Mélanie Dahan - La princesse et les croque-notes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Mélanie Dahan - La princesse et les croque-notes

Message  Barney le Mar 24 Juin 2008 - 13:54

[center][url=https://servimg.com/image_preview.php?i=5&u=11824229][img]https://i42.servimg.com/u/f42/11/82/42/29/37600011.jpg[/img][/url]


extrait du cite L'évènement:

[i]Récemment nominée aux Révélations Jazz à Juan 2005 et jeune espoir du jazz vocal français au festival Les Couleurs du Jazz 2005, la swinguante Mélanie Dahan étire à souhait le fil rouge du jazz pour vous aiguiller à travers un voyage riche en musique et en émotions...
Un album en quartette en préparation avec le pianiste Giovanni Mirabassi. Ensemble, ils prennent le parti et le pari de rendre un bel hommage à un grand auteur français, un enfant de Montmartre à l'univers bien trempé : Monsieur Bernard Dimey. Avant de nous quitter, il y a 25 ans, Dimey avait pour habitude de proposer ses chansons à de grands interprètes tels que Yves Montant, Charles Aznavour, Serge Reggiani, Henri Salvador, Juliette Gréco, les frères Jacques. 'Quand je serais mort, on dira du bien de moi', disait Dimey. Ce sera fait ![/i]

La salle et la terrasse (Bernard Dimey/Charles Aznavour)
L’enfant maquillé (Bernard Dimey/Charles Aznavour)
La princesse et le croque-notes (Georges Brassens)
Les poètes (Léo Ferré)
J’aimerais tant savoir (Bernard Dimey/ Jean Cayrecastel)
Rimes (Claude Nougaro/ Aldo Romano)
Je hais les dimanches (Charles Aznavour/Eliane Meyer)
Si tu me payes un verre (Bernard Dimey/Charles Aznavour)
A bicyclette (Pierre Barouh/ Francis Lai)
La mer à boire (Bernard Dimey/ Charles Aznavour)
Je me suis fait tout petit (Georges Brassens)
Le petit bal perdu (Robert Nyel/Gaby Verlor)


Pas seulement Dimey comme on le lit. Excellente surprise même si la voix semble encore un peu fragile, a besoin de se murir ( elle fume pas assez la dame cépapossibl') Revisite en règle et en jazz bien swing ce bon vieux répertoire indémodable de nos belles mélodies françaises.


Piano Bleu:

[i]Le jazz précisément, c'est l'histoire d'un coup de foudre, celui qu'elle éprouve à l'écoute de deux enregistrements: «Ella in Berlin» (Ella Fitzgerald) et « Unforgettable » (Duo Natalie et Nat King Cole). La musique la touche et, autodidacte en jazz, elle fonde son tout premier quartet en octobre 2001.
En écumant les concerts dans les clubs parisiens, elle découvre peu à peu les ficelles du métier. Bien que prédestinée à une carrière professionnelle plus « conventionnelle », elle franchit cependant le pas et décide de se jeter dans l’arène des chanteuses professionnelles début 2003.
Le Studio des Variétés lui a enseigné une solide technique vocale ; les écoles de jazz telles que l’IACP et la Bill Evans Academy (en particulier Sara Lazarus) l’aident à mettre des noms sur des sensations et lui font approfondir l’apprentissage du jazz.
Parallèlement aux standards qu’elle reprend aisément à son goût, elle se crée aussi un répertoire bien à elle en collaborant avec le pianiste Pierre BERTRAND.
L’année 2005 est déterminante : Finaliste à JAZZ A JUAN REVELATIONS, « Jeune espoir du jazz vocal français » au festival « LES COULEURS DU JAZZ », la rencontre avec Giovanni MIRABASSI et la naissance d’un projet : cet album " La Princesse et les croque-notes. [/i]


L'enregistrement semble en rupture de stock, preuve qu'il touche un public plus large que nos jazzmen. J'en entend grommeler du coup


[flash(425,344)]http://www.youtube.com/v/cVKFG9H0n-c&hl=fr[/flash][/center]

Barney
Jazzitude for ever !!!
Jazzitude for ever !!!

Nombre de messages : 1128
Date d'inscription : 14/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/Leboc

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum