Vinyl... mon amour.

Page 3 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Vinyl... mon amour.

Message  Gromit le Dim 30 Mai 2010 - 17:01

2 avril 1975.

Concert enregistré au Japon, a Tokyo (Yubin-Chokin-Kaikan Hall).

Mixage assuré par Rudy Van Gelder.

Un quartet de valeurs sûres. Quatre musiciens emblématiques de cette musique , devant un public attentif, curieux et enthousiaste.

Quatre morceaux seulement, dont un "Introspection" de plus de 10 mn, joué en piano solo et qui à lui seul, emporte l'adhésion de tout auditeur.

Groupe fondé au début des années 70 par Roland Hanna et qui verra, au cours de sa courte histoire (5 albums connus sous ce nom), évoluer la section rythmique (George Mraz, Hubert Laws ou Grady Tate en ont fait partie).

Ici, Ron carter a la basse (qui produit), Ben Riley aux balais (ferme et aérien) et le merveilleux Frank Wess au soprano et à la flûte.

[b]The New York Jazz Quartet "In Concert in Japan"[/b]

[center][url=https://servimg.com/image_preview.php?i=369&u=13100384][img]https://i60.servimg.com/u/f60/13/10/03/84/img_2610.jpg[/img][/url][/center]

Gromit
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 1949
Age : 70
Localisation : Banlieue Sud
Date d'inscription : 05/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://www.flickr.com/photos/gromit2011/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vinyl... mon amour.

Message  didier68 le Lun 31 Mai 2010 - 12:43

Bjr Esther

Je connaissais pas Niels-Henning Orsted Pedersen, Sam Jones "Double Bass" mais je pense que ca devrais me brancher.Je vais essayer de le dégoter.
J'ai "récupéré" un tres bon RON CARTER; le connais-tu ?

[url=https://servimg.com/image_preview.php?i=254&u=13230923][img]https://i63.servimg.com/u/f63/13/23/09/23/328c1711.jpg[/img][/url]

didier68
Jazzitude Addict
Jazzitude Addict

Nombre de messages : 648
Age : 53
Date d'inscription : 04/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vinyl... mon amour.

Message  Esther le Lun 31 Mai 2010 - 12:46

Moi non, mais je ne suis pas sûr que cette question m'était réellement destinée...

Esther
Au delà de Jazzitude
Au delà de Jazzitude

Nombre de messages : 2597
Age : 42
Date d'inscription : 25/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://cineticmess.hautetfort.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vinyl... mon amour.

Message  didier68 le Lun 31 Mai 2010 - 12:54


Effectivement,ou es-je la tete.....

Pardon GROMIT

didier68
Jazzitude Addict
Jazzitude Addict

Nombre de messages : 648
Age : 53
Date d'inscription : 04/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vinyl... mon amour.

Message  Gromit le Lun 31 Mai 2010 - 13:48



Pas de souci Didier.

Oui je connais ce Ron Carter dans lequel il joue de la "piccolo bass" et Buster Williams, une basse "normale". (avec une rythmique de rêve: Kenny Barron et Ben Riley)

Superbe album.

Pour le Jones/NHOP, tu devrais le trouver sans problème. Il a été réédité en CD récemment. Tu ne seras pas déçu.

Gromit
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 1949
Age : 70
Localisation : Banlieue Sud
Date d'inscription : 05/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://www.flickr.com/photos/gromit2011/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vinyl... mon amour.

Message  didier68 le Lun 31 Mai 2010 - 14:44

Merci Gromit

Oui,pas de soucie,je l'ai déja "trouvé"
Je sais,je sais...

didier68
Jazzitude Addict
Jazzitude Addict

Nombre de messages : 648
Age : 53
Date d'inscription : 04/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vinyl... mon amour.

Message  didier68 le Mar 1 Juin 2010 - 12:26

Merci Gromit

Effectivement il me plait bien.Si tu as d'autres suggestions du meme tonneau,suis preneur.

J'ai "récupéré" celui-ci aussi hier par la meme occasion

[url=https://servimg.com/image_preview.php?i=256&u=13230923][img]https://i63.servimg.com/u/f63/13/23/09/23/cecil_10.jpg[/img][/url]

didier68
Jazzitude Addict
Jazzitude Addict

Nombre de messages : 648
Age : 53
Date d'inscription : 04/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vinyl... mon amour.

Message  Gromit le Ven 18 Juin 2010 - 13:03


29 octobre 1965.

Berlin Jazz Festival.

Cette date était la nuit des ténors. Au même programme: Don Byas, Dexter Gordon, Brew Moore, Sonny Rollins et Ben Webster (Quellle brochette !)

Additionné a cette pléiade, un autre sax ténor, puissant et velu, venant du Texas (grands espaces et cactus), Booker Ervin.

Chaque musicien devait jouer une ballade et un deuxième morceau de son choix.

Il est tard quand c'est le tour de Booker et celui ci, comme deuxième interprétation, va débouler pendant 28 minutes, sur une de ses compos, "Blues for You".
Kenny Drew au piano, Nils-Henning Orsted Pedersen à la basse (âgé de 19 ans) et Alan Dawson au baguettes.

Les joies du vinyl font, qu'au 2/3 du morceau, en pleine éruption, il fallait retourner le disque.

Ajouté a ce fameux concert, un morceau (solo) enregistré 10 ans plus tard, par le pianiste et ami de Booker, Horace Parlan, en hommage et qui donnera le titre a l'album.
Ces derniers s'étaient connus et appréciés dans le Jazz Workshop de Charles Mingus.

Booker Ervin a disparu en juillet 1970 à l'âge de 39 ans seulement.

[b]"Lament for Booker Ervin" Booker Ervin.[/b]

[center][url=https://servimg.com/image_preview.php?i=391&u=13100384][img]https://i60.servimg.com/u/f60/13/10/03/84/img_2611.jpg[/img][/url][/center]


Dernière édition par Gromit le Mer 7 Juil 2010 - 15:18, édité 1 fois

Gromit
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 1949
Age : 70
Localisation : Banlieue Sud
Date d'inscription : 05/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://www.flickr.com/photos/gromit2011/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vinyl... mon amour.

Message  Gromit le Mer 7 Juil 2010 - 15:09



Mars 1980.

Le noyau de ce groupe, n'est autre que "Inner Visions", créé fin 72 par le saxophoniste leader.
C'est dire si la connivence et l'entente musicale est forte.
Ajouté ici, pour la séance, un piano tenu par Kenny Warner et James Harvey, sur deux compositions de sa plume.

Polyvalent sur divers instruments (st, sa, ss, cl b et fl) et dans divers styles.

Long passage d'accompagnant dans les orchestres de Ike et Tina Turner, ainsi que Marvin Gaye...
Suite a son déménagement a la Nouvelle Orléans, il intègre le groupe du Professor Longhair.

Engagé, fin de cette même année, dans le big band de Carla Bley avec son complice Gary Valente au trombone, musicien caméléon, c'est dans un tel contexte que je le préfère ou tel qu'il se révèle dans cette session.

Musicien "parallèle" a Steve Grossman, il n'a pas eu, la même reconnaissance (il est vrai qu'il n'a pas joué avec Miles....), son parcours semble aussi moins "chaotique" et cela se ressent sans doute, dans son jeu, moins lyrique et véhément.

Tony Dagradi (st,ss), Gary Valente (tr), Kenny Warner (p), James Harvey (p), Ed Schuller (b), D.Sharpe (dr).


[b]"Oasis" Tony Dagradi.[/b]

[center][url=https://servimg.com/image_preview.php?i=445&u=13100384][img]https://i30.servimg.com/u/f30/13/10/03/84/img_2610.jpg[/img][/url][/center]

Gromit
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 1949
Age : 70
Localisation : Banlieue Sud
Date d'inscription : 05/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://www.flickr.com/photos/gromit2011/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vinyl... mon amour.

Message  Gromit le Mer 25 Aoû 2010 - 15:46


1969.

Avant tout, grand arrangeur devant l'éternel et touche à tout insatiable.

Multi instrumentiste (il jouera, entre autres, dans sa jeunesse du violoncelle pendant une dizaine d'année), il est essentiellement pianiste (claviers multiples y compris orgue Hammond B3) mais aussi saxophones, clarinette et autre trombone (alto valve).

Il fricotera, dans les années 60 avec la bossa nova et par goût personnel avec un jazz latin, dont son groupe, à géométrie variable "Salsa Picante" (titre aussi d'un de ses albums) en est la plus belle expression.

Suit une longue période dans les studios californiens où il deviendra l'arrangeur incontournable de toute une production popisante de l'époque. (il comptera parmi ses clients, Chaka Kahn, Michael Jackson, Prince...).

Ici, c'est cette formidable qualité qui transparait: arrangements finement ciselés, jeu subtil des tessitures des divers instruments, compositions originales ou réintroduites de l'intérieur...

Et puis, sceau de l'époque de la session, une compo de Fisher intitulée "Confusion in Dallas" , la seule inscrite dans une écriture où la tension montante, se termine, brutalement par quelques rim shots sonores du batteur Larry Bunker, rappelant les coups de feu qui mettront fin à la vie de John F Kennedy.

Beaucoup de musiciens West Coast à bord (Lou Ciotti, Bud Shank, Bill Perkins, Conte Candoli, Gil Falco...) mais rien d'étonnant puisqu'enregistré à Los Angeles.

[b]"Duality" Clare Fisher Big Band.[/b]

[center][url=https://servimg.com/image_preview.php?i=470&u=13100384][img]https://i30.servimg.com/u/f30/13/10/03/84/img_2611.jpg[/img][/url][/center]

Gromit
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 1949
Age : 70
Localisation : Banlieue Sud
Date d'inscription : 05/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://www.flickr.com/photos/gromit2011/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vinyl... mon amour.

Message  gaston le Mer 25 Aoû 2010 - 16:48

j'avais , il y a bien longtemps, découvert clare fischer grace aux sublimes arrangements qu'il avait faits pour le disque hommage de dizzy à duke ellington ( a portait of duke ellington ) en 1960.

gaston
Contaminé
Contaminé

Nombre de messages : 498
Age : 70
Localisation : tours
Date d'inscription : 05/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://gaspacho-in-the-night.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vinyl... mon amour.

Message  Gromit le Mar 16 Nov 2010 - 14:40



Août 1985

L'un est déjà un musicien établi, reconnu, acteur actif de ce que l'on appelait alors, le Jazz rock. L'autre, plus jeune d'une quinzaine d'années, commence a se faire un nom (4 albums,
malgré tout, sous son nom, avant celui ci).

Deux guitares seules, sans rythmiques, sur les traces d'un Barney Kessel avec Herb Ellis ou encore Jimmy Raney et son fils Doug.

Dans les années 80, Larry Coryel est en pleine cure de désintoxication de virtuosité et cela s'entend, pour notre plus grand bonheur, sur cet album.

Rien de précipité, une ample respiration pour chaque morceau et une belle complémentarité de la part d'Emily Remler, même si leurs sonorités et styles sont différents.

Morceau de bravoure sur "Joy Spring" (compo de Clifford Brown), Remler, très en verve sur une compo de Pat Martino ("Gerri's Blues"), osmose presque parfaite sur une très belle version de "How Insensitive" de Jobim et enfin deux morceaux, signés Coryell et joués acoustique (avec une Ovation).

Calme et volupté.

[b]"Together" Larry Coryell. Emily Remler[/b]

[center][url=https://servimg.com/image_preview.php?i=540&u=13100384][img]https://i60.servimg.com/u/f60/13/10/03/84/img_6911.jpg[/img][/url][/center]

Gromit
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 1949
Age : 70
Localisation : Banlieue Sud
Date d'inscription : 05/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://www.flickr.com/photos/gromit2011/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vinyl... mon amour.

Message  zetlejazz le Mar 16 Nov 2010 - 16:47

Oui, un disque très chouette que j'ai beaucoup écouté fut un temps avec ce fameux blues "Gerri's Blues" aussi appelé "Cisco" il me semble, que je jouais beaucoup fut un temps avec mon vieil ami guitariste. Et d'ailleurs, les rares fois ou j'accepte de ressortir l'instrument pour jouer avec lui, une fois par an peut-être, on joue d'office ce morceau qu'on aime beaucoup tous les 2

Emily avait un très bon jeu. Elle est partie plutôt prématurément je crois, dommage....

zetlejazz
Au delà de Jazzitude
Au delà de Jazzitude

Nombre de messages : 2199
Age : 44
Localisation : Région parisienne
Date d'inscription : 16/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://zetlejazz.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vinyl... mon amour.

Message  Gromit le Mar 16 Nov 2010 - 17:15


Oui, prématurément, à l'âge de 33 ans, en tournée en Australie....

La compo "Gerri's Blues" était dédiée a la femme de Martino, qui se prénommait ainsi.

Merci Z, pour ton passage.

Gromit
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 1949
Age : 70
Localisation : Banlieue Sud
Date d'inscription : 05/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://www.flickr.com/photos/gromit2011/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vinyl... mon amour.

Message  zetlejazz le Mar 16 Nov 2010 - 17:48

Ah, merci pour la précision !

"Gerry blues" s'appèle bien "Cisco" sur ce disque:

[b]Pat Martino - 1967 - El hombre (Prestige)[/b]

Excellent disque d'ailleurs, un de mes préférées, avec une version terrible de "Just Friend" ou brille l'organiste Trudy Pitts qui déchire tout et une belle reprise de "Once I Loved"

Ravi d'être de passage aussi Gromit

[URL=http://www.monsterup.com][img]http://www.monsterup.com/upload/1289929636643.jpg[/img][/URL]

zetlejazz
Au delà de Jazzitude
Au delà de Jazzitude

Nombre de messages : 2199
Age : 44
Localisation : Région parisienne
Date d'inscription : 16/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://zetlejazz.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vinyl... mon amour.

Message  didier68 le Mer 17 Nov 2010 - 9:23

Bonjour

2 des quelques Coryell que je possede.


[url=https://servimg.com/image_preview.php?i=357&u=13230923][img]https://i63.servimg.com/u/f63/13/23/09/23/larry_10.jpg[/img][/url]


[url=https://servimg.com/image_preview.php?i=358&u=13230923][img]https://i63.servimg.com/u/f63/13/23/09/23/larry_11.jpg[/img][/url]

didier68
Jazzitude Addict
Jazzitude Addict

Nombre de messages : 648
Age : 53
Date d'inscription : 04/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vinyl... mon amour.

Message  Gromit le Mer 17 Nov 2010 - 9:57



Je préfère nettement le Coryell sorti de sa période "Lucky Luke" comme ces deux albums ci joints:

[center][url=https://servimg.com/image_preview.php?i=541&u=13100384][img]https://i60.servimg.com/u/f60/13/10/03/84/monk_t10.jpg[/img][/url]

[url=https://servimg.com/image_preview.php?i=542&u=13100384][img]https://i60.servimg.com/u/f60/13/10/03/84/inner_10.jpg[/img][/url][/center]

ou encore, cette belle curiosité, avec Philip Catherine, NHOP, et Stéphane Grappelli.

[center][url=https://servimg.com/image_preview.php?i=543&u=13100384][img]https://i60.servimg.com/u/f60/13/10/03/84/young_10.jpg[/img][/url][/center]

Gromit
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 1949
Age : 70
Localisation : Banlieue Sud
Date d'inscription : 05/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://www.flickr.com/photos/gromit2011/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vinyl... mon amour.

Message  ptilou le Mer 17 Nov 2010 - 16:01

Je connaissais également un duo Catherine/Coryell que j'aimais bien, mais qui a été égaré...

ptilou
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 903
Age : 63
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://cooldesource.blog.lemonde.fr/category/concerts/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vinyl... mon amour.

Message  Dydime le Mer 1 Déc 2010 - 21:06

Whaou ... C'est bien beau tout ça !
Je crois que vos collections sont plus importante que la mienne ; faut dire qu'elle ne compte que 3 vinyls. Pour l'instant !


Dydime
Apprenti
Apprenti

Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 01/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vinyl... mon amour.

Message  Gromit le Lun 6 Déc 2010 - 15:27




14 au 23 Mai 1976.

Unité de temps et de lieu.

Bond Street a New York, dans le loft du saxophoniste Sam Rivers et de sa femme Beatrice.

Au début des années 70, a Soho ou dans le Lower East, pour des loyers moins élevés que dans le reste de la ville, des artistes s'installent dans des entrepôts désaffectés et les transforment en lieu d'habitation, en atelier ou salle de répétitions et parfois même en studio d'enregistrement.
Plusieurs sont célèbres à l'époque et fréquentés par quelques aficionados: l'Artist House d'Ornette Coleman, l'Alis's Alley du batteur Rashied Ali et le RivBea de Sam Rivers.

Une soixantaine de musiciens, réunis pendant ces sept nuits, vingt deux concerts, sous différentes formes, du trio au septet, les alliances artistes, instruments et sonorités, parfois interchangeables.

Une école ? Un style ? Non, mais une similitude d'approche, une vision commune d'un certain Jazz post free, structuré et revendiqué, le matériau joué est à une exception près, sorti des plumes des musiciens présents. Aucun standard (cette page semble tournée, dans cette décennie). Ces versions modernes des anciennes jam sessions souhaitaient renouveler les liens artistes/ publics, initier un mode de production et de consommation différents de la musique.

Deux générations s'y côtoient, des plus anciens comme Rivers (53 ans) ou Randy Weston (50) aux plus jeunes comme George Lewis (25) ou David Murray (21).

Cinq albums tracent ce moment particulier, cette bulle du temps, cette volonté de quelques musiciens de résister au Jazz ambiant et aux conditions économiques qui leur étaient faites.

En vrac: Byard Lancaster, Olu Dara, Don Moye, Ken McIntyre, Anthony Braxton, Fed Hopkins, Barry Altschul, Philip Wilson, Marion Brown, Jumma Santos, Oliver Lake, Stanley Crouch, Leo Smith, Randy Weston, Alex Blake, Michael Jackson (l'autre), Oliver Lake, Dave Burrell, Andrew Cyrille, David Ware, Hamiet Bluiett, Charles Bobo Shaw, Bern Nix, Jimmy Lyons, David Murray, Sunny Murray, Roscoe Mitchell, Khan Jamal.....

[b]"Wildflowers. The New York Loft Jazz Sessions"[/b]


[center][url=https://servimg.com/image_preview.php?i=555&u=13100384][img]https://i60.servimg.com/u/f60/13/10/03/84/img_2613.jpg[/img][/url][/center]

Gromit
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 1949
Age : 70
Localisation : Banlieue Sud
Date d'inscription : 05/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://www.flickr.com/photos/gromit2011/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vinyl... mon amour.

Message  gaston le Lun 6 Déc 2010 - 16:38

de quoi joue stanley crouch ? je le croyais chroniqueur au village voice ?

gaston
Contaminé
Contaminé

Nombre de messages : 498
Age : 70
Localisation : tours
Date d'inscription : 05/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://gaspacho-in-the-night.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vinyl... mon amour.

Message  Gromit le Lun 6 Déc 2010 - 17:17


Il apparait comme batteur sur 2 concerts, celui du trompettiste Leo Smith et celui du sax David Murray, dont il était très proche en ces années là. (ils étaient co locataires d'un loft, justement)

Cela s'est fortement dégradé quand Crouch est devenu le "mentor" de Winton Marsalis et a défendu un Jazz "historique" opposé à un Jazz "évolutif".

[i]"Stanley Crouch et Wynton Marsalis sont des connards. Ils dirigent le Lincoln et y font un sale boulot. Max Roach, moi même, quelqu'un d'autre devrait avoir cette responsabilité. N'importe qui d'autre comprendrait que le jazz est diversité."[/i]
Extrait interview de D Murray.

Gromit
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 1949
Age : 70
Localisation : Banlieue Sud
Date d'inscription : 05/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://www.flickr.com/photos/gromit2011/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vinyl... mon amour.

Message  gaston le Mar 7 Déc 2010 - 17:57

j'adore david murray- je l'ai vu en septembre dernier avec son orchestre cubain ( enfin des cubains d'espagne ) pas très au point les cubains, mais que murray joue bien.

mais à lire la citation ci dessus je crains que murray ne soit à la critique ce que cantona est à l'économie...

gaston
Contaminé
Contaminé

Nombre de messages : 498
Age : 70
Localisation : tours
Date d'inscription : 05/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://gaspacho-in-the-night.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vinyl... mon amour.

Message  Gromit le Mer 8 Déc 2010 - 18:23





Il faut évidemment replacer ce commentaire dans l'époque du milieu des années 80, où nos 2 duettistes (Crouch et Marsalis) développaient un discours arrogant et péremptoire, sur une certaine vision historique du Jazz (en gros, cette musique avait atteint à une certaine époque, un classicisme indépassable et depuis, le continuum de cette tradition avait été rompu. il fallait donc repartir de ce carrefour).
Bien évidemment, ce qui était advenu après , était donc rejeté et je comprends que beaucoup de musiciens (comme Murray, Lester Bowie...) se soient sentis visés. Cela ne leur facilitait pas la vie économiquement.

Marsalis a eu à l'époque, un réel écho à ses propos et beaucoup de jeunes musiciens (par opportunisme ou sincèrement) se sont inscrits dans cette mouvance. Il avait à l'époque l'appui d'un gros label et a enregistré en pagaille (y compris en musique classique).

Il faut se rappeler, que cette joute était parfois féroce. Episode avec Miles, à un concert au Canada, ou ce dernier a fait signe à ses musiciens de cesser de jouer, quand Marsalis est monté sur scène.
Miles lui a glissé quelques mots, peu amène sans doute, parsemé de "fucking", je présume....

Ci joint photo de ce moment d'Histoire. (Dommage, parce que les vestes, ça le faisait...)




[url=https://servimg.com/image_preview.php?i=556&u=13100384][img]https://i60.servimg.com/u/f60/13/10/03/84/milesm10.jpg[/img][/url]

Gromit
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 1949
Age : 70
Localisation : Banlieue Sud
Date d'inscription : 05/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://www.flickr.com/photos/gromit2011/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vinyl... mon amour.

Message  ptilou le Jeu 9 Déc 2010 - 23:47

Toute cette histoire a porté préjudice à Wynton Marsalis dans beaucoup d'esprit ; c'est pourtant un musicien sérieux et posé... j'indiquais là mon changement d'avis sur lui.
http://tinyurl.com/2wmyhp8

Même si longtemps j'ai préféré Branford à Wynton...


ptilou
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 903
Age : 63
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://cooldesource.blog.lemonde.fr/category/concerts/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vinyl... mon amour.

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 20:10


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum