Le grand jazzman que vous détestez

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le grand jazzman que vous détestez

Message  PeeWee le Jeu 18 Fév 2010 - 16:15

Ses albums "the art of trio" avec Jorge Rossi et Larry Grenadier sont pourtant excellent voire exceptionnel pour le volume II

PW

PeeWee
Jazzitude for ever !!!
Jazzitude for ever !!!

Nombre de messages : 1229
Age : 42
Localisation : Huy (Belgique)
Date d'inscription : 20/09/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le grand jazzman que vous détestez

Message  Gromit le Jeu 18 Fév 2010 - 16:34

Je plussoie avec PeeWee, même si je préfère le volume III (Songs).

J'avoue aussi un coupable penchant pour "Largo".(malgré la pochette hideuse)

Gromit
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 1949
Age : 70
Localisation : Banlieue Sud
Date d'inscription : 05/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://www.flickr.com/photos/gromit2011/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le grand jazzman que vous détestez

Message  ptilou le Ven 19 Fév 2010 - 9:15

Poursuivre la découverte de Miles en le prenant plus comme un [b]leader[/b] que comme un [b]trompettiste[/b]. Son jeu libre et parfois nonchalant, approximatif... peu dérouter un peu au début, voire agacer... Mais c'est un grand leader, rassembleur de talents et d 'énergie tout au long de sa carrière. Il avait un potentiel à faire sortir les autres et à leur tirer le maximum... et ce jusqu'à la fin... Le mur de l'expo de la Villette rassemblant les noms de tous les musiciens ayant contribué à ses projets (classé piano, sax, dms, cbss et...) était édifiant.

Mehldau, j'ai toujours un peu de mal à m'enthousiasmer également. j'y travaille régulièrement...

sauf il y a peu, en réécoutant Moodswing de Joshua Redman à l'aveugle, je me suis dis le pianiste est bien ! c'était Mehldau...

ptilou
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 903
Age : 63
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://cooldesource.blog.lemonde.fr/category/concerts/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le grand jazzman que vous détestez

Message  Kamal le Ven 19 Fév 2010 - 12:09

[quote:55f2="vartan"]Dans l'ensemble je me retrouve dans les réponses précédentes malgré mon statut de néophyte qui ne connaît que certaines têtes de gondole du jazz.

Mehldau ne me touche pas, ça manque cruellement d'aspérités, ça ne fait pas mal.
Keith Jarrett, idem, c'est assez froid à mes oreilles.
Miles Davis, oui. J'ai même une répulsion pour la plupart de ses albums. Ce n'est pas sa musicalité - qui me semble inouïe - mais plutôt son son, le timbre dans lequel il pousse sa trompette. Ça me blesse presque physiquement les tympans. Il aurait mieux fait de jouer du sax !
On m'a cependant fait découvrir [i]Kind of blue[/i] qui est une merveille où il conserve encore un timbre assez feutré.

[spoiler]Et j'ai horreur de Tchaikovski et des compositeurs scandinaves. [/spoiler][/quote]

Miles dans in a silent way est très bien. C'est curieux que tu dises qu'il aurait mieux fait de jouer du sax. Je n'avais jamais pensé à cette éventualité...

Kamal
Passionnément
Passionnément

Nombre de messages : 63
Age : 50
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 01/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le grand jazzman que vous détestez

Message  Kamal le Ven 19 Fév 2010 - 12:13

[quote:595c="vartan"]Pour le coup, je ne connais pas réellement sa discographie, chaque fois que je m'y suis collé j'ai dû interrompre l'écoute assez rapidement. Mais [i]Kind of Blue[/i] dément un peu mon avis.
Hubbard, Dorham, le lyrisme puissant de Brown ou la tendresse de Chet me plaisent plus. Du mal avec ce que je sens de violent chez Miles sans doute. Bien que celle des saxophoniste me touche beaucoup.[/quote]

Moi, j'aime beaucoup Miles Davis in the Corner. C'est déprimant, mélancolique ... mais de grandes émotions.

Kamal
Passionnément
Passionnément

Nombre de messages : 63
Age : 50
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 01/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le grand jazzman que vous détestez

Message  Invité le Ven 19 Fév 2010 - 17:32

J'ai tourné ma casaque depuis, Kamal, je me suis forcé et j'ai vraiment accroché en écoutant les heures du [i]Complete live at the Plugged Nickel[/i]. J'arrive à faire abstraction de ce qui heurte mes oreilles. Je sais que je n'en ai pas fini avec lui.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le grand jazzman que vous détestez

Message  syber le Ven 19 Fév 2010 - 21:34

[quote:6e58="Kamal"]Moi, j'aime beaucoup Miles Davis in the Corner. C'est [b]déprimant, mélancolique[/b] ... mais de grandes émotions.[/quote]

Euh ...


Tu parles bien de celui-ci ?


[img]http://ecx.images-amazon.com/images/I/61dh2qtFqiL._SS400_.jpg[/img]

syber
Contaminé
Contaminé

Nombre de messages : 457
Age : 51
Localisation : Hauts de Seine
Date d'inscription : 31/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumcabasse.org/forum/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le grand jazzman que vous détestez

Message  Kamal le Dim 21 Fév 2010 - 22:56

Oui, cet album explosif !

Un chef-d'oeuvre...

Kamal
Passionnément
Passionnément

Nombre de messages : 63
Age : 50
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 01/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le grand jazzman que vous détestez

Message  syber le Dim 21 Fév 2010 - 23:39

[quote:122b="Kamal"]Moi, j'aime beaucoup Miles Davis in the Corner. C'est [b]déprimant, mélancolique[/b] ... mais de grandes émotions.[/quote]

[quote:122b="Kamal"]Oui, cet album [b]explosif [/b]![/quote]

Et en définitive, tu le trouves comment ?

syber
Contaminé
Contaminé

Nombre de messages : 457
Age : 51
Localisation : Hauts de Seine
Date d'inscription : 31/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumcabasse.org/forum/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le grand jazzman que vous détestez

Message  Kamal le Dim 21 Fév 2010 - 23:53

[quote:c5f6="syber"][quote:c5f6="Kamal"]Moi, j'aime beaucoup Miles Davis in the Corner. C'est [b]déprimant, mélancolique[/b] ... mais de grandes émotions.[/quote]

[quote:c5f6="Kamal"]Oui, cet album [b]explosif [/b]![/quote]

Et en définitive, tu le trouves comment ?[/quote]

Moi, il me berce... en général ! C'est un magma de sonorités. Toute aussi belles les unes que les autres. Mais, j'évite de l'écouter en période de stress et de mélancolie parce qu'il me fait très mal. Ce n'est plus du jazz qui est dans cet album c'est une musique nouvelle.

Kamal
Passionnément
Passionnément

Nombre de messages : 63
Age : 50
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 01/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le grand jazzman que vous détestez

Message  Patlotch le Dim 18 Aoû 2013 - 0:05

[quote:6009="zinio"]le ou la musicien(ne) unanimement reconnu, et que vous n'aimez vraiment pas... autant que possible un musicien qu'on a un peu honte de ne pas aimer...[/quote][b]Stéphane Grappely[/b], sans honte. Je n'aime pas le son qu'il tire du violon ni les notes qu'il joue, ni comment il les jouent, ni l'intention que je sens dans son jeu. Je préfère Django sans lui. Je n'ai aucun disque, sur un millier de jazz environ. Il a un descendant célèbre en France, un des plus considérés comme violoniste, que je ne supporte pas.

[b]Oscar Peterson[/b] dans certains contextes, et pour les mêmes raisons esthétiques. J'ai quand même quelques disques, Night Train avec Ray Brown et Ed Thigpen, et des trios et solos enregistrés en 70 pour MPS. Et bien obligé, certains où son trio accompagne d'autres musiciens, de façon parfaite au demeurant. Un des plus fantastiques dans le genre est le Getz-Jay Jay Johnson Opera House, dont Getz était très fier.

[b]Avishaï Cohen[/b], après un intérêt pour lui comme contrebassiste au départ. Je n'aime pas sa musique, et plus généralement le courant qui gravite autour, son esthétisme. Renaud-Garcia Fonce id.

Les trompettistes et autres guitaristes planant venus du froid, et tout le "jazz" soft, smoth, perlins et pimpons pipo

D'une façon générale [i]je n'aime pas le bavardage creux[/i]. Pas de noms, parce que ceux qui s'y prêtent ne sont pas de grands musiciens bien que considérés comme tels. Deux caractéristiques pour lesquelles un certain public aime le jazz sont [i]la joliesse et la vitesse[/i], une troisième [i]les bons sentiments[/i]. Même bien joués en musique, les bons sentiments m'ennuient. J'écoute le jazz comme quelqu'un qui me parle. Donc tout dépend ce qu'il a à me dire et comment il le dit... [i]Il existe des musiques qui n'ont rien à dire à personne, sauf qu'elles existent.[/i]

La plupart des musiciens de jazz que je n'aime pas sont [i]français[/i], pour une raison qui s'explique : ils jouent en France, les revues françaises et les émissions radios de jazz en parlent. Dans tous les pays c'est pareil, mais dans tous les pays réunis il existe des centaines de musiciens et musiciennes meilleurs que ceux-là, dont on ne parle pas (typique pour les pays nordiques, sans parler du Japon). Or la France a tendance à considérer ses grandeurs comme mondiales... Des champions de France sont mis sur le podium de champions du monde, en guitare, en batterie...

Les vagues de modes dans le jazz, le plus souvent des revivals, portent le plus grand nombre de musiciens qui ne seront jamais grands dans le jazz, par définition de [i]création vivante[/i] et individualisée (exprimant la personnalité). Qu'ils rejouent du New, du be-bop, du hard, du free, du modal ou de la fusion, qu'ils copient les rythmiques de Steve Coleman ou les ersatz de Django à la guitare, ils ne seront jamais que des (re)faiseurs. Ou faiseuses. D'ange ? Qui veut faire la bête... [i]L'objectif[/i] d'imiter une autre personne, qu'a-t-il créatif ? A-t-on l'habitude, en critique d'art, de comparer les copistes aux maîtres dont ils refont les toiles ? À quoi rime de peindre impressionniste aujourd'hui ? En peinture la question ne se pose même pas. Mais le jazz est-il un art ?

Enfin, le plus délicat : je pense que la musique reflète un état d'esprit social, psychologique... et je pense le sentir dans ce que j'entends. Du coup le jazz à bobos c'est pas mon truc, et comme l'époque n'y échappe pas...

Patlotch
Jazzitude for ever !!!
Jazzitude for ever !!!

Nombre de messages : 1225
Age : 65
Localisation : Fontenay sous Bois
Date d'inscription : 07/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://www.patlotch.esy.es/text/index.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le grand jazzman que vous détestez

Message  didier68 le Dim 18 Aoû 2013 - 7:34

Hello

Tout d'abord,concernant Grappely,Peterson et Cohen,pas de soussaiii,t'as le droit de ne pas aimer.

[quote]Deux caractéristiques pour lesquelles un certain public aime le jazz sont la joliesse et la vitesse, une troisième les bons sentiments[/quote]
Je pense justement que la joliesse et le ressentiment est ce qu'il y a de plus important.La vitesse,bof même si ça peu influencer certains.

[quote]le plus souvent des revivals, portent le plus grand nombre de musiciens qui ne seront jamais grands dans le jazz,[/quote]
C'est bien toi qui me disais "on s'en tape que tel ou tel touche sa cannette" ou bien ? Affirmer que tel ou tel est un grand ou le sera,c'est subjectif.Les 3 que tu cites (Grappely,Peterson et Cohen) sont des grands pour certains.
C'est un sujet sur lequel on peut palabrer durant des lustres de toute façon.

Pour toi Pat  >>> http://jazzitude.forumactif.com/t3169-miles-davis-en-colere?highlight=miles+en+col%E8re
Ce que Miles pense du jazz.Il manque le 1er extrait,dommage.Mais je peux re-poster l'interview si besoin.

didier68
Jazzitude Addict
Jazzitude Addict

Nombre de messages : 648
Age : 53
Date d'inscription : 04/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le grand jazzman que vous détestez

Message  Patlotch le Dim 18 Aoû 2013 - 12:09

[quote:39b5="didier68"]la joliesse et le ressentiment est ce qu'il y a de plus important.[/quote]Je parlais de "joliesse" dans ce sens « [i]Le joli ou la joliesse est la caractéristique d'une apparence agréable, délicate et fine ; avec généralement des détails menus et gracieux. Comme catégorie esthétique, le joli est un type spécifique du beau. Néanmoins, le joli est fréquemment opposé au beau (beau, en tant que catégorie esthétique), quand joli sous-entend l'absence de grandeur, de majesté et de force, ou bien l'aspect superficiel de sa beauté. Le joli peut donc être un terme condescendant ou dépréciatif.[/i]» Wiki

et de "beaux sentiments" dans celui-là « [i]C'est avec les beaux sentiments qu'on fait de la mauvaise littérature.[/i]» André Gide
J'aurais dû écrire avec de "bonnes intentions"...

[quote]C'est bien toi qui me disais "on s'en tape que tel ou tel touche sa cannette" ou bien ? Affirmer que tel ou tel est un grand ou le sera,c'est subjectif.[/quote]Bien vu pour mes contradictions. Il y a un fond de vérité dans l'expression "grand musicien", des critères objectifs aussi (genre les [i]grands musiciens classiques[/i], les [i]grands du jazz[/i], la reconnaissance universelle dans la durée, l'apport d'éléments nouveaux à l'instrument ou à la musique, l'influence sur d'autres...), et une gradation réelle entre reconnaissance par les autres musiciens et/ou celle par un public.

Miles s'exprime de façon outrée et en partie ironique, comme souvent, comme parfois Blakey, Monk, Mingus... Le qualificatif jazz a été utilisé de façon dépréciative, toute une génération a voulu l'arracher à ça. Dans certains clubs, ces musiciens 'noirs' devaient entrer par la porte de service... Mais il est pris dans ses contradictions, "jazz" a été collé à une musique noire, et Miles affirme que les Noirs sont meilleurs pour cette musique qui ne serait pas du jazz... Il finit en contorsions pour justifier des partenaires blancs. Au fond il pense que la couleur de peau ne fait pas la bonne musique, mais il revendique l'enracinement dans le blues... Le problème arrive quand on classe des musiciens dont l'intérêt est d'être [i]différents[/i] les uns des autres, "grands" par leur originalité.

Patlotch
Jazzitude for ever !!!
Jazzitude for ever !!!

Nombre de messages : 1225
Age : 65
Localisation : Fontenay sous Bois
Date d'inscription : 07/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://www.patlotch.esy.es/text/index.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le grand jazzman que vous détestez

Message  Patlotch le Dim 18 Aoû 2013 - 12:25

Miles dit aussi une vérité incontournable : «[i]Je sais bien que ce sont avant tout les Blancs qui viennent à mes concerts et qui achètent mes disques[/i].»

Il n'y a guère qu'avant le be-bop que le jazz avait massivement un public noir, parce qu'il était une musique populaire, plus simple, et pas dissociable du blues... Quand une séparation se crée entre  jazz (moderne) et rythm and blues, puis soul, funk... la population noire prolétaire ne va pas vers le jazz...

Quand le jazz a évolué en jazz rock, le phénomène (public blanc) est devenu massif, et Miles quelque part n'a pas "trahi", il emprunte à la soul, au funk (James Brown), pas au rock blanc. Il rêve de jouer avec Jimi Hendrix, pas avec les Rolling Stones...

Plus tard vient le rap, le hip hop, c'est la musique noire des rues, des jeunes prolos. Le jazz la plupart s'en foutent. C'est aussi à ça que réagit Winton Marsalis et il n'a pas tort de ce point de vue, le temps lui a donné acte. Pas comme trompettiste ou pour son esthétique musicale, mais pour avoir relancer la formation au jazz d'une ou deux générations de musiciens africains-américains, et naturellement au-delà.

Patlotch
Jazzitude for ever !!!
Jazzitude for ever !!!

Nombre de messages : 1225
Age : 65
Localisation : Fontenay sous Bois
Date d'inscription : 07/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://www.patlotch.esy.es/text/index.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le grand jazzman que vous détestez

Message  didier68 le Dim 18 Aoû 2013 - 13:01

[quote]Je parlais de "joliesse" dans ce sens « Le joli ou la joliesse est la caractéristique d'une apparence agréable, délicate et fine ; avec généralement des détails menus et gracieux. Comme catégorie esthétique, le joli est un type spécifique du beau. Néanmoins, le joli est fréquemment opposé au beau (beau, en tant que catégorie esthétique), quand joli sous-entend l'absence de grandeur, de majesté et de force, ou bien l'aspect superficiel de sa beauté. Le joli peut donc être un terme condescendant ou dépréciatif.» Wiki[/quote]
Pfffff,j'y comprend rien :scratch: 

[quote]J'aurais dû écrire avec de "bonnes intentions"...[/quote]
Exactement.Tu t'exprimes mal :lol!: (je décoooone)

[quote]Miles dit aussi une vérité incontournable : «Je sais bien que ce sont avant tout les Blancs qui viennent à mes concerts et qui achètent mes disques.»[/quote]
Tout a fait.Il est (un peu :D ) remonté lors de cette entretient mais tout n'est pas faux dans ce qu'il dit.


didier68
Jazzitude Addict
Jazzitude Addict

Nombre de messages : 648
Age : 53
Date d'inscription : 04/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le grand jazzman que vous détestez

Message  Patlotch le Dim 18 Aoû 2013 - 14:15

[quote:5efa="didier68"]
Pfffff,j'y comprend rien :scratch:[/quote]Ben que tu dises « [i]beau[/i] cul » ou « [i]joli [/i]p'tit cul», pas grosse différence, mais « faire le joli cœur » ou « avoir la beauté du cœur ». Voilà, en gros, "joli" pour la seule apparence, "beau" pour la profondeur en plus.

[center][img]http://i-cms.linternaute.com/image_cms/original/1241612-beaute-interieure.jpg[/img][/center]

Patlotch
Jazzitude for ever !!!
Jazzitude for ever !!!

Nombre de messages : 1225
Age : 65
Localisation : Fontenay sous Bois
Date d'inscription : 07/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://www.patlotch.esy.es/text/index.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le grand jazzman que vous détestez

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 23:56


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum