Vinyl... mon amour.

Page 2 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Vinyl... mon amour.

Message  zetlejazz le Sam 11 Avr 2009 - 23:40

Et le verso de la pochette !

Excellent

[url=https://servimg.com/image_preview.php?i=896&u=11531736][img]https://i63.servimg.com/u/f63/11/53/17/36/cd0210.jpg[/img][/url]

zetlejazz
Au delà de Jazzitude
Au delà de Jazzitude

Nombre de messages : 2199
Age : 44
Localisation : Région parisienne
Date d'inscription : 16/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://zetlejazz.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vinyl... mon amour.

Message  Gromit le Dim 12 Avr 2009 - 8:41

Merci Z pour le verso de la pochette. En bas a droite, est donné la signification du mot français Chic (Dictionnaire Webster): "Parisian elegance in dress; artistic skill; good form or style; manual dexterity" Qu'ajouter de plus ?

Esther, certains de ses albums Impulse on éte réedités mais pas sûr pour celui ci. Mes courtes recherches sur le net, indique vinyl (ancien) ou Mp3.

Hamilton a enregistré chez Impulse 6 albums de 63 ("Passin' Thru" son premier) à 67 ("The Dealer" son dernier) sur les 326 albums sortis sur ce label historique.
Un best of en 69 et un autre great hits en 71.

Son dernier , "The Dealer" introducing Larry Coryell, (réédité en CD) est là encore passionnant par les musiciens qui sont venus s'enfermer en studio avec Chico, par la nouveauté du son de Corryell (23 ans) pour l'époque et pour le passage éclair d' Archie Shepp au piano ! (idéal pour un blindfold test) sur une de ses compos, "For Mods Only". Corryel allait ensuite prendre son envol en créant un groupe éphémère avec Jim Pepper, "The Free Spirits" que certains considèrent comme le prémisse du jazz rock a venir.
Ces 5 ans créatifs d'Hamilton chez Impulse ont été rendus possible par l'engagement sans faille du producteur de l'époque Bob Thiele.

[center][url=https://servimg.com/image_preview.php?i=21&u=13100384][img]https://i60.servimg.com/u/f60/13/10/03/84/dealer10.jpg[/img][/url][/center]

Gromit
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 1949
Age : 70
Localisation : Banlieue Sud
Date d'inscription : 05/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://www.flickr.com/photos/gromit2011/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vinyl... mon amour.

Message  Gromit le Dim 12 Avr 2009 - 13:33

29 décembre 1984.

Le chaînon manquant.

Successeur, pour moi, dans l'esprit, du Brotherhood qui bouleversa la scène jazz anglaise des années 70.

Big Band moderne de 21 musiciens, qui reprendront le flambeau, dans les années 80, même si les racines sont fondamentalement différentes.
L'écriture et la jubilation a jouer, le côté parfois "non - sense"et l'humour des compos, l'énergie dégagée... tout cela rappelle l'ombre tutélaire de leurs prestigieux prédécesseurs.
Leur 3 ème et dernier album sera d'ailleurs un hommage a Dudu Pukwana. "Open Letter " to Dudu Pukwana.

Certains de ces musiciens sont a présent sur le devant de la scène (du moins celle du Jazz anglais) Django Bates (claviers), Iain Bellamy( as,fl), Chris Batchelor (tr) ou Steve Arguelles (perc).
Tous les morceaux sont écrits par cette coopérative musicale.
L'orchestre enregistrera 3 albums en studio et un en concert (introuvable) et aucun, a ce jour n'a été réédité en CD.

Et l'histoire continue, avec le "Nostalgia 77" qui dans les années 2000, marchent sur leurs traces, mais ceci est une autre histoire....

[b]Loose Tubes[/b]

[center][URL=http://www.monsterup.com][img]http://www.monsterup.com/upload/1239543022138.jpg[/img][/URL]

[URL=http://www.monsterup.com][img]http://www.monsterup.com/upload/1239543081590.jpg[/img][/URL][/center]

Gromit
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 1949
Age : 70
Localisation : Banlieue Sud
Date d'inscription : 05/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://www.flickr.com/photos/gromit2011/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vinyl... mon amour.

Message  Gromit le Dim 19 Avr 2009 - 8:43

23 janvier 1983.

Disque improbable.

Contrairement a ce que pourrai faire penser la photo de la pochette, il ne s'agit pas d'une pub pour shampooing.

Jeune saxophoniste genevois, ayant fait ses classes en improvisation avec Clifford Thornton et François Jeanneau, il ose en 83, un album sax alto solo intégral.
6 compos avec 4 de sa plume, et dont "Dans la ville blanche" servira de thème au film du même nom d'Alain Tanner, compatriote.

Multiples influences, encore en gestation a cette époque ("Silence" d'après une peinture de Cezanne, "Tranquility" basé sur un raga du nord de l'Inde, "Tokonoma" bâti comme un haïku...)
Comme vous l'avez déviné, cet album est frontière et si, il demande pour l'écouter, une certaine disponibilité d'esprit, il n'est pas simplement qu'une curiosité.
Discographie très modeste, quelques albums dans les années 70 dont un live a Montreux, et puis JL Barbier connaitra une longue éclipse (lié essentiellement a des problémes rencontrés avec une secte).

[b]Jean Luc Barbier "Tokonoma. Solo-Sax"[/b].

[center][url=https://servimg.com/image_preview.php?i=27&u=13100384][img]https://i60.servimg.com/u/f60/13/10/03/84/img_0112.jpg[/img][/url][/center]

Gromit
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 1949
Age : 70
Localisation : Banlieue Sud
Date d'inscription : 05/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://www.flickr.com/photos/gromit2011/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vinyl... mon amour.

Message  Gromit le Mer 29 Avr 2009 - 9:55

30 juillet 1985.



Dans la séries des bigs bands touffus.

Créé par le guitariste danois, Pierre Dorge, cet orchestre existe depuis plus de 25 ans aujourd'hui.
Le principe en est immuable. Musique écrite, certes, mais grande latitude a chacun, pour improviser, commenter ou disgresser a l'intérieur du morceau.
Beaucoup d'invités a chaque fois pour chaque projet, venus d'horizons et de génération parfois très différentes.
Forte influence, a cette époque pour le leader, de Charles Mingus dans sa façon de mener le groupe et dans l'écriture et l'arrangements des morceaux joués ici.

Un standart de Duke, ("The Mooche") et puis quatre autres compo de la plume du guitariste, dont deux d'influence africaine, un morceau quelque peu "imprévisible" en hommage au Dadaïsme et puis une belle ballade "A Rose for Laurent" dédié au chroniqueur de jazz Hot, Laurent Goddet, décédé quelques temps avant cette session.

Belle clarté de la guitare de Dorge, présence affirmée du trompettiste Harry Beckett et du contrebassiste Johnny Dyani.

Un album entre le Duke, période jungle et le Brotherhood a Londres.

[b]Pierre Dorge & New Jungle Orchestra "Even the Moon is Dancing".[/b]

[center][url=https://servimg.com/image_preview.php?i=51&u=13100384][img]https://i60.servimg.com/u/f60/13/10/03/84/img_0113.jpg[/img][/url][/center]

Gromit
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 1949
Age : 70
Localisation : Banlieue Sud
Date d'inscription : 05/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://www.flickr.com/photos/gromit2011/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vinyl... mon amour.

Message  Gromit le Mer 29 Avr 2009 - 14:27

6 juillet 1973.

Encore un big band âpre.

Roswell Rudd, venu du dixieland est passé quasi directement au free, avec un intermède sur Monk avec Steve Lacy.
Ce musicien a joué à côté de tous ceux qui ont compté pour ce Jazz là, Albert Ayler,John Tchicaï, Archie Shepp, Don Cherry...

Ici, il dirige son "Numatik Swing Band" sous l'égide du Jazz Composers Orchestra, fondé en 66 par le trompettiste Mike Mantler et Carla Bley.

Un des premiers trombonistes a s'échapper de l'influence écrasante d'un JJ Johnson, avec un son reconnaissable, presque "crépitant" alliant la vitalité et la joie d'un Jazz archaïque a une énergie libertaire.
Beaucoup de monde sur ce disque, drivé magistralement par un Beaver Harris tout feu a la batterie. Une superbe composition "Lullaby for Greg" chantée par Sheila Jordan, dont la voix rauque se marie parfaitement avec la couleur sombre et lente du morceau.
Deux contrebassistes, Sirone et Charlie Hadden, une flopée de cuivre, Enrico Rava, Charles Sullivan, Michael Krasnov, Art baron, Bob Stewart, Howard Johnson... sans parler des anches...

Cette musique 35 ans plus tard ?
Pratiquement pas oxydée.

[b]Roswell Rudd "Numatik Swing Band"[/b]

[center][url=https://servimg.com/image_preview.php?i=52&u=13100384][img]https://i60.servimg.com/u/f60/13/10/03/84/img_0114.jpg[/img][/url][/center]

Gromit
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 1949
Age : 70
Localisation : Banlieue Sud
Date d'inscription : 05/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://www.flickr.com/photos/gromit2011/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vinyl... mon amour.

Message  Gromit le Dim 3 Mai 2009 - 14:03

8 mai et 6 septembre 1981-18 et 19 avril 1982.

"Makoko", c'est le titre d'un des morceaux de l'album mais c'est aussi le nom du chat qui hante le théâtre Dunois, du moins à cette époque.


Et ce charmant félin, ayant porté chance a Tony Coe, celui ci a décidé de baptiser son album, sous son parrainage.

Musique en grande partie "contemplative" (" The Jolly Corner", "Debussy") mais aussi savant mixage de comptine sautillante ("Vive la Chantenay") et d'improvisation gorgée d'humour ("Makoko")
Et en fin de face B, un court poème de Lorca, récité par Violeta Ferrer. Attention, hein, pas de prise de tête.

L'album reste frais après toutes ces années.

Pour amateur de clarinettes, instrument très présent ici et utilisées avec talent par Tony Coe et Alan Hacker. John Lindberg et Chris Laurence a la contrebasse, Robert Cornford au piano et Nic Williams aux percussions.

L'humour est aussi présent sur la pochette.
Mickey s'y cache, la Panthère Rose nous fait coucou, les bois du cerf sont percés comme les flûtes et la haute estime des critiques de musique, transparaît ici, représenté par le cochon, atteint apparemment de surdité et ayant besoin de lunette a relief pour apprécier ce qui se passe sur scène...

Il y a des (re)sentiments qui perdurent longtemps.

[b]Tony Coe "Tournée du Chat"[/b]

[center][url=https://servimg.com/image_preview.php?i=58&u=13100384][img]https://i60.servimg.com/u/f60/13/10/03/84/img_0310.jpg[/img][/url][/center]

Gromit
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 1949
Age : 70
Localisation : Banlieue Sud
Date d'inscription : 05/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://www.flickr.com/photos/gromit2011/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vinyl... mon amour.

Message  Gromit le Sam 19 Sep 2009 - 13:34

Novembre et décembre 77.

Année ou il co-fonde avec Julius Hemphil, Oliver Lake et David Murray, le World Saxophone Quartet.

Trés actif dans ce que l'on a appelé dans ces années là, le jazz Loft, avec Sam Rivers.

Trois compos seulement, pour cet album.

Tout l'orchestre (11 musiciens) pour ce "Glory", belle mélopée, à la Lateef, avec un fond sonore touffu de percussions, cordes à l'archet et vocaux divers.

Puis la perle de ce 33t, un duo avec Don Pullen au piano et Bluiett au sax baryton (un maître en la matière). Ballade sereine, grande écoute mutuelle.

Enfin, "Oasis", âpre et rentre dedans, déployant sur un gimmick obsédant a la basse (Reggie Workman), tout l'univers libertaire et blues de ce jazz des années 70.

Sur le label Chiaroscuro.

[b]Hamiet Bluiett "Orchestra, Duo & Septet"[/b]

[center][url=https://servimg.com/image_preview.php?i=166&u=13100384][img]https://i80.servimg.com/u/f80/13/10/03/84/img_0116.jpg[/img][/url]

[url=https://servimg.com/image_preview.php?i=167&u=13100384][img]https://i80.servimg.com/u/f80/13/10/03/84/img_0117.jpg[/img][/url][/center]

Gromit
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 1949
Age : 70
Localisation : Banlieue Sud
Date d'inscription : 05/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://www.flickr.com/photos/gromit2011/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vinyl... mon amour.

Message  Gromit le Dim 27 Sep 2009 - 13:57

1974.

Sans doute le principal responsable du retour du funk dans le Jazz, dès la fin des années 60. En fait lorsqu'il passe chez Atlantic, ou il y restera une dizaine d'années pour y produire une dizaine d'album, avec quasiment tous, ce parfum particulier.

Personnage attachant, pratiquant dans sa vie et ses textes, un humour caustique (" I need some money", "That's why, you're overweight" "Bad luck is all I have" ....sans oublier le désopilant "Eddie who?", morceau d'auto dérision sur la carrière d'un certain Eddie Harris), et développant une curiosité constante sur des recherches sonores, en bricolant ses instruments. (Sax électrifié avec pédale wah wah, sax "varitone", trompette hybride, boite a multi effets... et ce dès les années 60. Ce qu'il appelait son Eddie Harris Attachment).

Ce multi instrumentiste aura en fait deux carrières parallèles. Une, classique, en parallèle, avec des titres comme "Freedom Jazz Dance" et celle cataloguée commerciale, dans ces années là, en pleine explosion du Free.
Il est temps de redécouvrir tous ces albums, qui ont en général bien vieilli, comme ce "Is it in" avec le célèbre "Funkaroma" (ah, la basse électrique de Rufus Reid), indicatif de l'émission "Pas de panique"... Une autre époque.

Mais ne vous y trompez pas, c'est un superbe musicien.

[b]Eddie Harris "Is It In"[/b]

[center][url=https://servimg.com/image_preview.php?i=175&u=13100384][img]https://i80.servimg.com/u/f80/13/10/03/84/img_0118.jpg[/img][/url][/center]

Gromit
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 1949
Age : 70
Localisation : Banlieue Sud
Date d'inscription : 05/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://www.flickr.com/photos/gromit2011/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vinyl... mon amour.

Message  Kalidas le Dim 27 Sep 2009 - 18:24

superbes présentations gromit, un régal...

et je vois que monsieur a le Jeanne Lee / Ran Blake aussi....

Kalidas
Jazzayatollah
Jazzayatollah

Nombre de messages : 3824
Age : 58
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/11/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vinyl... mon amour.

Message  PhillyJoe le Jeu 1 Oct 2009 - 11:10

Décidément, rien ne t'échappe, Kalidas...

PhillyJoe
Contaminé
Contaminé

Nombre de messages : 440
Age : 56
Localisation : Suisse romande
Date d'inscription : 12/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vinyl... mon amour.

Message  ptilou le Jeu 1 Oct 2009 - 16:55

[quote:ff7f="Kalidas"]superbes présentations gromit, un régal...
et je vois que monsieur a le Jeanne Lee / Ran Blake aussi....[/quote]
Remets ton écran à l'horizontal... verticalement c'est moins pratique à l'usage

ptilou
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 903
Age : 63
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://cooldesource.blog.lemonde.fr/category/concerts/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vinyl... mon amour.

Message  Gromit le Mar 6 Oct 2009 - 16:14

1980.

Fondateur en 1959, avec le légendaire saxophoniste Kippie Moekesti, Dollar Brand, Makhaya Ntshoko et Johnny Gertze des "Jazz Epistles", dans son pays d'origine, l'Afrique du Sud.
Il en sera chassé par la politique d'apartheid en 1961 pour n'y revenir que 30 ans plus tard en 1991.

Il publiera son autobiographie en 2004 "Still Grazing: The Musical Journey of Hugh Masekela", décrivant son histoire et son parcours musical, politique, son engagement contre ce régime et ses problèmes rencontrés (alcool, solitude...) durant ce long exil.

En 79, il se rend au Lesotho, avec son ex femme Myriam Makeba et participe a un Christmas Day Concert, devant 75 000 personnes. Il s'y installe l'année suivante et y crée une école de musique.

Ce concert live y est enregistré la même année, avec entre autres, René McLean au sax alto (oui, le fils de), Don Blackman (superbe pianiste ici), Bobby Brew à la guitare, Victor Bailey a la basse, Poogie Bell aux baguettes et un choeur de femmes locales pour les fonds vocaux.

Album splendide, avec un morceau lancinant de 10' "Healing Song" dont je défie quiconque de ne pas immédiatement danser ou tout au moins ressentir d'irrépressibles ondulations du corps...

Cet album, est a mon avis difficile a trouver, aussi, et dans le même esprit je conseillerai le superbe "Home is where the Music is" (1972), réédité en CD, avec de très belles compos de Caïphus Semanya (compositeur/arrangeur et auteur entre autres de la musique du film de Spielberg "Color Purple").

[b]Hugh Masekela "Live in Lesotho"[/b]

[center][url=https://servimg.com/image_preview.php?i=181&u=13100384][img]https://i80.servimg.com/u/f80/13/10/03/84/img_1114.jpg[/img][/url]

[url=https://servimg.com/image_preview.php?i=182&u=13100384][img]https://i80.servimg.com/u/f80/13/10/03/84/home_i10.jpg[/img][/url][/center]

Gromit
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 1949
Age : 70
Localisation : Banlieue Sud
Date d'inscription : 05/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://www.flickr.com/photos/gromit2011/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vinyl... mon amour.

Message  PeeWee le Mar 6 Oct 2009 - 16:24

Le "home is where the music is" est chez mon médiathécaire, l'essaierai de penser à l'emprunter lors de ma prochaine visite. J'avais déjà entendu le bonhomme (chez Manu DiBango peut-être, je sais plus?), et je souviens avoir apprécié sa sonorité et sa couleur.

PW

PeeWee
Jazzitude for ever !!!
Jazzitude for ever !!!

Nombre de messages : 1229
Age : 42
Localisation : Huy (Belgique)
Date d'inscription : 20/09/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vinyl... mon amour.

Message  Gromit le Dim 25 Oct 2009 - 15:34

Septembre 1959.

La moitié du MJQ présent, avec le guitariste du Jimmy Giuffre 3, en escapade, pour parfaire avec le sax alto, leader de cette session, ces paysages sonores tout en pastel.
Douceur, fluidité, délicatesse et beauté... mais nulle mièvrerie pour autant.

Plaisir raffiné que de suivre a l'oreille les méandres de l'improvisation de Desmond ou les fines salves de bulles irisées soufflées délicatement par la guitare de Jim Hall.

Cet album contient un superbe blues aérien (si, si ça existe) signé par John Lewis "2 Degrees East, 3 Degrees West" avec, entremêlées, une mélodie simple et des improvisations sophistiquées et tournoyantes.

50 ans pour cet album flamboyant et toujours cette même fraicheur, légèreté et élégance qu'a la première écoute.

[b]Paul Desmond (sa), Jim hall (g), Percy Heath (b) et Connie Kay (dr). East of the Sun.[/b]


[center][url=https://servimg.com/image_preview.php?i=200&u=13100384][img]https://i80.servimg.com/u/f80/13/10/03/84/img_1115.jpg[/img][/url][/center]

Gromit
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 1949
Age : 70
Localisation : Banlieue Sud
Date d'inscription : 05/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://www.flickr.com/photos/gromit2011/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vinyl... mon amour.

Message  PhillyJoe le Lun 26 Oct 2009 - 19:45

... et magnifique pochette, qui plus est.
En voilà enfin un que j'ai déjà, diantre !

PhillyJoe
Contaminé
Contaminé

Nombre de messages : 440
Age : 56
Localisation : Suisse romande
Date d'inscription : 12/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vinyl... mon amour.

Message  Gromit le Sam 13 Fév 2010 - 18:04

14 et 15 novembre 1978.

Quartet classé grand cru.

Sonorité mate et fluïde du sax alto, sensualité et fraicheur du piano, élégance et fermeté de la contrebasse, virtuosité et légèreté de la batterie, superbe écrin pour 6 compositions écrivant toutes l'histoire du Jazz.
Deux morceaux en signature du leader et puis un "Soul Eyes" de Mal Waldron permettant un chaleureux duo basse/piano, un "Body and Soul" soupiré et diaphane, un "Good Bye Pork Pie Hat" poignant (mais la mélodie y est pour beaucoup) et pour finir un "simple" "Blue Monk" respectueux.

Album tout en nuance et a classer parmi les relectures apaisées de ce musicien curieux et ouvert avant tout.

[b]Marion Brown (sa) Kenny Barron (p) Cecil McBee (b) Philly Joe Jones (dr)[/b]

[center][url=https://servimg.com/image_preview.php?i=296&u=13100384][img]https://i60.servimg.com/u/f60/13/10/03/84/img_1110.jpg[/img][/url]

[url=https://servimg.com/image_preview.php?i=297&u=13100384][img]https://i60.servimg.com/u/f60/13/10/03/84/img_1111.jpg[/img][/url][/center]

Gromit
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 1949
Age : 70
Localisation : Banlieue Sud
Date d'inscription : 05/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://www.flickr.com/photos/gromit2011/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vinyl... mon amour.

Message  Kalidas le Sam 13 Fév 2010 - 22:00

ah, celui-là, ça me tend bien....

Kalidas
Jazzayatollah
Jazzayatollah

Nombre de messages : 3824
Age : 58
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/11/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vinyl... mon amour.

Message  Gromit le Dim 21 Fév 2010 - 13:58

18 Juin 1978.

Sans doute le plus beau de ses concerts solo.

Enregistré au Nyon Jazz Festival.

Né en 1934 au Cap, en Afrique du Sud, Dollar Brand a découvert le Jazz américain vers ses 14 ans. Il débute professionnellement dans des groupes vocaux et il fonde en 59 le mythique "Jazz Epistles" avec le saxophoniste Kippie Moeketsi et le trompettiste Hugh Masakela.

Arrivé en 62 a Zurich, il est "découvert" l'année suivante par Duke Ellington, qui lui fera enregistré à Paris son "Duke Ellington presents the Dollar Brand Trio".
Incessantes tournées en Europe et aux USA où il se produira en 65 au "Newport Jazz Festival".
De retour en 68 en Europe, Brand côtoie quelques musiciens Free, dont Gato Barbieri, Don Cherry et John Tchicaï.

Exilé en Europe, le pianiste n'aura de cesse de confronter ses racines africaines au Jazz profond et publiera quelques superbes rencontres (avec Buddy Tate, Archie Shepp ou Max Roach).

Ce 18 juin 78, Dollar Brand rejoue, dans un seul souffle, morceau après morceau, toute son histoire, son parcours, son vécu, ses inquiétudes et ses espoirs.

L'essentiel est là, condensé, reconstruit et joué avec une émotion qui à chaque écoute, me saisit encore.

70 minutes de chants inlassablement répétés et dont émergent au détour, transcendées, une composition de Duke, une de Strayhorn et une dernière de Monk.

Un très grand concert.

[center][url=https://servimg.com/image_preview.php?i=301&u=13100384][img]https://i60.servimg.com/u/f60/13/10/03/84/img_1512.jpg[/img][/url]

[url=https://servimg.com/image_preview.php?i=302&u=13100384][img]https://i60.servimg.com/u/f60/13/10/03/84/img_1513.jpg[/img][/url][/center]

Gromit
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 1949
Age : 70
Localisation : Banlieue Sud
Date d'inscription : 05/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://www.flickr.com/photos/gromit2011/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vinyl... mon amour.

Message  Gromit le Dim 18 Avr 2010 - 16:13

La pochette indique "publié" en 1981. Je suppute l'enregistrement quelques années antérieures (1974 ?)

Un duo, comme le pianiste les aime beaucoup. La quintessence d'une composition ne se révèle jamais aussi bien que lorsque deux instruments s'accompagnent et s'affrontent, pour en dessiner ses contours.

Le guitariste est un maitre en la matière et, même s'il est un peu oublié de nos jours, il fait bien partie des plus grands. (René Thomas était un de ses admirateurs)

Ces deux là, se sont maintes fois croisés et chacun a dit le respect qu'il avait pour l'autre, pourtant, cette session est sans doute la première enregistrée.

Chacun a souhaité amener une de ses compositions, comme pour rappeler les couleurs qu'ils partagent et ce parcours parallèle en Jazz, et puis ensuite, pour mieux sautiller autour de l'autre, quelques standards certifiés trente ou quarante ans d'âge.(It Could Happen to You, Just Friends, The Way You Look Tonight, Body and Soul...)

Il est des disques, qui donnent la fallacieuse (sans doute) impression d'être plus intelligent ou plus serein, après écoute.

[b]Jimmy Raney, Martial Solal "The Date"[/b]

[center][url=https://servimg.com/image_preview.php?i=343&u=13100384][img]https://i60.servimg.com/u/f60/13/10/03/84/img_2210.jpg[/img][/url][/center]

Gromit
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 1949
Age : 70
Localisation : Banlieue Sud
Date d'inscription : 05/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://www.flickr.com/photos/gromit2011/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vinyl... mon amour.

Message  zetlejazz le Lun 19 Avr 2010 - 16:20

Je ne l'ai jamais écouté !

Par contre, les quelques infos que l'on trouve sur le net indiquent effectivement une session de 81.

zetlejazz
Au delà de Jazzitude
Au delà de Jazzitude

Nombre de messages : 2199
Age : 44
Localisation : Région parisienne
Date d'inscription : 16/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://zetlejazz.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vinyl... mon amour.

Message  Gromit le Mar 4 Mai 2010 - 14:28

15 et 16 Février 1976.

Confrérie des bassistes.

Deux générations différentes, deux parcours également, même si parfois ces deux musiciens serviront des maîtres partagés.

Bassiste aux profondes racines, Sam Jones, a toujours été l'artisan d'une parfaite symbiose rythmique (en particulier, avec le batteur Billy Higgins, présent d'ailleurs sur cet album).
Contemporain de Ray Brown, il lui succédera en 66, dans le trio du pianiste Oscar Peterson.

Grande maitrise et vélocité, sont les deux caractéristiques essentielles de Niels-Henning Orsted Pedersen (NHOP). Sa basse sonne parfois comme une guitare (son passage, jeune, à la guitare basse, y est sans doute pour quelque chose).
Point commun avec Sam Jones, il aura le privilège d'accompagner Oscar Peterson dans les années 70.

Enumérer tous les musiciens avec qui ces derniers ont joué, au cours de leur carrières respectives, serait vain.

L'album a une merveilleuse sonorité boisée (l'enregistrement et le support vinyl, magnifient cette impression), chaque bassiste jouant à tour de rôle le thème et les impros, accompagnés par le guitariste Philippe Catherine et Billy Higgins aux baguettes.(lumineux !)

Quand il m'arrive, de regarder ma disco, l'oeil bovin, sans désir particulier, et ne savoir quoi poser sur la platine, ce "Double Basse" m'a souvent réconcilié avec mon énergie vitale.

[b]Niels-Henning Orsted Pedersen, Sam Jones "Double Bass"[/b]

[center][url=https://servimg.com/image_preview.php?i=352&u=13100384][img]https://i60.servimg.com/u/f60/13/10/03/84/img_2213.jpg[/img][/url][/center]

Gromit
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 1949
Age : 70
Localisation : Banlieue Sud
Date d'inscription : 05/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://www.flickr.com/photos/gromit2011/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vinyl... mon amour.

Message  Kalidas le Ven 7 Mai 2010 - 0:40

Tout à fait d'accord Gromit,

Mais il me souvient de grands moments passés avec Sam Jones et Louis Hayes, paire de compères équivalente à celles des Paul et Philly, ou Paul et James, ou Ron et Tony...

Tout de même, Jones et Hayes chez Cannonball, c'était tout de même grandiose (bref, cette magie qui fait que le contrebassiste et le batteur on [b]absolument [/b]le même sens du tempo et donc du drive, ni trop en avant, ni laidback, mais pas non plus au centre, ce serait l'immobilité alors, mais ailleurs, dans une perfection fusionnelle entre les deux inexplicable...mais qu'on ressent foutrement bien !!

Kalidas
Jazzayatollah
Jazzayatollah

Nombre de messages : 3824
Age : 58
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/11/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vinyl... mon amour.

Message  Gromit le Mar 11 Mai 2010 - 14:48

Aout 79.

Véritable feu follet des baguettes, artiste complet (multi instrumentiste, compositeur, arrangeur) touche à tout (peintre, poète...) et en perpétuelle recherche de "sens" pour sa musique et pour sa vie...

Précurseur peut être, du futur jazz rock (en 67) en étant co leader avec Larry Corryel et Jim Pepper du groupe très éphémère, "Free Spirits".
Fort actif dans les années 70, il sera de toutes les aventures des années 80.
Présent sur le premier album de Pat Metheny "Bright Size Life", membre actif du big band "Word of Mouth" de Jaco Pastorious, il se frottera également avec les frères Brecker, Bob Mintzer...

Puis se sera la courte, mais foisonnante expérience de ses bigs bands "When Elephants Dream of Music" en 82 et "Visit with the Great Spirit" deux ans plus tard.

S'y côtoie un nombre invraisemblable et improbable de musiciens, venant d'horizon multiples et toutes générations confondues. (Dave Sanborn, Howard Johnson, Michael Gibbs, Bill Frisell, Eddie Gomez, John Scofield, Tony Coe, David Friedman, Doc Halliday, Sheila Jordan, Jeanne Lee, Lyle Mays, Jim Pepper, Jeremy Steig, Nana Vasconcelos...)

A l'été 79, il se retrouve en leader de son deuxième album avec des musiciens qu'il connait déja et apprécie. Ce ne sera pas un disque de batteur, tant Moses sait s'effacer , afin de mieux servir son projet musical.
Une composition du Duke, en hommage au pianiste et puis une de Swallow, les autres étant de la plume du batteur, dont un magnifique "Devotion" de plus de 12 minutes, dédié a Coltrane et Malcolm X.

Belles présences, tout au long de l'album, de Steve Kuhn et Terumasa Hino.

[b]"Family" Bob Moses Quintet.[/b]

Dave Liebman (ST), Terumasa Hino (cornet), Steve Kuhn (p), Steve Swallow (el b), Bob Moses (dr).

[center][url=https://servimg.com/image_preview.php?i=356&u=13100384][img]https://i60.servimg.com/u/f60/13/10/03/84/img_2310.jpg[/img][/url][/center]

Gromit
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 1949
Age : 70
Localisation : Banlieue Sud
Date d'inscription : 05/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://www.flickr.com/photos/gromit2011/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vinyl... mon amour.

Message  PhillyJoe le Mar 11 Mai 2010 - 21:01

[quote:3895="Kalidas"]...cette magie qui fait que le contrebassiste et le batteur ont [b]absolument [/b]le même sens du tempo et donc du drive, ni trop en avant, ni laid back, mais pas non plus au centre, ce serait l'immobilité alors, mais ailleurs, dans une perfection fusionnelle entre les deux inexplicable...mais qu'on ressent foutrement bien !![/quote]

Merci Kalidas pour cette envolée qui exprime si bien ce rapport subtil basse/batterie sans lequel tout jazz sonne bancal...

PhillyJoe
Contaminé
Contaminé

Nombre de messages : 440
Age : 56
Localisation : Suisse romande
Date d'inscription : 12/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vinyl... mon amour.

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 12:44


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum