Tout sur Miles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Tout sur Miles

Message  Gromit le Jeu 12 Juil 2012 - 14:23


Ou à peu près.

Très complet et bien utile pour la discographie, textes de dos de pochettes, photo pochettes, année, etc, etc....


http://www.plosin.com/
avatar
Gromit
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 1949
Age : 70
Localisation : Banlieue Sud
Date d'inscription : 05/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://www.flickr.com/photos/gromit2011/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tout sur Miles

Message  zetlejazz le Jeu 12 Juil 2012 - 16:01

Ou la la Gromit, c'est pas bien

Oui, je ne vais pas résister de mettre à jour la discographie de Miles sur Cover Jazz car les pochettes sont assez grandes, sympa !

Par contre, v'la le taf

Merciiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii
avatar
zetlejazz
Au delà de Jazzitude
Au delà de Jazzitude

Nombre de messages : 2199
Age : 45
Localisation : Région parisienne
Date d'inscription : 16/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://zetlejazz.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tout sur Miles

Message  Patlotch le Lun 2 Sep 2013 - 16:12

[b]Le grand Miles Davis pris en flagrant délit de plagiat[/b]
Le Monde.fr | 06.07.2012 à 16h16 |
Par Nathaniel Herzberg
> http://www.lemonde.fr/culture/article/2012/07/06/le-grand-miles-davis-pris-en-flagrant-delit-de-plagiat_1730368_3246.html

[center][img]http://s1.lemde.fr/image/2012/07/06/534x267/1730399_3_f1dd_photo-de-la-tombe-de-miles-davis-avec-les-deux_8da5f0a79b6ee88de7d0012c4fc42aac.jpg[/img][/center]

« Pour les amateurs de jazz, [b]Solar[/b] constitue depuis toujours une pièce de choix. Un blues mineur, simplissime, de douze mesures, dont les deux premières ornent la tombe de son auteur, le grand Miles Davis. Standard parmi les standards, il offre à l'improvisateur confirmé toutes les libertés, aux débutants tous les repères.[...] Solar n'est rien d'autre qu'une reproduction du thème [b]Sonny[/b], écrit par un autre jazzman, le guitariste [b]Chuck Wayne[/b].[...] Chuck Wayne n'a jamais dissimulé l'histoire. Jamais voulu en faire un scandale non plus. Sans doute ignorait-il qu'il détenait une preuve du plagiat. Et puis la musique passait avant tout. Miles aussi estimait que son art autorisait beaucoup de choses. Les malveillances, dont il était coutumier, les phrases assassines. Et, donc, les emprunts, comme en témoignent d'autres histoires circulant autour de plusieurs thèmes phares du trompettiste : [b]Four, Tune up, Blue in Green[/b]...

Tout cela ne retire rien au génie d' un des plus grands artistes du XXe siècle. Mais puisse la découverte de la Bibliothèque du Congrès faire redécouvrir Chuck Wayne pour ce qu'il fut : un remarquable guitariste mais aussi un compositeur.»

Chuck Wayne [i]Bernies'Tune[/i] > http://www.youtube.com/watch?v=whCg6VEuZxM
Personnellement, je n'ai jamais apprécié la virtuosité de Chuck Wayne, que je trouve parfois brouillonne, et dans certaines occasions démonstrative
[i]Tasty Pudding[/i] avec Zoot Sims 1953 http://www.youtube.com/watch?v=h4ZmkwCq2aA


Dernière édition par Patlotch le Lun 2 Sep 2013 - 20:25, édité 1 fois
avatar
Patlotch
Jazzitude for ever !!!
Jazzitude for ever !!!

Nombre de messages : 1225
Age : 66
Localisation : Fontenay sous Bois
Date d'inscription : 07/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://www.patlotch.esy.es/text/index.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tout sur Miles

Message  Patlotch le Lun 2 Sep 2013 - 17:07

Un site dédié à Miles Davis, beaucoup d'informations, des documents, quelques pages en français, un forum, Miles sur Tweeter... > http://www.milesdavis.com/fr

... des vidéos, et même de la [i]fusion[/i] ! Quelle herreur... mais c'est la nature humaine !
[center]
[flash(425,350)]http://www.youtube.com/v/LGBPSx1Zxlo[/flash][/center]
avatar
Patlotch
Jazzitude for ever !!!
Jazzitude for ever !!!

Nombre de messages : 1225
Age : 66
Localisation : Fontenay sous Bois
Date d'inscription : 07/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://www.patlotch.esy.es/text/index.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tout sur Miles

Message  Patlotch le Lun 2 Sep 2013 - 19:30

Quelques livres "récents" sur Miles Davis...

Miles Davis Quintet 1965-1968
Editeur : Sony Music Parution : 6 Février 2013

[center][img]http://ecx.images-amazon.com/images/I/51wqTL%2BhlhL._SY300_.jpg[/img][/center]

Il s'agit en fait d'une réédition de 1999, où il a obtenu le Grammy pour la meilleure présentation d'un album. 6 CD, 56 sélections.

" Ce coffret livre présente un groupe composé de cinq innovateurs : le trompettiste Miles Davis, le saxophoniste Wayne Shorter, le claviériste Herbie Hancock, le bassiste Ron Carter et le batteur Tony Williams. Que des pointures du jazz ! Les cinq musiciens du Miles Davis Quintet ont déchiré des tempos à la vitesse de la lumière avec une aisance incroyable. Ils ont délivré des ballades avec la tendresse de sonnets et changé les rythmes et les signatures temporelles avec la soudaineté d'un éclair.
Ce livre contient une présentation du groupe par Todd Coolman*, bassiste de jazz, et est agrémenté d'annotations sessions par sessions qui raviront les spécialistes de Miles Davis. Il a remporté un Grammy Award et reflète la diversité des facettes de cette formation, qu'elle soit individuelle ou qu'elle appartienne au génie collectif du Miles Davis Quintet."

*[size=9][b]Todd Coolman[/b] est connu des musiciens qui ont utilisé les méthodes d'accompagnement Aebersold, et des contrebassistes de Jazz pour sa remarquable méthode ([i]The Bottom Line[/i]), ainsi que ses relevés de 36 contrebassistes de jazz dont Jimmy Blanton, Milt Hinton, Oscar Pettiford, Ray Brown, Paul Chambers, Sam Jones, Richard Davis, Stanley Clarke, and Michael Moore ([i]The Bass Tradition[/i]). Il a joué avec Horace Silver, Gerry Mulligan, Art Farmer, Lionel Hampton, Benny Goodman...[/size]

Une interview de Todd Coolman 1994 sur la "fameuse section rythmique de Miles"
> http://www.stevekorn.com/cool.html
avatar
Patlotch
Jazzitude for ever !!!
Jazzitude for ever !!!

Nombre de messages : 1225
Age : 66
Localisation : Fontenay sous Bois
Date d'inscription : 07/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://www.patlotch.esy.es/text/index.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tout sur Miles

Message  Patlotch le Lun 2 Sep 2013 - 19:54

[b]KIND OF BLUE le making off du chef d’oeuvre de MILES DAVIS[/b]

Je ne suivrais pas ceux qui considèrent Kind of Blues comme "le meilleur" de Miles ou "un des 10 meilleurs disques de jazz de tous les temps". Je trouve l'album génial mais ce genre de considérations stupides... Concernant Miles, son génie est aussi d'avoir constamment renouvelé sa musique, une quarantaine d'années durant, alors[i] le[/i] meilleur, [i]le[/i] chef d'œuvre...

Ce livre montre aussi qu'on n'entend pas le Miles de Kind of Blue de la même oreille si on connait ses périodes précédentes (be-bop, cool, premier quintette...), comme les amateurs quand il est sorti en 59. Voilà donc une excellente occasion de recoller les morceaux, et la suite, par exemple ceux du coffret précédent.

[center][img]http://medias.francetv.fr/bibl/url_images/2009/10/15/image_58020120.jpg[/img][/center]

Il s'agit d'une traduction française (Philippe Paringaux) sortie en 2009 d'un livre de Ashley Kahn. Préface de Jimmy Cobb.

« [i]Écrire un livre entier sur la genèse d’un seul disque peut paraître une gageüre. S’agissant du Kind of blue de Miles Davis, on se surprend à être intéressé. Sorti au États Unis en 2000, il a fait l’objet d’une postface de l’auteur en 2007. De fait, dans cet ouvrage foisonnant d’informations, Ashley Kahn explore au préalable les années 1949-1955 puis l’émergence du jazz modal avec le quintet et le sextet qui atteindront la célébrité que l’on sait. Méticuleux sur le parcours de Miles, il retrace sans trémolos la montée en puissance du trompettiste, le passage à vide consécutif à son addiction à l’héroine et la reconstruction qui s’opère ensuite pour aboutir à Kind of blue.

C’est à la page 103 que l’on accède enfin au moment décisif : la première session d’enregistrement du 2 mars 1959. Ce qu’il faut savoir avant tout, c’est que le journaliste américain a eu accès à toutes les archives des deux sessions d’enregistrement. Il a pu notamment écouter les bandes dans leur intégralité. La transcription qu’il en fait est saisissante. Amorces de dialogue entre les musiciens, bruits parasites dans le studio mythique de la 30ème rue, échanges avec l’ingénieur du son, ce sont autant d’éléments qui nous immergent, grâce au récit talentueux d’Ashley Kahn, dans le studio, il y a de cela cinquante ans. Tout semble assez simple. La séance dure six heures (la deuxième séance du 22 avril 1959 ne durera que trois heures) et très peu de prises sont réalisées... Permettez-moi de taire la suite. Sachez cependant qu’après les sessions, Ashley Kahn oriente son propos sur la manière de vendre le disque mise au point par la Columbia et achève son ouvrage sur les apports musicaux du disque aux décennies suivantes.

Avec ce livre, Ashley Kahn a indubitablement réussi un tour de force. Sa précision clinique, ses explorations pointilleuses, ne sont jamais un handicap à la lecture. Le continuum de l’action leur doit même beaucoup. Passionné de bout en bout, on a interrompu la lecture que pour mettre un disque en parcourant le compte-rendu des sessions. Je ne vous dis pas lequel.[/i]» Source http://www.culturejazz.fr/spip.php?article1263)

[center][img]http://www.jazz-fusion.org.uk/resources/KindOfBlue.jpg[/img][/center]
avatar
Patlotch
Jazzitude for ever !!!
Jazzitude for ever !!!

Nombre de messages : 1225
Age : 66
Localisation : Fontenay sous Bois
Date d'inscription : 07/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://www.patlotch.esy.es/text/index.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tout sur Miles

Message  Patlotch le Lun 2 Sep 2013 - 20:05

Puisque le sujet s'intitule "Tout sur Miles", il y manquerait la parole du forum
> http://jazzitude.forumactif.com/search?search_keywords=%22miles+davis%22

[center][img]http://userserve-ak.last.fm/serve/500/2151087/Miles+Davis.jpg[/img][/center]
avatar
Patlotch
Jazzitude for ever !!!
Jazzitude for ever !!!

Nombre de messages : 1225
Age : 66
Localisation : Fontenay sous Bois
Date d'inscription : 07/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://www.patlotch.esy.es/text/index.html

Revenir en haut Aller en bas

De la première session de Miles à MadLib

Message  Patlotch le Lun 2 Sep 2013 - 22:52

[center][b]24 avril 1945, première séance d'enregistrement[/b][/center]

« Roc-a-Fella Jazz's newest signed artist, Miles Davis, chose to pay tribute to one of America's first settlers on his debut release.

[center][img]http://1.bp.blogspot.com/-3JdO4Q4ET5Q/TrAayYTF0lI/AAAAAAAAAFs/h_sKXF-6KI8/s400/PURITAN%2BSOUNDS%2BDONE%2Bfinal%2Bpost.JPG[/img][/center]
[i]"Listen.
"Back in East St. Louis, m*$!f*&@!*s always call me 'Standish'," said Davis. "I never liked it, but now I'm starting to take ownership of that sh*t. Yuh know? F*@^ you, m*#%@f*@#*s. This Standish m*@#&f*^@* helped ensure the safety of the Pilgrims against Indian attacks. It was only fitting that I pay tribute to this m@#$%f*@#$* on this album."[/i]

Thanks, Miles!

with Mike Wofford, piano; Colin Bailey, drums; Jim Hughart, bass; Miles Standish, blunderbuss.»

Source > http://www.jazznerds.blogspot.fr/

[center]:?: [/center]

[center]Éléments de décryptage[/center]

"Le capitaine [b]Myles Standish[/b] (né vers 1584 – 3 octobre 1656) ([b]parfois écrit Miles Standish[/b]), est un officier anglais recruté par les Pères pèlerins comme conseiller militaire pour la colonie de Plymouth [...] Standish prit la tête d'une expédition pour sauver le campement de Wessagusett des attaques indigènes. Il n'y avait en fait pas eu d'assaut, mais Standish se persuada qu'une attaque était bel et bien en préparation : aussi décida-t-il d'entreprendre un raid préventif.[...]Standish rentra à Plymouth en héros... [...] Standish est fréquemment cité pour sa bravoure au combat, sa valeur en tant que capitaine de la milice des Pères Pélerins, ainsi qu'en tant que héros du poème de Henry Longfellow intitulé The Courtship of Miles Standish." Wikipédia.

Le poème de 1858 est publié en illustré en 1911, ce qui correspond à la jeunesse à East Saint Louis de Miles Davis, né en 1926. On comprend sa colère d'être surnommé "Standish". L'auteur du gag laisse croire à un hommage à un des premiers colons américains : Rockefeller ?*. Il s'agit de l'album avec le chanteur de blues "Rubberlegs" Williams, un album où on entend à peine Miles, derrière le leader et saxophoniste Herbie Fields...

[i]Bring It on Home[/i] - Rubber Legs Williams With Herbie Filed Orch. > http://www.youtube.com/watch?v=uSVu2Czy5hw Miles Davis (trumpet) Herbie Fields (clarinet, tenor saxophone) Teddy Brannon (piano) Al Casey (guitar) Leonard Gaskin (bass) Eddie Nicholson (drums) Rubberlegs Williams (vocals). Ça se passe le 24 avril 1945. Miles n'a pas 19 ans. C'est son premier enregistrement.> http://www.jazzdisco.org/miles-davis/discography/

[center][img]http://i.ebayimg.com/t/Classics-Illustrated-Comic-Book-92-Miles-Standish-HRN-92-1st-Print-Golden-Age-/00/s/MTAyNFg3MTM=/z/ouAAAMXQgb1RR8WH/$T2eC16Z,!)!E9s2fDPVRBRR8WG69Tg~~60_35.JPG[/img][/center]

Les trois premiers musiciens constituent un quartet avec Joe Pass... [b][url=http://jazzprofiles.blogspot.fr/2009/08/colin-bailey-epitome-of-jazz-drummer.html]Colin Bailey[/url][/b] a remplacé Tony Williams absent chez Miles en 1964, les autres... Pourquoi ce choix par l'auteur du "gag" ?

1964 Joe Pass [i]The Night Has A Thousand Eyes (live)[/i] > http://www.youtube.com/watch?v=vlhCUWHUM7c

* [i][b]Roc-a-Fella[/b] Records[/i] est "le premier label dans les classements aux Etats Unis label de hip-hop américain, fondé en 1995, et nommé en référence à John Davison Rockefeller (Wiki). C'est le label sur lequel enregistre [b][url=http://fr.wikipedia.org/wiki/Madlib]MadLib[/url][/b], entre autres des hommages à Miles Davis,
en 1999  [i]Bitches Brew[/i] « C’est ce chef d’œuvre électrique que Madlib choisit de sampler dès 1999 (Frenz Vs Endz sur l’album de Lootpack) et qu’il revisite sur le premier morceau de son Yesterday’s Universe en 2007. Comme le trompettiste légendaire, c’est à son père, Otis Jackson Sr. – musicien de studio pour Tina Turner – que Madlib doit sa vocation.« [i]avec deux légendes du hip-hop moderne, Jay Dee (alias J Dilla) et MF Doom, et se voit commander un album par Blue Note – sans doute le label le plus important de l’histoire du jazz.

[/i]
[center][img]http://upload.wikimedia.org/wikipedia/en/thumb/2/26/MadlibShadesofBluealbumcover.jpg/220px-MadlibShadesofBluealbumcover.jpg[/img][/center]
[i]

Entre 2003, [i][url=http://en.wikipedia.org/wiki/Shades_of_Blue_(Madlib_album)][b]Shades of Blue[/b][/url][/i], qu’il dédie à ses parents, est le fruit d’un travail réalisé à partir des archives de la maison fondée en 1939, année où le jeune Miles Davis, 13 ans, se vit offrir sa première trompette par son père, à l’irritation de sa mère qui selon la légende ne supportait pas le son de l’instrument. Madlib y réinterprète des classiques de Wayne Shorter (saxophoniste sur Bitches Brew), Horace Silver ou Bobby Hutcherson[/i].»
(Source http://nevercalmdown.tumblr.com/post/31645965231/portrait-madlib)

[b]Shades of Blue[/b] Full Album > http://www.youtube.com/watch?v=QHMrJNZaatE Je reviendrai ailleurs sur cet album passionnant

[center][img]http://cps-static.rovicorp.com/3/JPG_400/MI0003/131/MI0003131435.jpg?partner=allrovi.com[/img][/center]

Sample > http://www.allmusic.com/album/miles-away-the-last-electro-acoustic-space-jazz-percussion-ensemble-mw0001962484

[center]:cheers: [/center]

L'auteur de ce gag s'est donc livré, en un improbable raccourci, à un déroutant collage historique, que j'avoue avoir eu quelque peine à 'déconstruire'. Il nous balade de la jeunesse de Miles à sa période électrique, en passant par les origines génocidaires de l'Amérique et les derniers hommages hip-hop, sans parler du quartet de Joe Pass et d'histoires de labels inconnues. En fait, "Roc-a-Fella" pour "premier album" de MadLib vs Miles, faux "Tribute" de Miles à Standish contre vrai de MadLib à Miles, "Colin Bailey" renvoyant à Tony Williams, 'Shades of Blue" et Miles en 1939, 13 ans, âge où on lit les "Classics Illustrated"... sont autant d'allusions noyées, de liens diffus, d'énigmes à résoudre et relier, comme dans un montage de MadLib digne de Sun Ra ou Bitches Brew. 

Tout ça partant d'une vraie colère de Miles... (Pu-ri-tin) Chapeau !

[center][img]http://marvinlindsay.typepad.com/.a/6a00d83451b54369e20120a5e7ea83970c-200wi[/img][/center]
avatar
Patlotch
Jazzitude for ever !!!
Jazzitude for ever !!!

Nombre de messages : 1225
Age : 66
Localisation : Fontenay sous Bois
Date d'inscription : 07/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://www.patlotch.esy.es/text/index.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tout sur Miles

Message  Patlotch le Mar 17 Sep 2013 - 13:39

[Importé de http://jazzitude.forumactif.com/t4373-un-arrangement-avec-l-oubli-l-arrangement-dans-le-jazz] Voir aussi post suivant, pour l'antérioté du Jazz Cool
[center][img]http://cache4.asset-cache.net/gc/85661205-high-angle-view-of-the-miles-davis-nonet-in-a-gettyimages.jpg?v=1&c=IWSAsset&k=2&d=GkZZ8bf5zL1ZiijUmxa7QUEvTdzgPY59CHMPR%2fM1WEgh1m65MIXvsB6if2%2fwA37N00tSCqOZ7VGy9QsQEf0bPg%3d%3d[/img][/center]
[center][size=9]High-angle view of the Miles Davis nonet in a recording studio at Capitol
Records for the sessions that were released as 'Birth of the Cool,' New York, New York, January 21, 1949. Pictured are, clockwise from left, Bill Barber (1920 - 2007), Junior Collins, Kai Winding (1922 - 1983), Max Roach (1924 - 2007) (obscured behid screen), Al Haig (1924 - 1982) (at piano), Joe Shulman (1923 - 1957) (standing at rear), Miles Davis (1926 - 1991), Lee Konitz, Gerry Mulligan (1927 - 1996). (Photo by Popsie Randolph/Frank Driggs Collection/Getty Images)[/size][/center]

[center][flash(425,350)]http://www.youtube.com/v/TWK2pLW0Rdc[/flash][/center]
[center]Full Album[/center]

Participent aux arrangements du[i] Nonet (sic) of Miles Davis [/i][b]Gil Evans, Gerry Mulligan, John Lewis, Johnny Carrisi[/b]. Le projet est néanmoins très collectif et Miles lui-même y contribue évidemment.

Pour ceux qui préfèrent les [url=https://www.google.fr/search?q=miles+davis+nonet&hl=fr&source=lnms&sa=X&ei=Pk44Usi3KIGOtAa77IC4BQ&ved=0CAYQ_AUoAA&biw=1745&bih=868&dpr=1#hl=fr&q=miles+davis+birth+of+the+cool&tbm=vid]morceaux séparés[/url]
[i]Budo[/i] est le plus be-bop. Une idée d'ensemble avec [i]Boplicity[/i] (argt Gil Evans), [i]Move[/i] (argt John Lewis), [i]Jeru[/i] (Argt Mulligan),[i] Israël[/i] (argt carisi)

Repoussés de 1948 à 1949, complétés en 1950, c'est avec deux ans de retard sur le concept que sort l'album complet, et c'est un échec commercial. Il touche davantage les Blancs de la côte Ouest, et sera une des sources du so called Jazz West Coast, dont on a vu l'origine avec Chico Hamilton : Article de JazzTime en 2001 > http://jazztimes.com/articles/20158-chico-hamilton-the-sweet-smell-of-success 
[size=9]Hamilton fut étroitement associé au « West Coast Jazz ». L'expression originale « East Coast/West Coast jazz » explique-t-il « a fait sa pub en cascade. Le public d'un NightClub de Basin Street, ici à New-York, a été le premier à l'utiliser. Je jouais dans ce club [été 56] avec Max Roach, et pour élargir la pub ils l'avaient affiché comme une sorte de "East Coast vs West Coast". Ensuite DownBeat l'a pris très au sérieux. C'est réellement comme ça que ça a commencé. » http://jazzitude.forumactif.com/t4363-chico-hamilton-et-le-cinema[/size]

Sample > http://www.allmusic.com/album/birth-of-the-cool-mw0000111184

[center][img(500px,500px)]http://2.bp.blogspot.com/-8VNSchwaraI/UMNmYlXji8I/AAAAAAAAAsU/Jip0oK6Nl4k/s1600/birth+of+the+cool_002.JPG[/img][/center]

Sauf erreur c'est seulement en 1959 que l'album est produit sous le titre « [i]Birth of the Cool[/i] », ce qui se comprend aisément, puisqu'à l'époque de sa première édition, il n'était pas supposé être la naissance d'un courant qui fut baptisé plus tard.

La première sortie des faces de 1948 est celle-ci

[center][img(500px,500px)]http://www.plosin.com/images/covers/NonetJam-1.jpg[/img]
[img(500px,450px)]http://www.plosin.com/images/covers/NonetJam-3.jpg[/img][/center]

Ou peut-être celle-là, dont l'arrangeur [b]Tadd Dameron[/b] n'est pas réputé [i]Cool[/i], puisqu'il est un artisan du Dizzy Orchestra, comme nous l'avons vu plus haut.
[center][img]http://www.dustygroove.com/images/products/d/davis_miles_coolboppi_101b.jpg[/img][/center]
Détails > http://www.progarchives.com/album.asp?id=19390

Entre le concept et son nom, il y eut donc un délai, celui pour le 'marketing' de l'époque de prendre la mesure de son intérêt.

Complete réédition en double CD
[center][img(600px,500px)]http://images.coveralia.com/audio/m/Miles_Davis-Complete_Birth_Of_The_Cool-Trasera.jpg[/img][/center]

Interview de [b]Mike Zwerin[/b] que nous avons rencontré avec John Lewis, Eric Dolphy et Jimmey Raney sur des thèmes de Kurt Weill au début des années 60 > http://www.youtube.com/watch?v=7j_lCXf-cc8

C'est donc le début de la longue collaboration de Miles Davis et Gil Evans, dont sortiront les chefs-d'œuvres, [i]Porgy and Bess [/i](1958),[i] Sketches of Spain[/i] (1959-60), [i]Quiet Nights[/i] (1962)
Voir cet article http://www.lesinrocks.com/musique/critique-album/miles-davis-and-gil-evansthe-complete-columbia-studio-recordings/

Miles Ahead est un live de 1959, belle occasion de voir la rencontre en action
[center][flash(425,350)]http://www.youtube.com/v/BsF83BKX170[/flash][/center]

J'y reviendrai avec Gil Evans... On remarquera toutefois que cette collaboration, qui s'étale de 1948 à 1967, chevauche allègrement les débuts de Miles, ainsi que le premier (avec John Coltrane) et le second quintet (avec Wayne Shorter...), ainsi que [i]Kind of Blues[/i] enregistré en mars-avril 1959.


Dernière édition par Patlotch le Mar 17 Sep 2013 - 13:49, édité 1 fois
avatar
Patlotch
Jazzitude for ever !!!
Jazzitude for ever !!!

Nombre de messages : 1225
Age : 66
Localisation : Fontenay sous Bois
Date d'inscription : 07/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://www.patlotch.esy.es/text/index.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tout sur Miles

Message  Patlotch le Mar 17 Sep 2013 - 13:40

Il est des disques dont le succès est visible longtemps après > [url=https://www.google.fr/search?q=%22birth+of+the+cool%22&hl=fr&gbv=2&source=lnms&tbm=isch&sa=X&ei=sT04UpneIsei4gTi-YHACg&ved=0CAcQ_AUoAQ&biw=1745&bih=834&dpr=1][u]Aperçu[/u][/url]

[center][img(300px,300px)]http://www.plosin.com/images/covers/Birth-LP200.jpg[/img][/center]

Pourtant il est un jazz frais avant la lettre : l'orchestre de [url=http://fr.wikipedia.org/wiki/Claude_Thornhill][b][u]Claude Thornhill[/u][/b][/url]

[center][img]http://storage.canoe.ca/v1/dynamic_resize/id/33278734/?size=500x500&site=blogs&authtoken=3ef318efc0d861959b4b4c43bdd7f1d6&quality=90[/img][/center]

Ainsi, 7 ou 8 ans avant [i]Birth of the Cool[/i], et certes sans les apports du be-bop
[center][flash(425,350)]http://www.youtube.com/v/iTOLwVB8d6U[/flash][/center]
[url=https://www.google.fr/search?q=%22birth+of+the+cool%22&hl=fr&gbv=2&source=lnms&sa=X&ei=tD04UpeZE6SD4gSKqoHYCw&ved=0CAgQ_AUoAA&biw=1745&bih=868&dpr=1#gbv=2&hl=fr&q=claude+thornhill&tbm=vid][u]Autres[/u][/url]

En sus des arrangements de Thornhill lui-même, on voit apparaître, en 1942, le nom de [b]Gil Evans[/b]... à 3:25

1) [i]Autumn Nocturne[/i], arranged by [b]Thornhill[/b] (October 6, 1941)
2) [i]I Don't Know Why[/i] - vocal by "The Snowflakes" {Lillian Lane, Terry Allen, Martha Wayne, Buddy Stewart}, arranged by [b]Gil Evans[/b] (July 25, 1942)
3) [i]Night and Day[/i], arranged by [b]Thornhill [/b](February 6, 1942)
4) You Were Meant For Me -vocal by Dick Harding, arranged by [b]Bill Borden[/b] {July 9, 1941}
> http://www.youtube.com/watch?v=97drIN00qf4

L'orchestre ne tardera pas à se mettre à la nouvelle chose, la plume de Gil Evans portant à l'orchestre de thèmes de Charlie Parker à l'époque où rugissait le grand orchestre de Dizzy Gillespie. D'une certaine façon, il n'y a pas d'antériorité du Be-bop sur le "Jazz Cool"
1947 [i]Anthropology[/i] > http://www.youtube.com/watch?v=oX05oHu63JE
[i]Donna Lee[/i] > http://www.musicme.com/Gil-Evans/videos/Claude-Thornhill---Donna-Lee-(1947)-0200200081935.html
Un thème qu'affectionnait Parker [i]La Paloma[/i] > http://www.dailymotion.com/video/xuas1z_gil-evans-claude-thornhill-la-paloma-1947_music

[url=https://www.google.fr/search?q=%22birth+of+the+cool%22&hl=fr&gbv=2&source=lnms&sa=X&ei=tD04UpeZE6SD4gSKqoHYCw&ved=0CAgQ_AUoAA&biw=1745&bih=868&dpr=1#gbv=2&hl=fr&q=claude+thornhill+gil+evans&tbm=vid][u]Autres arrangements de Gil Evans pour Thornhill[/u][/url]

Il est indéniable que le jeu et le son de Miles Davis, et l'écriture des arrangeurs de « Birth of the Cool » feront pencher la balance, mais il serait injuste d'y voir une rupture radicale. C'est Thornhill, avec Gil Evans, qui apporte des innovations sérieuses à l'orchestration.

[center][img]http://www.hepjazz.com/images/artists/claudethornhill_2.jpg[/img]
On remarque les cors d'harmonie en haut à droite[/center]
Bio et extraits > http://www.hepjazz.com/hep_jazz_artist_biographies/claude_thornhill.html

[center][img(600px,600px)]http://4.bp.blogspot.com/-rjGsW0fUDUA/UaPmLAr8BVI/AAAAAAAAVzE/RWuv1ktpkS4/s1600/Claude+Thornhill+-+William+Gottlieb+001.jpg[/img][/center]
C'est pourquoi certains n'hésitent pas à y entendre « The real Birth of the Cool ». On ne sait pas si l'on doit l'idée de cette appellation, déjà, au jeune Miles Davis, qui n'hésitera jamais à s'attribuer les mérites d'autres avant lui, voire des morceaux qui ne sont pas de lui. D'une part "Birth of the cool" n'apparaît comme titre de l'album qu'en 1959 (voir plus loin). D'autre part, il est préférable de considérer le génie avec lequel, dès le début et tout au long de sa carrière, il a su saisir l'opportunité de mettre sa griffe sur les dernières novations du jazz en s'entourant des valeurs montantes.
Voir http://www.chartsinfrance.net/Gil-Evans/The-Real-Birth-Of-The-Cool-Trans--a113288731.html

Compilation de 1942 à 1953
[center][img]http://www.jpc.de/image/w600/front/0/8427328603652.jpg[/img][/center]

Sample > http://www.jpc.de/jpcng/jazz/detail/-/art/Claude-Thornhill-Plays-The-Great-Jazz-Arrangements-Of-Gil-Evans/hnum/3019258
avatar
Patlotch
Jazzitude for ever !!!
Jazzitude for ever !!!

Nombre de messages : 1225
Age : 66
Localisation : Fontenay sous Bois
Date d'inscription : 07/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://www.patlotch.esy.es/text/index.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tout sur Miles

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum