Monk after Monk

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Monk after Monk

Message  claudes le Jeu 15 Aoû 2013 - 13:56

[img]http://www.seanmcgowanguitar.com/uploaded/showcase/29/s2/media/Sphere_Cover.jpg[/img]

Sean McGowan est une autre pointure qui mérite une écoute attentive

Le choix des pièces est aussi audacieux, plusieurs n'étant pas encore reprises à la guitare jusque-là

Blue Monk; Rhythm-A-Ning; Bye-Ya; Ruby, My Dear; [b]We See[/b]; 'Round Midnight; [b]Trinkle Tinkle[/b]; [b]North of the Sunset[/b]; Light Blue; Crepuscle With Nellie

claudes
Jazz'n'imateur
Jazz'n'imateur

Nombre de messages : 127
Localisation : Fribourg, Suisse
Date d'inscription : 01/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Monk after Monk

Message  claudes le Jeu 15 Aoû 2013 - 14:11

[img]http://ecx.images-amazon.com/images/I/51fUjWhhvkL._SL500_AA280_.jpg[/img]

Ansgar Dälken suit une ligne plus classique mais qui se confronte sans rougir avec les autres guitaristes cités

[b][color:4571=#3333cc]Ruby My Dear[/color][/b] et [color:4571=#3333cc][b]Crepuscule with Nellie[/b][/color] sont des thèmes communs qui permettent une écoute comparative

claudes
Jazz'n'imateur
Jazz'n'imateur

Nombre de messages : 127
Localisation : Fribourg, Suisse
Date d'inscription : 01/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Monk after Monk

Message  Patlotch le Jeu 15 Aoû 2013 - 17:10

[quote:dfac="claudes"]quel plaisir de retrouver le forum et de nouvelles impulsions![/quote]
À lire tes ex pulsions, si tu reviens, ça va pulser !

[center][img]http://www.musicweb-international.com/jazz/2000/nov00/The_Impulse_Album.jpg[/img][/center]

Dans tes posts anciens, des découvertes pour moi, du jazz pas des plus populaires... Mais que demande le peuple ?

Patlotch
Jazzitude for ever !!!
Jazzitude for ever !!!

Nombre de messages : 1225
Age : 65
Localisation : Fontenay sous Bois
Date d'inscription : 07/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://www.patlotch.esy.es/text/index.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Monk after Monk

Message  Patlotch le Mer 16 Oct 2013 - 23:59

J'ai confié à ClaudeS, dont Gromit a signalé le formidable travail sur AllAboutJazz (http://forums.allaboutjazz.com/showthread.php?25974-T-S-Monk-1917-1982-Anniversary) le soin de résoudre une énigme. Fwd de mon message dans son sujet

[center][img(350px,350px)]http://www.israbox.com/uploads/posts/2013-09/1378022681_69209986a82591e0ccd241d7076164a2.jpg[/img][/center]

Bon, en attendant les résistants monkiens, je vais te confier un truc, Claude, je ne sais pas si tu en as entendu parler. J'ai trouvé ça dans un polar, intitulé [i]Misterioso[/i], du suédois Arne Dahl, à la page 211 de la traduction française, Seuil policiers, avril 2008. Je recopie une partie, l'explication du passage d'une cassette que le meurtrier a laissé sur les lieux du crime, passage succédant à [i]Misterioso[/i] enregistré en 58 au [i]Five Spot Cafe[/i], avec monk, Griffin, Abdul malik et Roy Haynes. C'est le patron d'une boutique de jazz de Stockholm, un Colombien, qui s'exprime, sollicité par les enquêteurs. Après avoir expliqué quel l'enregistrement provient d'une bande par une succession de copies, et non d'un disque (pas de craquements) :

"- [i]Misterioso[/i] a été enregistré par le producteur et fan de Monk, Orrin Keepnews, avec ray Fowler à la technique durant cette nuit magique du 7 août 1958 au Five Spot Café, à New York. Après la mort de Monk, Keepnews a ajouté sur le CD quelques pièces provenat d'un enregistrement antérieur, au Riverside, le 9 juillet. Elles ne sont pas sur cette cassette. Ça, ce doit être un truc dont on m'a parlé, mais que je n'avais encore jamais entendu. On raconte que ce machin a été enregistré parce que Ray Fowler, complètement saoul, s'atit endormi quand il aurait dû arrêter son magnétophone. mais c'est peut-être un mythe. Cette impro a par la suite été baptisée [i]Risky[/i]. C'est-à-dire "risqué", n'est-ce pas ? [i]Arriesgado[/i], Jorge ! Ni Keepnews ni Monk n'en ont voulu sur le disque, et ce n'est pas non plus enregistré dans l'anthologie [i]The complete Riverside Recordings[/i]. Le genre de truc magique sur le coup, mais qui tombe à plat finalement. C'est ce qu'ils pensaient. mais vous entendez bien que ce n'est pas le cas. Un petit malin est allé chercher ça au fond d'une cave et en a fait une copie."

Bon, je lis beaucoup, des polars aussi, et généralement les romans autour du jazz me tombent des mains... Comme j'en suis resté à cette page 211, je ne sais pas si l'intrigue en se résolvant en dit plus long sur la question...

Patlotch
Jazzitude for ever !!!
Jazzitude for ever !!!

Nombre de messages : 1225
Age : 65
Localisation : Fontenay sous Bois
Date d'inscription : 07/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://www.patlotch.esy.es/text/index.html

Revenir en haut Aller en bas

DREAMLAND

Message  claudes le Sam 19 Oct 2013 - 15:10

[img]http://25.media.tumblr.com/tumblr_luz8lgTiLi1ql4m2so1_1280.jpg[/img]


L'histoire est peut-être volontairement tissée sur une trame de "musique retrouvée", ou alors elle date du vinyle : en effet, le LP [b]Thelonious In Action[i][/i][/b] contient une partie seulement du concert du Five Spot du 7aout 1958. Un second LP propose le reste du même concert sous le titre [b]Misterioso[i][/i][/b]
Dans la notice de l’édition CD de ce dernier album, O.K. raconte que l’enregistrement du 9 juillet 1958 avait été rejeté, ce qui était une erreur, qui a été réparée depuis : le CD de [b]Monk in Action[i][/i][/b] et le double CD [i]Complete Live At The Five Spot 1958[/i], proposent les pistes de juillet et le CD de [b]Misterioso [i][/i][/b]ajoute encore 2 pièces des deux concerts qui sont ainsi toutes disponibles.

Le morceau mystère est probablement le thème bref intitulé [b]Sweet Stranger [/b]ou plus justement [b]Dreamland[/b]. Il est resté sans nom jusqu’en 1971 lorsque Monk l’a repris dans les enregistrements de Londres en trio sous ce nom !

La peinture de De Chirico, [b][color:7dba=#ff3366]Le voyant (The Seer)[/color][/b], qui illustre le LP Misterioso est certainement une des meilleures illustrations de la musique visionnaire de Monk

claudes
Jazz'n'imateur
Jazz'n'imateur

Nombre de messages : 127
Localisation : Fribourg, Suisse
Date d'inscription : 01/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Monk after Monk

Message  Patlotch le Sam 19 Oct 2013 - 16:40

Merci, Claude, pour cet éclairage. Le polar donne aussi des explications sur le chemin de cette bande, via Johnny Griffin et un saxophoniste américain immigré en suède dans les années 60, le genre cassé à la Chet Baker, qui aurait fait des copies revendues la peau des fesses à des collectionneurs de telles raretés. J'ai rendu le bouquin à la bibliothèque municipale sans avoir relevé son nom, et sans avoir vérifié s'il s'agissait d'un personnage réel ou une construction romanesque. S'en suit une discussion sur le jazz sortant des tripes ou du rapport au passé, genre controverses des 80' à l'époque de la relance Winton Marsalis...

Toujours est-il que cet auteur suédois, par ailleurs collaborateur des équipes qui attribuent le nobel de littérature, m'est apparu comme plutôt sérieux dans ses références, et sa propre passion.

Cela étant, je suppose qu'il existe tout un monde underground ou dans le microcosme pour connaître moult histoires de ce genre. "JazzCorner" à Paris doit être une sacrée plaque tournante dans le genre, mais je ne suis pas un habitué.

Pour le reste, je trouve très pertinent ton rapprochement avec De Chirico, et particulièrement le choix de ce peintre parmi d'autres "surréalistes".

Patlotch
Jazzitude for ever !!!
Jazzitude for ever !!!

Nombre de messages : 1225
Age : 65
Localisation : Fontenay sous Bois
Date d'inscription : 07/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://www.patlotch.esy.es/text/index.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Monk after Monk

Message  Patlotch le Lun 4 Nov 2013 - 21:56

à suivre, ce soir ou bien demain, ou dans 15 ou 20 ans

http://forums.allaboutjazz.com/showthread.php?25974-T-S-Monk-1917-1982-Anniversary&p=633186#post633186

Thelonious Monk
"Play what you want & let the public pick up on what you doing even if it does take them 15, 20 years."
[i]Jouer ce que vous voulez et laissez le public y venir, même si cela doit prendre 15 ou 20 ans.[/i]

Patlotch
Jazzitude for ever !!!
Jazzitude for ever !!!

Nombre de messages : 1225
Age : 65
Localisation : Fontenay sous Bois
Date d'inscription : 07/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://www.patlotch.esy.es/text/index.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Monk after Monk

Message  claudes le Dim 1 Déc 2013 - 21:16

A propos des polars et du jazz, [b]La dame est une traînée[/b] de Marc Villard pour les magnifiques illustrations de Louis Joos, brillant illustrateur de Monk en divers formats!

claudes
Jazz'n'imateur
Jazz'n'imateur

Nombre de messages : 127
Localisation : Fribourg, Suisse
Date d'inscription : 01/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Monk after Monk

Message  Josselin le Dim 22 Déc 2013 - 11:51

Hello

En tant que grand fan de Monk, je trouve qu'aucun n'arrive à sa cheville, même si certains ont leur propre talent évidemment hein, mais je veux dire que Monk avait quelque chose d'autre, un truc imperceptible par le bouseux qui n'écoutait que des marches militaires ^^
Après avoir lu le livre, fort bien écrit et déjà cité plusieurs fois ici, de Laurent de Wilde, j'ai trouvé la description tellement bien faite que je m'en étais remis une bonne couche ^^

Sinon, il y a un autre disque de reprises de Monk, un peu plus "récent", fait par le trio E.S.T
Certes beaucoup plus "traditionnel" dirons nous dans la forme, le fond n'en est pas pour autant inintéressant à l'oreille de l'initié, car Esbjörn jouissait quelque part d'une sorte de grain bien à lui et très particulier je trouve, pas du tout comparable à Monk hein, loin de là, mais j'ai beaucoup apprécié ce disque parce qu'à la fois j'adore Esbjorn, et Monk, mais aussi parce que celui ci a osé en découdre avec l'un des plus grands pianiste de tous les temps (pour moi).

[img]http://www.jazzcds.co.uk/image/150x150/414.jpeg[/img]

Mon seul regret sur ce disque c'est qu'il démarre par "I mean you" dans une version qui est la seule que je n'aime pas de ce disque... Il aurait commencé par le second morceau "Criss Cross", j'aurais certainement acheté plus tôt ce disque (je l'ai acheté après la mort D'Esbjorn en fait)...
Criss Cross démarre très basiquement, le thème de toute manière est déjà une prouesse d'écriture pour moi, je retrouve des mots du livre de Laurent De Wilde dans ce thème étrangement, et la version ici par E.S.T est l'une des versions qui m'ait le plus donné ce sentiment de replonger dans la vie de Monk...
Ensuite 'round midnight est assez basique dans sa forme. Mais j'aime bien la manière de jouer ce thème ici.
Bemsha Swing est interprété à la sauce EST totalement... intercalé d'instants furtifs rappelant Thelonious étrangement.
Rythm a Ning est forcément l'oeuvre la plus proche de la folie douce d'Esbjorn, il en fait ce qu'il veut même s'il reste éloigné du tempérament de Monk.
Enfin bref, je vais pas faire une review de tout le disque, et puis je suis pas très bon à ça je trouve... ^^

Allé zou, sinon j'ai quand même repéré quelques trucs dans vos posts qui m'intéressent, je verrai à me les procurer.

Josselin
Ad' ministre batteur
Ad' ministre batteur

Nombre de messages : 1113
Age : 36
Date d'inscription : 03/05/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Monk after Monk

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 20:22


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum