Payne, Cecil : Casbah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Payne, Cecil : Casbah

Message  Kalidas le Sam 29 Sep 2007 - 18:46

[center][img]http://img233.imageshack.us/img233/5126/payneqo5.jpg[/img]



La catégorie "seconds couteaux" existe. Dans les barytons, Cecil Payne en est sans conteste l'un des fleurons. Et là, ça se complique : ne faudrait-il pas ouvrir alors celle des "premiers seconds couteaux" ? A débattre...

Je l'aime bien ce disque, d'autant qu'on y retrouve Richards Wyands au piano, bien dedans (je veux dire, belle présence bien affirmée), Joe Carter à la six cordes, manche bien en main, au rôle un peu superflu (toujours le même problème au moment des soutiens rythmiques de solo : piano et guitare se chevauchent confusément si je puis dire, en une étreinte désordonnée, l'écume aux lèvres et la langue pendante, ça brouille la lecture, non ?).

Stafford James manie sa grand-mère avec doigté et bien en profondeur s'il vous plaît, sans doute le résultat d'une prise de manche, pour lui-aussi décidemment, travaillée tout en virilité.

Quant à Payne, il n'est pas en peine (*) non plus : belle sonorité, beau grain, de la douceur, fragilité presque, certainement le résultat d'une mise en bouche souple et relachée soutenue par de petits mouvements réguliers de la langue sur l'anche qu'il faut savoir garder bien trempée.
Il excelle aussi à la flûte, et ce n'est pas du pipeau, mais une bonne flûte, solide, enjôleuse, charnue, excitante à souhait comme une hétaïre à vos genoux messieurs, ou un gladiateur aux vôtres mesdemoiselles, notamment sur "Casbah".

Un disque attachant, très très agréable, mais qui, tout bien réfléchi, me laisse de marbre...

Cecil Payne (bs, fl)
Richard Wyands (p)
Joe Carter (g)
Stafford James (b)

CD Stash 572 sorti en 1993

(*) subtilité orthophonique[/center]

Kalidas
Jazzayatollah
Jazzayatollah

Nombre de messages : 3824
Age : 58
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/11/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Payne, Cecil : Casbah

Message  Invité le Dim 30 Sep 2007 - 0:18

tu l'aimes bien ou il te laisse de marbre, faudrait savoir [size=7]encore un effet pervers de l'abus de bordeaux cénul[/size]

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Payne, Cecil : Casbah

Message  Kalidas le Dim 30 Sep 2007 - 9:19

c'est truffé d'allusions chaudes que même un chet y peut pas résister
je croyais frôler l'anathème et pire, l'expulsion, donc en cours de rédaction je pris du bromure et à la conclusion tout en moi s'apaisait et rentrait dans l'ordre.

C'est un bon disque, évidemment, pas un incunable, certes, mais c'est un Cecil Payne et ça ne court pas les rues.

Kalidas
Jazzayatollah
Jazzayatollah

Nombre de messages : 3824
Age : 58
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/11/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Payne, Cecil : Casbah

Message  Duppy le Dim 30 Sep 2007 - 11:17

Un peu comme Chet, moi quand un disque me laisse de marbre, j'y reviens pas en général...

Duppy
JazzMan
JazzMan

Nombre de messages : 1769
Age : 54
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 12/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://randomizm.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Payne, Cecil : Casbah

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 22:00


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum