Jazz pour un p'tit jeune

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Jazz pour un p'tit jeune

Message  Invité le Dim 9 Mar 2008 - 0:23

Bonjour,

J'aimerais découvrir le jazz, et c'est pourquoi je suis sur ce forum. Et j'ose espérer que des fans tel que vous puissent m'indiquer quelques artistes et CDs de référence, pour que je puisse découvrir ce qu'est ce style de musique ^^.
A vrai dire, j'écoute de tout, du blues, du rock, du hip hop, d'la funk... sauf du jazz, c'est dommage, surtout pour un bassiste xD.

Donc voilà, merci d'avance,
Beerman

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jazz pour un p'tit jeune

Message  syber le Dim 9 Mar 2008 - 14:21

Salut et bienvenue sur ce forum.


Vaste programme ! L'histoire du Jazz commence à être très riche en s'étalant sur plus d'un siècle maintenant. Entre Armstrong et Bojan Z, il est difficile de te conseiller plus particulièrement un style ou une période, sans connaître tes goûts.

Si celà peux t'aider, j'avais préparé un "digest" sur un autre forum, pour les débutants afin de les aider à :

- Fixer les grandes périodes.
- Définir les principaux styles
- Comprendre l'articulation, l'importance sociale et historique qui font que l'on passe d'un style à un autre (bon, c'est la partie intello du sujet ... on peut apprécier la musique sans celà !).
- Connaître les principaux artistes à écouter.

C'est bien sûr un texte très sommaire qui présente beaucoup de raccourci (et sans doute quelques inexactitudes), mais celà devrait te permettre d'y voir un peu plus clair pour commencer.

En fonction de tes réactions, nous pourrons plus facilement te guider pour débuter.

Bonnes écoutes.
_____________________


[i]Le JAZZ est né aux USA, crée par les descendants d’esclaves africains. Déracinés, exploités, ils ont exprimé leurs joies et leurs peines dans leur musique.

Un siècle plus tard, on regroupe sous le terme JAZZ des artistes aussi différents que Louis Armstrong, Duke Ellington, Ella Fitzgerald, Miles Davis, Bill Evans, John Coltrane, Stan Getz, Chet Baker, Nina Simone, Rabi Abou-Khalil, Jaco Pastorius, Stéphane Grapelli, Michel Petrucciani, Django Reinhardt, Eric Truffaz, Richard Galliano, Uri Caine, Jan Garbarek, Wynton Marsalis, Marcus Miller, Esbjörn Svensson, Roy Hargrove et Bojan Zulfikarpasic …

Par cette malléabilité, cette possibilité de se mélanger à toutes les cultures et les styles, cette capacité à traverser en les intégrant tous les courants sociaux, certaines personnes bien plus cultivées que moi pensent que je Jazz constitue peut-être le principal apport culturel des USA au monde (occidental ?), bien avant le cinéma ou l’american way of life.

A ce titre, il est, me semble-t-il, au moins intéressant de s’y pencher et d’en maîtriser quelques éléments-clés.


Tout d’abord, que veux dire JAZZ, d’ou vient ce mot ?

Personne n’en est sûr. Le mot apparaît vers 1910. Il est utilisé comme verbe (to jazz) désignant une manière de jouer. Une des hypothèses citées est que cela serait une contraction de jackass (âne, imbécile) ; hypothèse confortée par le fait que l’on trouve des documents de cette époque où jazz est écrit « jass » : on parlait de JASS BAND, par exemple. Beaucoup de vieux musiciens ont admit en leur temps le bien fondé d’une connotation péjorative au mot jazz à ses débuts. Les musiciens noirs auraient adopté par dérision ce qualificatif que l’on donnait à leur musique. Chacun à sa version, vous trouverez également des personnes qui vous expliquerons, selon leur sensibilité, que le Jazz étant né dans les bordels de la Nouvelle-Orléans, le mot est connoté d’une autre manière … d’autre explications existent, toutes aussi crédibles.


Avant le JAZZ il y eu les chants d’esclaves : chants de TRAVAIL et chants RELIGIEUX.

Puis une troisième forme de chant apparut : le BLUES.

C’est de ce BLUES que descend le JAZZ. Pourquoi ? Une des raisons apportée par les musicologues, c’est que les chants de TRAVAIL et RELIGIEUX organisent et structurent des activités de groupe. Ils ont donc des règles relativement stables. Le BLUES, plus souple, permet l’improvisation, ou permet de créer ses nouvelles règles.

La Nouvelle Orléans était un creuset où l’on trouvait des français, des espagnols, des africains, des anglo-saxons …il en résultait une plus grande tolérance que dans d’autres villes (même portuaires). A la Nouvelle Orléans, les esclaves affranchis pouvaient plus facilement acheter des biens et les faire fructifier.

Une culture musicale mixant les rythmes africains, le menuet, la polka, la valse, musique folklorique a pu s’y épanouir.

Mélanges des rythmes, mais aussi des instruments : percussions africaines, violons et saxophones européens, chants traditionnels US …

Les musiciens noirs de l’époque appelaient cette musique le RAGTIME.

C’est cette musique qui est devenu le JAZZ. Le mot Ragtime est devenu par la suite une façon de jouer au piano (SCOTT JOPLIN : The Entertainer).


On peut assez facilement établir une chronologie du JAZZ. Chaque nouveau courant venant souvent en réaction du précédent (ou montant sur les épaules du précédent, comme dit Helvet). Avec toutefois pas mal d’artistes qui arrivent à se renouveler suffisamment pour passer d’un courant à l’autre (DUKE ELLINGTON et MILES DAVIS en sont deux représentants magnifiques).

Bien évidemment, comme dans tout domaine et pas seulement artistique, des musiciens proposent parfois une relecture, une réinterprétation, voire un plagiat ou hommage d’un ancien courant. On parle alors de NEO-quelquechose ou de REVIVAL. Ces REVIVALS apparaissent tous les 30 ans, environ (comme en ce moment, nous vivons un revival de la musique des années 70/80. En fait cela correspond au moment où une génération prend le pouvoir et se met à jouer la musique qu’elle aimait quand elle était adolescente).

Années 1900 - JAZZ NEW ORLEANS

Ses représentants les plus connus sont LOUIS ARMSTRONG et plus près de nous, car il vécu en France pendant de nombreuses années, SYDNEY BECHET. On trouve aussi des disques de JELLY ROLL MORTON (des repiquage de 78T, voire des rouleaux), qui s’est autoproclamé, inventeur du Jazz.

Et le DIXIELAND, me dire-vous ? En gros, c’est du NEW ORLEANS, joué par des blancs !

Années 1920 – LE SWING

On appelle cette période le SWING, sachant que le SWING est l’essence même du Jazz. Il était donc présent déjà dans le RAGTIME.

Qu'est-ce que le SWING demandait une dame à FATS WALLER ? Madame, si vous avez à me le demandez, c'est que vous ne le saurez jamais !

Il n'y a pas de SWING tant que la note n'a pas retenti, dit DUKE ELINGTON.

On peut toutefois dire que le SWING, contrairement aux habitudes européennes, consiste à marquer les temps faibles (2° et 4° temps d'une mesure).

C’est l’époque magnifique des BIG BANDS (grands orchestres) de luxe de COUNT BASIE, de DUKE ELLINGTON, GLENN MILLER, BENNY GOODMAN, CAB CALLOWAY et ARTIE SHAW vers la fin de cette période ... C’est par Glenn MILLER que j’ai découvert le Jazz. Les BIG BANDS sont vraiment pour moi, le symbole de la gaîté et de la joie de vivre et un peu aussi de l’opulence. Difficile de ne pas claquer des doigts ou de taper du pied en les écoutant. C’est la musique des années folles avant le krach de 1929.

C’est aussi l’époque où le JAZZ se diffuse géographiquement de la Nouvelle Orléans vers Chicago dans un premier temps. C’est le début de la diversité dans le Jazz. L’apport du STYLE CHICAGO, ce sont les improvisations collectives au sein d’un orchestre. Vous entendrez aussi parler de style JUNGLE pour qualifier le BIG BAND de DUKE ELLINGTON (style de New York, si ne ne m'abuse).

Mais le SWING, ce ne sont pas que les BIG BANDS. Ce sont aussi de petites formations avec LIONEL HAMPTON, STEPHANE GRAPPELLI, ELLA FITZGERALD, COLEMAN HAWKINS, BEN WEBSTER et NAT KING COLE.

Années 1940 – BE BOP

En réaction aux BIG BANDS et à leur mécanique bien huilée, en leur reprochant d’être devenu une musique trop commerciale, de petites formations apparaissent dans les clubs de Jazz, composées bien souvent d’ailleurs des musiciens des BIG BANDS. Plus souples, moins chers à produire, elles créent un nouveau style musical. N’oublions pas que la crise économique était passée par là. La plupart des BIG BAND disparaissent petit à petit, ou réduisent le nombre de leurs musiciens.

Le BE BOP, est souvent personnifié par CHARLIE PARKER. « BIRD » (oiseau) est le surnom que lui ont donné ses contemporains en l’entendant jouer. On retrouve aussi BUD POWELL, DIZZY GILLESPIE, mon chouchou THELONIOUS MONK (70 compositions dans sa vie contre 5000 pour DUKE ELLINGTON ... mais que des standards) et surtout mon préféré d’entre tous, j’ai nommé BILL EVANS. Je ferais sans doute un post spécifique sur lui.

A la même période apparaît un REVIVAL du style NEW-ORLEANS et DIXIELAND (MAINSTREAM) : une autre façon de réagir à cette fin de cycle qui est la disparition des BIG BANDS.

Ce qu’il faut retenir, c’est qu’avec l’arrivée du BOP, le JAZZ n’est plus tout à fait une musique de danse …

Pour faire simple, le BE BOP se caractérise par un tempo plus rapide que le SWING. Les accords changent très rapidement. Le BE BOP présente un style plus heurté que le SWING. Vous vous doutez déjà qu’en réaction à cela, des musiciens vont inventer le …

Années 1950 – COOL et MODAL

Le COOL, on parle parfois de WEST COAST, est personnifié par CHET BAKET, STAN GETZ, Paul DESMOND, mais surtout MILES DAVIS et son album BIRTH OF THE COOL (datant de 1949). Attention MILES DAVIS est à l’origine un musicien BE BOP (mon premier album de lui, MILES DAVIS and the Moden Jazz Giant date de 1954 : vous voyez par cet exemple que la chronologie que je vous propose n’est pas aussi rigide dans la réalité, c’est juste une simplification pour expliquer).

Mêmes époques, mais ces deux termes COOL et MODAL recouvrent, si on veut être précis des réalités différentes.

Le COOL c’est assez facile à comprendre, c’est cool … C’est une réaction au rythme endiablé du BE BOP. A la limite, on peut prendre un thème SWING ou BE BOP et le jouer COOL.

En revanche, le MODAL vient non seulement en réaction du rythme du BE BOP, mais aussi de sa construction harmonique complexe. Un thème MODAL, contient souvent trois ou quatre accords, pas plus. On parle aussi pour le MODAL, de THIRD STREAM, par opposition au MAINSTREAM. On parle de musique impressionniste.

Ce qu’il faut retenir, c’est que les théoriciens du COOL soulignent dans ce style l’intégration des influences de la musique classique européenne et dans le MODAL, en plus de la musique classique européenne, on ajoute l’influence des musiques orientales.

Le disque emblématique du courant MODAL, c’est KIND OF BLUE de MILES DAVIS, en 1959, avec JOHN COLTRANE, BILL EVANS, CANNONBAL ADDERLEY.

Année 1960 - HARD BOP et FREE JAZZ

Le BE BOP va évoluer vers le HARD BOP (JOHN COLTRANE, à écouter absolument).

Si le COOL est plutôt connoté « blanc », en réaction le HARD BOP est très clairement connoté « black is beautiful ».

Une tendance plus radicale va passer du HARD BOP vers le FREE JAZZ. Ce sont les années 60, quoi ! Le Jazz se fait plus contestataire en épousant les courants sociaux de son époque, comme il a toujours su le faire (ex, passage du SWING au BOP dans les années 40).

Années1970 – JAZZ ROCK et JAZZ FUSION

Ses principaux représentants sont MILES DAVIS (encore lui, comme vous avez pu le constater, il n’a pas été de la mouvance du HARD BOP et du FREE), HERBIE HANCOCK et WEATHER REPORT, JACO PASTORIUS, JOHN MAC LAUGHLIN. En France MAGMA et SIXUN. J’ai adoré cette musique, adolescent. Les influences du JAZZ, du ROCK, de la SOUL , etc …se mélangent.

Ce qu’il faut comprendre, c’est qu’à partir de ce courant, le JAZZ passe de musique acoustique à musique AMPLIFIEE.

Disque phare : BITCHES BREW de MILES DAVIS.

MILES DAVIS, aura donc sur une période de 40 ans été à l’origine ou à la confluence des principaux courant du JAZZ : c’est à mon sens tout à fait exceptionnel !

Années 1980 - NEO BOP

Je vais peut-être me faire tirer les oreilles, mais il me semble que ces années ne sont pas très riches sur le plan du Jazz. Il faut dire que c’est une période personnelle où j’écoutais moins de musique. Ma culture est lacunaire sur cette époque. En revanche, des artistes comme WYNTON MARSALIS font parler d’eux dans une tendance NEO-BOP. Un Jazz élégant, joués par des artistes d’une grande culture, connaissant leurs classiques sur le bout des doigts …

Années 1990 / 2000

Nous vivons actuellement une période très riche pour le JAZZ. En pratique, tous les styles coexistent en même temps. MAIS SURTOUT, DE NOUVEAU, des musiciens intègrent les courants musicaux et sociaux de leur époque dans le JAZZ.

On va trouver aujourd’hui du JAZZ WORLDMUSIC (JAN GARBAREK, RICHARD GALLIANO, RABIH ABOU-KHALIL), JAZZ DRUM’N BASS (ERIK TRUFFAZ), de JAZZ FUNK (JULIEN LOURAU) d’ACID JAZZ ou GROOVE JAZZ (ROY HARGROVE), d’ELECTRO JAZZ (LAURENT DE WILDE), revenant quelque part aux sources de cette musique : la DANCE. Toutefois le JAZZ CONTEMPORAIN (HENRY TEXIER, LOUIS SCLAVIS, MICHEL PORTAL) perpétue une approche plus intellectuelle. Et on trouve toujours des artistes NEO BOP (CASSANDRA WILSON, WYNTON MARSALIS, BRAD MEHLDAU).

Cette génération de jeunes musiciens joue en permanence sur plusieurs courant. JULIEN LOURAU alterne un disque de JAZZ FUNK avec un album classique (THE RISE - très réussi). LAURENT DE WILDE passe d’un hommage NEO BOP à THELONIOUS MONK à un album ELECTRO JAZZ, ROY HARGROVE fait de même avec son THE RH FACTOR … Et puis, enfin, surtout, absolument, mon préféré, BOJAN Z qui est une tendance à lui tout seul.

J’espère que ce rapide survol des principaux courant vous aidera à y voir plus clair et vous donnera envie de vous plonger dans ce siècle de culture musicale. Si vous avez des questions, n’hésitez pas.

Bonnes écoutes ![/i]

syber
Contaminé
Contaminé

Nombre de messages : 457
Age : 51
Localisation : Hauts de Seine
Date d'inscription : 31/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumcabasse.org/forum/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jazz pour un p'tit jeune

Message  Duppy le Dim 9 Mar 2008 - 17:32

Je te trouve trés positif à partir de 1990...

Duppy
JazzMan
JazzMan

Nombre de messages : 1769
Age : 54
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 12/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://randomizm.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jazz pour un p'tit jeune

Message  Pascal le Dim 9 Mar 2008 - 18:39

[quote:29ab="Duppy"]Je te trouve trés positif à partir de 1990...[/quote]

Tu le serais moins ?

Pascal
Contaminé
Contaminé

Nombre de messages : 582
Date d'inscription : 08/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jazz pour un p'tit jeune

Message  Duppy le Dim 9 Mar 2008 - 20:15

Bah oui... je n'ai rien contre les musiciens cités d'ailleurs, mais bon Erik Truffaz ou Julien Loureau, par exemple, ils sont quand même nettement en dessous de leurs prédécesseurs.

Là ou je suis d'accord avec Syber, c'est effectivement ce mélange / fusion entre les différents styles musicaux. Mais il faut bien l'avouer, le jazz est beaucoup moins passionnant pour moi et mes oreilles depuis, disons une grosse vingtaine d'années.

Si je devais schématiser, je dirais qu'il est soit plus plaisant (le retour à la danse dont parle Syber) mais aussi plus superficiel, soit bien plus intello et abstrait, pour ne pas dire chiant.

Je me rangerai plutôt du coté d'un Gaston que d'un Z qui n'arrête pas de découvrir de nouveaux disques... Du coté des "vieux cons" quoi.

Et de toute façon, je n'en écoute plus tant que ça.

Duppy
JazzMan
JazzMan

Nombre de messages : 1769
Age : 54
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 12/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://randomizm.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jazz pour un p'tit jeune

Message  Pascal le Dim 9 Mar 2008 - 21:18

"vieux con", je ne te crois pas, compte tenu de ton ouverture vers d'autres univers musicaux. Mais je comprend bien ton point de vue par rapport au jazz, même si je me rangerais plutôt du côté de Z parce que j'apprécie particulièrement que le jazz soit davantage créateur d'émotions riches et variés.

Pascal
Contaminé
Contaminé

Nombre de messages : 582
Date d'inscription : 08/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jazz pour un p'tit jeune

Message  gaston le Dim 9 Mar 2008 - 21:24

[quote="Duppy
Je me rangerai plutôt du coté d'un Gaston que d'un Z qui n'arrête pas de découvrir de nouveaux disques... Du coté des "vieux cons" quoi.

.[/quote]

bof, on finit toujours par être le vieux con de quelqu'un....

gaston
Contaminé
Contaminé

Nombre de messages : 498
Age : 70
Localisation : tours
Date d'inscription : 05/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://gaspacho-in-the-night.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jazz pour un p'tit jeune

Message  syber le Lun 10 Mar 2008 - 6:34

Bonjour Duppy,



Difficile de répondre, car franchement, l'âge venant , je m'aperçoit que ce type de discussion (très intéressante au demeurant ; j'espère ne pas mal me faire comprendre) dépasse largement le cadre du seul Jazz.

Je fréquente essentiellement des forums Musique et HiFi. Par l'effet de loupe généré par ces forums (il est rare dans la "vraie" vie d'avoir une discussion ciblée sur un thème précis, alimentée par les contributions d'une dizaine de personne - c'est la moyenne de tous les forums, quelque soit leur thème -, et sur une longue période), je constate que la tendance à penser que "c'était mieux avant" fini toujours par apparaître.

- Le Rock des années 70, plus rien après ...
- Bach, Mozart, Beethoven et puis plus rien ...
- Les vielles Cabasse, JBL, les bons vieux McIntosh ... il n'y a que ça de vrai
- Le 33T, c'est mieux que le CD.
- Les prises de son et les mixages, c'était mieux avant ...

J'ai tendance à penser que celà est dû essentiellement à des phénomènes d'imprégnation lors des périodes de l'enfance et de l'adolescence qui nous "marquent pour la vie ! Du moins cette explication est plausible pour les quadra et plus.

Ce n'est pas moi qui décide qui restera dans l'histoire ou pas. En revanche donne-moi 20 ou 30 ans de recul et je répondrais avec assurance. Qui peut dire si Bojan Z, Avishaï Cohen, Paolo Fresu ne seront pas sur le même plan que Evans, Mingus et Hubbard d'ici 30 ans ? Je n'en sais strictement rien (je prend la précaution de ne pas les comparer avec les icônes ). Les musiciens actuels sont-ils meilleurs ou moins bons que ceux des générations précédentes ? Je n'en sais rien non, plus. Ce que je sais, c'est que je les découvre avec moins de fraicheur, d'entousiasme et de spontanéïté que lorsque j'étais ado. Sur le plan de la technique musicale, pour ce que je peux en comprendre, il me semble que la jeune génération joue en moyenne, mieux que leurs aînés (je parle des aînés que le temps a sélectionné et dont on se souvient encore).

Pour l'anecdote, j'ai vu certains passages des Victoires de la Musique et j'y ai franchement vu et entendu de belles choses de qualité (ne me demandez pas les noms, je ne les connais pas). J'étais ravi de ces découvertes.


Bon, j'arrête là ! On pourrait aussi comparer les contextes sociaux-politiques des époques et que les musiciens traduisent plus ou moins inconsciemment. On pourrait aussi parler de la globalisation : Made In Japan - Deep Purple, Tokyo Blues - Horace Silver, Jazz Impressions of Japan, Dave Brubeck, dans les années 60/70 c'était une aventure, c'était un voyage, c'était exotique. Aujourd'hui tout le monde a Internet ... On pourrait aussi parler de la société de communicatuion qui est devenu la nôtre et qui rend si difficile le tri de l'information qui nous submerge : comment trouver la perle et comment la perle se fait connaître ?

syber
Contaminé
Contaminé

Nombre de messages : 457
Age : 51
Localisation : Hauts de Seine
Date d'inscription : 31/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumcabasse.org/forum/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jazz pour un p'tit jeune

Message  Barney le Lun 10 Mar 2008 - 9:46

C'est bien beau toussa mais pour l'instant, le camarade Beerman n'est jamais revenu

Barney
Jazzitude for ever !!!
Jazzitude for ever !!!

Nombre de messages : 1128
Date d'inscription : 14/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/Leboc

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jazz pour un p'tit jeune

Message  Duppy le Lun 10 Mar 2008 - 10:11

C'est qui le camarade Beerman ?

Syber, je n'ai jamais dit que c'était mieux avant ! Loin de là ma pensée. Je pense juste que le gros de l'histoire du jazz est derrière nous, et que la création actuelle se passe ailleurs. Où ? Et bien pourquoi pas justement dans certaines fusions dont tu parles... Mais là c'est un autre débat.

Duppy
JazzMan
JazzMan

Nombre de messages : 1769
Age : 54
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 12/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://randomizm.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jazz pour un p'tit jeune

Message  syber le Lun 10 Mar 2008 - 10:31

OK


Pour ma part, le Jazz au sens ou la majorité des gens comprennent ce mot est mort avec l'arrivée du Bop (en ce sens Panassié est cohérent : il se cantonne à une définition stricte et rigide du mot Jazz).

Le Jazz que j'aime par dessus tout, celui des années 1950/1970 est mort ... dans les années 70

Le Jazz du 21° siècle est effectivement à chercher dans une fusion avec le Rap, le Hip Hop, les musiques électroniques, etc ... qui sont les musiques de notre époque.

Bien entendu, on peut très légitimement émettre un jugement de valeur sur la musique et les musiciens de notre époque.

Disons que [i]l'idée[/i] que je me fait du jazz, c'est [i]une musique qui swingue et qui exprime les tensions de [u]son[/u] époque.[/i] Donc en perpétuel mouvement/adaptation. Forcément on s'éloigne de plus en plus du Jazz originel ! Au point que certains finissent d'ailleur par ne plus y trouver de morceaux de jazz dedans !

Ce qui me plait en ce moment, c'est que je trouve l'époque actuelle créative sur un plan musical ... et comme je pense que les artistes, par leur sensibilité, sont (plus ou moins) en avance sur leur époque, celà augure bien : d'ou l'entousiasme final de mon petit "digest".

Mais je suis comme beaucoup sur ce forum, j'attend toujours les nouveaux Miles, Monk et Coltrane

syber
Contaminé
Contaminé

Nombre de messages : 457
Age : 51
Localisation : Hauts de Seine
Date d'inscription : 31/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumcabasse.org/forum/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jazz pour un p'tit jeune

Message  Invité le Lun 10 Mar 2008 - 14:06

[b]C'est bien beau toussa mais pour l'instant, le camarade Beerman n'est jamais revenu [/b]
Et ça t'etonnes? Le gars demande juste qu'on lui conseille une playlist de quelques artistes et albums pour appréhender le sujet et en guise de reponse il a le droit à une querelle de spécialistes sur des questions loins de ses propres péocupations. De quoi refroidir n'importe quel néophyte.

Voilà un petit menu. Ca va peut etre sembler subjectif à certains maintenant j'ai essayé de garder des albums et artistes emblématiques et "accessibles" (testés sur ma nana...).


Dave Brubeck : 'Time Out'
Cannonball Adderley : 'Something Else'
Miles Davis : 'Birth of the Cool'
Miles Davis : 'Kind of Blue'
Louis Armstrong : 'Louis and the Good Book'
Stan Getz : 'Plays'
John Coltrane : 'love supreme'
Thelonious Monk : 'Monk's Dream'
Miles Davis : 'Bitches Brew'
Herbie hancock : 'man child'
Keith Jarrett : 'The Köln Concert'
Stanley clarke : 'a journey to love'


Dernière édition par magnum le Lun 10 Mar 2008 - 17:49, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jazz pour un p'tit jeune

Message  syber le Lun 10 Mar 2008 - 14:42

[quote:eadd="magnum"]Et ça t'etonnes? Le gars demande juste qu'on lui conseille une playlist de quelques artistes et albums pour appréhender le sujet et en guise de reponse il a le droit à une querelle de spécialistes sur des questions loins de ses propres péocupations. De quoi refroidir n'importe quel néophyte.
[/quote]

Et le pire, c'est que tu as entièrement raison ! C'est bien le problème des forums spécialisés quels qu'ils soient : petit à petit les participants augmentent leurs compétences sur le sujet et l'accès au forum devient de plus en plus dur pour les nouveaux entrants.

Ceci étant, son post ne date que d'hier ... laissons lui le temps de revenir au bistrot et de faire ses commentaires ! Rien ne nous empêche de discuter ensemble en l'attendant.


Syber





... Et Bill Evans ? Il est pas bien Bill Evans ?
... Stanley Clarke ? T'es sûr
... Köln Concert, c'est ch.

syber
Contaminé
Contaminé

Nombre de messages : 457
Age : 51
Localisation : Hauts de Seine
Date d'inscription : 31/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumcabasse.org/forum/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jazz pour un p'tit jeune

Message  Invité le Lun 10 Mar 2008 - 17:48

[quote:1c9e="syber"]
... Et Bill Evans ? Il est pas bien Bill Evans ?
... Stanley Clarke ? T'es sûr
... Köln Concert, c'est ch. :mrgreen:[/quote]
Bill evans? surement j'ai pas forcemment d'album en tete et puis tu sais il y en a un paquet d'autres que j'aurais pu mettre j'ai juste fait ça au feeling.
Stanley Clarke? Bah oui perso j'adore ce LP et cette periode. Comme beerman est bassiste je me suis dit que ça pouvait l'interesser. Maintenant tu as raison c'est peut etre la proposition la plus subjective...
Quant au Keith Jarrett, premierement c'est un disque qui fait la quasi-unanimité chez les neophytes. Et puis trouver un autre exemple d'album de soliste qui ne soit pas assomant c'est pas simple.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jazz pour un p'tit jeune

Message  gaston le Lun 10 Mar 2008 - 18:08

Pour rebondir sur ce que dit Duppy, il est juste que lorsqu'on a le nez sur l'évènement il est très difficile d'avoir un jugement pertinent. Pour me faire comprendre prenez n'importe quel millésime cinématographique des années 50 et listez les films vraiment marquants et même ceux encore remarquables. Vous n'en trouverez qu'une poignée, alors que vous êtes capables de citer un paquet de films de l'année dernière que vous trouvez intéressants. Il est probable que nos petits enfants ne retiennent eux aussi qu'une poignée des films millésimés 2007.

Il reste que certaines époques sont plus propices que d'autres, pour des tas de raisons, à tels ou tels formes d'art. Il est par exemple impossible de juger aussi magistaux des compositeurs du XIXème comparés à bach, mozart ou beethoven. L'opéra comtemporain ? Ce type d'art est mort. Etc...

laissons donc le temps faire son oeuvre. En matière de jazz je suis toutefois convaincu que les années 50 et 60 ont été un age d'or, là aussi pour des tas de raisons objectives trop longues à développer, qui ne reviendra jamais. ( j'ai l'impression que je radote, non ? )

gaston
Contaminé
Contaminé

Nombre de messages : 498
Age : 70
Localisation : tours
Date d'inscription : 05/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://gaspacho-in-the-night.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jazz pour un p'tit jeune

Message  gaston le Lun 10 Mar 2008 - 18:15

[b]Et puis trouver un autre exemple d'album de soliste qui ne soit pas assomant c'est pas simple.[/b]

ce qui est difficile c'est de trouver un truc plus assomant et surfait que ce disque de Jarrett. Allez essayez Earl Hines en solo, vous ne vous ennuierez jamais. Si c'est le cas je rembourse. Ah mais...

gaston
Contaminé
Contaminé

Nombre de messages : 498
Age : 70
Localisation : tours
Date d'inscription : 05/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://gaspacho-in-the-night.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jazz pour un p'tit jeune

Message  Barney le Lun 10 Mar 2008 - 18:23

[quote]alors que vous êtes capables de citer un paquet de films de l'année dernière que vous trouvez intéressants[/quote]


ouch, pas moi Gaston; Je me sens plus à l'aise dans les vieux films que dans les récents. Je crois que le ciné a cessé de m'interresser presque définitivement aux alentours des années 80

Barney
Jazzitude for ever !!!
Jazzitude for ever !!!

Nombre de messages : 1128
Date d'inscription : 14/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/Leboc

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jazz pour un p'tit jeune

Message  Barney le Lun 10 Mar 2008 - 18:29

Sinon oui, dans le jazz comme dans d'autres domaines, la chanson française par exemple, un âge d'or est révolu. Les successeurs de Brel, Brassens ou Ferré n'existent pas et n'existeront jamais

Barney
Jazzitude for ever !!!
Jazzitude for ever !!!

Nombre de messages : 1128
Date d'inscription : 14/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/Leboc

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jazz pour un p'tit jeune

Message  syber le Lun 10 Mar 2008 - 18:32

[quote:2507="Barney"] ouch, pas moi Gaston; Je me sens plus à l'aise dans les vieux films que dans les récents. Je crois que le ciné a cessé de m'interresser presque définitivement aux alentours des années 80 :)[/quote]

Pareil. Il faut dire que les studio et les distributeurs se sont concertés pour faire de l'industrie du cinéma une machine à divertir les (quasi) seuls ados !

syber
Contaminé
Contaminé

Nombre de messages : 457
Age : 51
Localisation : Hauts de Seine
Date d'inscription : 31/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumcabasse.org/forum/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jazz pour un p'tit jeune

Message  Invité le Lun 10 Mar 2008 - 18:35

Wow ! tant de réponses en si peu de temps, je vais prendre le temps de tout lire... mais merci beaucoup d'avance ! ^^

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jazz pour un p'tit jeune

Message  syber le Lun 10 Mar 2008 - 18:36

[quote:8688="gaston"]Pour rebondir sur ce que dit Duppy, ...[/quote]


Non, c'est ma pomme qui a développé cette idée !

Pour une fois que je poste ... ... merci de ne pas me spolier.




(Duppy dit également des choses très bien, aussi ! )

syber
Contaminé
Contaminé

Nombre de messages : 457
Age : 51
Localisation : Hauts de Seine
Date d'inscription : 31/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumcabasse.org/forum/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jazz pour un p'tit jeune

Message  Invité le Lun 10 Mar 2008 - 19:06

Ouai donc... j'ai lu tout le post de Syber, il est très complet donc c'est plutôt bien. Cependant, je ne sais pas trop quoi en dire vis-à-vis de tout ça (je peux pas non plus lancer la mule pour qu'elle me ramène 15 000 albums xD).

J'ai bien pris note du post de magnum qui propose une dizaine de CDs, je connais quelques noms comme Louis Armstrong (qui ne connait pas), Miles Davis (il est très connu et en plus il a lancé Marcus Miller <3) et bien sur Stanley Clarke. Je tacherai de me les procurer ^^

Quand aux victoires de la musique et au post de Syber, tu parles peut être du groupe "Hocus Pocus" dont je suis effectivement très fan xD. C'est un groupe de hip hop qui tire ses samples de sonorités très blues, soul, jazzy... après, est-ce que ca correspond exactement au vrai "jazz", je sais pas et j'en doute, mais c'est ce coté "je ne sais pas quoi" que j'aime ^^

Le clip de la chanson d'Hocus Pocus qui est passé aux victoires:
[url]http://fr.youtube.com/watch?v=XpIzm1YUQd4[/url]

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jazz pour un p'tit jeune

Message  Gromit le Lun 10 Mar 2008 - 19:09

Je rejoins, quant a moi, résolument, l'approche de Syber et Z.

Si, si, je suis moi aussi un vieux con (pas de coup de fièvre de jeunisme intempestif) et si je rejoins Gaston sur l'âge d'or des années soixante (véritable renaissance dans tous les arts et dans le monde des idées), je tempère immédiatement cet avis, en me disant que l'âge d'or de chacun, correspond, comme par hasard a ses années de jeunesse.

Et puis aussi, c'est l'impact de la découverte, qui n'a lieu qu'une fois et que l'on porte en nostalgie éternellement. (J'envie toujours la personne qui fait ses premiers pas en la matière...)
J'ai le fantasme de me réveiller un matin en ayant complètement oublié, en quoi consiste ma discothèque (jusqu'au son même des instruments. Une deuxième naissance, en quelque sorte. Aloys ?).

Et puis méfions nous également de cette obsession de guetter le créateur qui instaurerait un nouveau langage....Cela traduit seulement la nostalgie de l'époque des fondateurs.

Cette époque est irrémédiablement passée, et les conditions sociales, politiques et historiques qui ont participé a l'émergence de cette musique sont différentes et le Jazz qui en découle également.

Mais j'ai quand a moi, toujours du plaisir a découvrir un Raphaël Imbert ou a assister a un concert du MégaOctet.

Gromit
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 1949
Age : 70
Localisation : Banlieue Sud
Date d'inscription : 05/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://www.flickr.com/photos/gromit2011/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jazz pour un p'tit jeune

Message  Pascal le Lun 10 Mar 2008 - 19:37

M'enfin, concernant le cinéma s'il vous faut attendre des années pour que le temps fasse le tri, vous risquez de passer à côté de beaucoup de choses intéressantes.

Pour le jazz, vu sous l'angle que propose Gaston et Duppy, cela ne me dérange pas de considérer qu'effectivement il y a eu un age d'or du jazz 50-60 qui est terminé. Après peut-on encore appeler ça du jazz ou non ? Par certain côté oui parce qu'il y a des bases (improvisation, rythmique...) qui me semblent toujours présentes, que la rupture n'est pas totale (que ça plaise ou non). Et puis non, parce qu'il est devenu autre chose (influences diverses, couleur variées...) Alors, qu'on continue à l'appeler jazz par défaut d'autre chose pourquoi pas. Le temps opérera sans doute une classification. Cela ne doit pas nous empêcher d'écouter ce qui nous fait plaisir et surtout de déconsidérer l'actuel sous des conceptions passéistes, comme le soulignait Syber.
Bon après en tant que spécialiste d'une période, qu'on est une plus grande exigence comme Gaston ou Kalidas et d'autres, je trouve celà très bien et très utile. J'apprécie personnellement d'avoir de bon conseil. Je me sens simplement un peu chatouillé lorsqu'on démollit un album ou un musicien sous le prétexte que ce n'est pas du jazz. Alors peut-être que ce n'est pas du jazz ou que ce n'est plus du jazz. Ce n'est pas tant le problème, pour autant est-ce insipide, est-ce sans saveur ? Là j'ai un petit peu de mal. Pour le reste je suis entièrement d'accord pour opérer une classification dont je me fous éperdument quand j'écoute de la musique.

Pascal
Contaminé
Contaminé

Nombre de messages : 582
Date d'inscription : 08/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jazz pour un p'tit jeune

Message  syber le Lun 10 Mar 2008 - 20:21

[quote:8daf="Beerman"]Ouai donc... j'ai lu tout le post de Syber, il est très complet donc c'est plutôt bien. Cependant, je ne sais pas trop quoi en dire vis-à-vis de tout ça (je peux pas non plus lancer la mule pour qu'elle me ramène 15 000 albums xD).

J'ai bien pris note du post de magnum qui propose une dizaine de CDs, je connais quelques noms comme Louis Armstrong (qui ne connait pas), Miles Davis (il est très connu et en plus il a lancé Marcus Miller <3) et bien sur Stanley Clarke. Je tacherai de me les procurer ^^

Quand aux victoires de la musique et au post de Syber, tu parles peut être du groupe "Hocus Pocus" dont je suis effectivement très fan xD. C'est un groupe de hip hop qui tire ses samples de sonorités très blues, soul, jazzy... après, est-ce que ca correspond exactement au vrai "jazz", je sais pas et j'en doute, mais c'est ce coté "je ne sais pas quoi" que j'aime ^^

Le clip de la chanson d'Hocus Pocus qui est passé aux victoires:
[url]http://fr.youtube.com/watch?v=XpIzm1YUQd4[/url][/quote]

Bien, Hocus Pocus


Bon, vu tes goûts actuels et ce qui me semble important de connaître, je te propose de picorer dans cette liste (sans oublier celle proposée par Magnum que je trouve excellente - à part Stanley Clarke et Keith Jarret ) :


[img]http://ecx.images-amazon.com/images/I/51Gvitu93ZL._AA240_.jpg[/img]
Roy Hargrove - The RH Factor : Hard Groove
[img]http://ecx.images-amazon.com/images/I/41PJJPQN2GL._AA240_.jpg[/img]
Miles Davis : Tutu
[img]http://ecx.images-amazon.com/images/I/41ERJC4NB8L._AA240_.jpg[/img]
Miles Davis : On the Corner
[img]http://ecx.images-amazon.com/images/I/41AQXSFB2GL._AA240_.jpg[/img]
Eric Truffaz : Bending New Corner
[img]http://ecx.images-amazon.com/images/I/41%2BnLTF%2BQbL._AA240_.jpg[/img]
Bill Evans : Sunday at the Village Vanguard
[img]http://ecx.images-amazon.com/images/I/513B903VW3L._AA240_.jpg[/img]
Horace Silver : Song for my father

Il y a un peu de tout, du Hip Hop au Bop Funky, mais j'ai privilégié du Jazz récent dans lequel tu pourrais te retrouver plus facilement ainsi qu'un Bill Evans plus introspectif.

A toi de voir ce qui te plait.

syber
Contaminé
Contaminé

Nombre de messages : 457
Age : 51
Localisation : Hauts de Seine
Date d'inscription : 31/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumcabasse.org/forum/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jazz pour un p'tit jeune

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 23:59


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum