6:38

[center]Le Don Byas se retrouve également:

[URL=http://imageshack.us][img]http://img81.imageshack.us/img81/9113/recto1co6.jpg[/img][/URL]

01. Summertime
02. Night and Day
03. Easy To Love
04. Where Or When
05. Flamingo
06. Stardust
07. Old Man River
08. The Man I Love
09. Georgia On My Mind
10. Over the Rainbow
11. Laura
12. Somebody Loves Me
13. Old Folks At Home
14. Riviera Blues (Blues à la Don)
15. Smoke Gets In Your Eyes
16. I Cover the Waterfront
17. It's the Talk Of the Town
18. A Pretty Girl Is Like a Melody[/center]


[center]mais je connais pas ce monsieur [/center]

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bernard Peiffer - La vie en rose (1952/53)

Message  Kalidas le Dim 17 Juin 2007 - 9:30

[center]Voilà ce que j'ai en magasin (du vulgaire CD hélàs !) :

(étant donné que le CD présenté par Chet me paraît être ce qu'il faut avoir avant tout)

--un duo "Paris Monte-Carlo"avec Persiany en déc. 48 Persiany faisant la pompe et Peiffer improvisant de façon assez démentielle pour pas dire furieusement dingue
--2 morceaux en 49 avec le Tony Proteau Orchestra (on ne rigole pas devant ) car derrière ce Proteau se cachent Don Byas, Hubert Rostaing et Kenny Clarke entre autres (musique d'un film de Cousteau !!), chez "André Hodeir The Vogue Sessions"
--Un "Stompin' at the Savoy" dans une session de février 52 averc Francy Boland à l'écriture (et Chautemps, Henri Renaud, Sadi, Jimmy Gourley...), dans "Henri Renaud-Zoot Sims" (Gitanes Jazz in Paris)

et surtout ce "[u]Bernard Peiffer And His Saint-Germain-des-Prés Orchestra[/u]" de janvier 54 sorti chez [u]Gitanes / Jazz in Paris[/u], décidément bien belle collection, (couplé à une session de Bernard Zacharias).

On jurerait entendre le groupe de Shorty Rogers avec ses Martiens, c'est souvent confondant...La West Coast à Paris, avec l'humour expérimental équivalent, quoi (des aboiements de toutous et cor de chasse à courre)...8 morceaux ciselés, densité du cadre (format de 3 minutes oblige).Quant à Peiffer lui-même, je le trouve suffisamment hors cadre justement pour mériter de figurer chez soi. Technique extraordinaire et on pense à Tatum (ce qui me paraît être un peu systématique dès qu'on tombe sur un pianiste virtuose, mais c'est vrai qu'à cette époque le Tatum était LA référence absolue dans ce domaine), je dirais plutôt que Peiffer c'est un Lou Levy croisé avec du Tristano si ça peut aider....

Cette session se trouve cachée sous ce titre (N° 48 de la collection) :

[img]http://img153.imageshack.us/img153/7409/peifferhu5.jpg[/img][/center]

Kalidas
Jazzayatollah
Jazzayatollah

Nombre de messages : 3824
Age : 58
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/11/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bernard Peiffer - La vie en rose (1952/53)

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 10:44


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum