Les sons du jazz

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les sons du jazz

Message  Patlotch le Mar 29 Oct 2013 - 15:50

Ce sujet peut se lire pour lui-même ou comme partie de http://jazzitude.forumactif.com/t4403-ecouter-le-jazz-pour-les-nuls ou feuilleton dans la série http://jazzitude.forumactif.com/t4374-histoires-des-jazz-musiques-et-images-par-patlotch

Une des spécificités du jazz, de ses origines à aujourd'hui, qui le distingue de l'approche instrumentale classique, est le son tiré des instruments.

La musique classique (savante) européenne est fondée essentiellement sur [i]des pièces écrites[/i] par des [i]compositeurs[/i] et transcrites en [i]partitions[/i], pour être jouées par des musiciens s'efforçant de donner la meilleure interprétation de l'œuvre. L'écriture ne permet pas de préciser complètement l'aspect sonore requis et par suite, il y a des différences entre interprètes, selon l'idée qu'ils se font des intentions du compositeur, selon les époques. D'une manière générale, ils recherchent un certain[i] idéal sonore[/i], voire une "pureté" longtemps liée à l'idée que la musique est d'essence divine... C'est en tous cas ce que l'on ressent en écoutant concertos ou sonates pour violon, violoncelle, clarinette, trompette classique... et même saxophone. De même pour un quatuor à cordes, du moins jusqu'au milieu du 19ème siècle.

Dans le jazz, il n'y a pas cette recherche d'un idéal d'interprétation, mais une recherche d'[i]expressivité[/i]. Il n'y a pas de partition où tout serait écrit, mais une base, mélodique ou harmonique, pour [i]improviser[/i]. Il n'y a rien de prescrit, ni de proscrit, quant aux sons que l'on peut jouer sur une trompette, un saxophone, une guitare... Chacun s'efforce de produire le son, ou les sons, qui lui conviennent. Par suite, sur tel instrument, chacun trouve [i]sa[/i] voix, et les auditeurs le reconnaissent de la même façon que quelqu'un qui leur parle. Une voie connue est [i]reconnue[/i], un voie inconnue attire l'oreille comme celle d'une personne étrangère, qu'on découvre, et qui fait telle impression a priori. L'approche instrumentale du jazz est fortement orientée vers une [i]vocalisation[/i], autrement dit une imitation de la voix humaine, ou de sons de la natures, de cris d'animaux, de bruits urbains, etc. Rien de très divin par conséquent.

Ces distinctions ne sont pas absolues, mais constituent encore de bons repères encore aujourd'hui. Par exemple, si l'on écoute un quatuor de saxophones "classique" (à la façon d'un quatuor à corde) et un quartet de saxophones de jazz, on peut entendre cette différence...

[center][flash(425,350)]http://www.youtube.com/v/SPkYcGNff-k[/flash][/center]

[center][flash(425,350)]http://www.youtube.com/v/TyaPO87woGE[/flash][/center]

Patlotch
Jazzitude for ever !!!
Jazzitude for ever !!!

Nombre de messages : 1225
Age : 65
Localisation : Fontenay sous Bois
Date d'inscription : 07/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://www.patlotch.esy.es/text/index.html

Revenir en haut Aller en bas

de Bubber Miley à Jimi Hendrix

Message  Patlotch le Mar 29 Oct 2013 - 17:10

Ceci posé, on comprend qu'il est impossible de donner une idée complète de cette approche de l'[i]expressivité sonore[/i] dans le jazz, puisqu'elle est quasi-systématique. Autant d'orchestres, autant de saxophonistes, de trombonistes, de guitaristes... et même autant de pianistes, autant de sons particuliers, et cela n'a fait que se démultiplier avec les possibilités électriques puis électroniques et informatiques de produire des sons nouveaux, et personnalisés. Ce n'est certes plus une spécificité du jazz ou du blues, mais c'est de là que ça vient, dans le rock, la pop, la soul etc.

[center][flash(425,350)]http://www.youtube.com/v/NZ0l-hkOsyQ[/flash][/center]

Toutefois, il est des styles ou cette particularité est exacerbée. C'est le cas chez [b]Duke Ellington[/b], avec ce qu'on a appelé "[i]Jungle style[/i]", qui renvoyait tout autant, dans les années 20, à la jungle africaine d'origines à la fois historiques, mythiques, symboliques... qu'à la jungle urbaine de New-York, en pleine période de [i]Harlem Renaissance[/i] et de rêves de retour à l'Afrique-mère. Duke Ellington qui ne composait pas dans l'absolu, mais en se servant comme on l'a souvent dit de ses musiciens comme de couleurs sur la palette d'un peintre. Ici, la clarinette de [b]Barney Bigard[/b], telle un serpent, les rugissements du trompettiste [b]Bubber Miley[/b], à la wha wha (solo à 1:38), ou les glissandos du saxophoniste [i]Johnny Hodges[/i], de même que le son particulier des [i]trios de clarinettes[/i] dans l'exposé du thème.

The Mooche > http://www.youtube.com/watch?v=7DRlJWSFUAg

Au trombone, [b]Charlie Green[/b] accompagne Bessie Smith
1927 [i]Trombone Cholly[/i] > http://www.youtube.com/watch?v=BUWX7re9Bww

1936 Clarinet Lament avec [b]Barney Bigard[/b] > http://www.youtube.com/watch?v=5NhLzRFuW4I&list=PLKdgogbRJ0PyEBa4J9fRb5yd3lLFwPr8e

[center][flash(425,350)]http://www.youtube.com/v/GohBkHaHap8[/flash][/center]

Le trompettiste [b]Rex Stewart[/b] utilisait une technique de pistons à demi-baissés pour produire des sons inhabituels
[i]Do Nothin' Till You Hear Form Me[/i] > http://www.youtube.com/watch?v=jEjWEHLY2I4

Ce travail sur le son n'est pas une particularité du jazz classique. Dans le disque [i]Sketches of Spain[/i], sur des arrangements de [b]Gil Evans[/b],[b] Miles Davis[/b] joue parfois peu de notes, mais peut-on appeler ça des « notes » ?

[i]Saeta[/i] > http://www.youtube.com/watch?v=0qi1hSK5NWo Miles entre à 1:18
Full album > http://www.youtube.com/watch?v=jB5QVfiRdPE

Le trompettiste [b]Lester Bowie[/b], de l'AACM et de l'[i]Art Ensemble of Chicago[/i], s'en est fait un spécialiste,
[center][flash(425,350)]http://www.youtube.com/v/AzWbegvNlSc[/flash][/center]
comme ici, avec le tromboniste [b]Steve Turre[/b]
[i]Lester Bowie's Brass Fantasy[/i] > http://www.youtube.com/watch?feature=player_detailpage&v=2NdabHFBpMo

[b]James Carter[/b] s'est fabriqué un, des sons, où l'on entend défiler les maîtres anciens (Hawkins, Webster, Rollins...)
[i]Au Duc des Lombards[/i] > http://www.youtube.com/watch?v=XKIXUDGz8mo

Patlotch
Jazzitude for ever !!!
Jazzitude for ever !!!

Nombre de messages : 1225
Age : 65
Localisation : Fontenay sous Bois
Date d'inscription : 07/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://www.patlotch.esy.es/text/index.html

Revenir en haut Aller en bas

Jazz, des pianistes et des sons

Message  Patlotch le Mar 29 Oct 2013 - 18:41

Le piano ne se prête pas a priori aussi bien qu'un instrument à vent à un travail sur le son. Il a donc fallu aux pianistes de jazz trouver des adaptations. C'est ce que fait [b]Earl Hines[/b] à l'écoute de son complice Louis Armstrong, en créant ce qu'on a appelé [i]Trumpet-style piano[/i]. L'utilisation d'octaves à la main droite met en valeur des timbres évoquant les cuivres, alors que les trilles évoquent le vibrato ou le trémolo, des trucs qui seront à la base de toute l'histoire du piano de jazz...

1928 Duo Armstrong Earl Hines [i]Wheather Bird [/i]> http://www.youtube.com/watch?v=hyb_wr40pog

[center][flash(425,350)]http://www.youtube.com/v/CcHz_cjeqRU[/flash][/center]

Parallèlement, c'est la transposition au piano d'une façon de jouer le blues à la guitare (shuffle), et réciproquement (notamment les basses du boogie transposées à la basse et à la guitare). [b]Meade Lux Lewis[/b], [b]Albert Ammons[/b], [b]Pete Johnson[/b]...

[center][flash(425,350)]http://www.youtube.com/v/28_wHq8MsjU[/flash][/center]

[center][flash(425,350)]http://www.youtube.com/v/mIVJw8yX6GY[/flash][/center]

Voir aussi [b]Martha Davis[/b] http://jazzitude.forumactif.com/t4347-martha-davis-terrific-pianist

Un des plus fabuleux inventeurs de sons est [b]Errol Garner[/b], et c'est peut-être dû au fait qu'il était auto-didacte. En tout cas immédiatement reconnaissable par son jeu de main gauche, une ponctuation qui évoque l'accompagnement du guitariste Freddy Greene (Count Basie), son utilisation des arpèges... Un pianiste finalement sous-estimé, boudé par la critique, peut-être en raison de son trop grand succès... populaire.
[center][flash(425,350)]http://www.youtube.com/v/UYS1QMorSxg[/flash][/center]

Tous les grands pianistes de jazz ont leurs propres trucs, reconnaissables à leur phrasé ou à leur manière de jouer les accords (voir http://jazzitude.forumactif.com/t4409-le-trio-piano-contrebasse-batterie-dans-le-jazz-moderne).

Un des plus singuliers, distingué pour le son qu'il tire du piano, est [b]Thelonious Monk[/b], et les mauvaises langues disaient qu'il fallait ré-accorder l'instrument après son passage...
[center][flash(425,350)]http://www.youtube.com/v/OMmeNsmQaFw[/flash][/center]

[b]Duke Ellington[/b] pianiste avait ouvert la voie
http://www.youtube.com/watch?
[center][flash(425,350)]http://www.youtube.com/v/KW-0K58pwII[/flash][/center]

[b]Paul Bley[/b] la poursuivra
http://www.youtube.com/watch?feature=player_detailpage&v=6YkvxmpLdU0

[b]Cecil Taylor[/b] la radicalisera
[center][flash(425,350)]http://www.youtube.com/v/cP5L8tjnB6w[/flash][/center]

[b]Jaky Byard[/b] fera une synthèse
[center][flash(425,350)]http://www.youtube.com/v/mhBFk54qBNk[/flash][/center]

[b]Matthew Shipp[/b] s'en souviendra
[center][flash(425,350)]http://www.youtube.com/v/7JjrGsQ8x_0[/flash][/center]

Patlotch
Jazzitude for ever !!!
Jazzitude for ever !!!

Nombre de messages : 1225
Age : 65
Localisation : Fontenay sous Bois
Date d'inscription : 07/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://www.patlotch.esy.es/text/index.html

Revenir en haut Aller en bas

Le musicien, le son et le matos

Message  Patlotch le Mar 29 Oct 2013 - 19:24

On a longtemps expliqué que la musique se ramenait à trois constituants :[i] la mélodie, l'harmonie, et le rythme[/i]. On trouve encore des conseilleurs en jazz pour considérer cette définition nécessaire et suffisante, si l'on en croit leurs explications qui ne tiennent aucun compte, par exemple, de l'importance du [i]timbre[/i], des [i]harmoniques[/i] (overtones)...

Un son instrumental ([i]timbre[/i]) est défini par son attaque et par la proportion d'harmoniques qui le constitue, ce que savent ceux qui ont utilisé un synthétiseur où l'on peut fabriquer les sons des instruments, approximativement.

Quand on entend le traitement que les musiciens de jazz infligent à leurs instruments, relativement à une utilisation « normale », et les conséquences du timbre, des différences de dynamique (volume) et des inflexions sur le choix des notes, cela relativise le blabla théorique et les modèles où tout est rapporté à des « notes », au même niveau. Que de [strike]Mozart[/strike] Parker assassinés !

Nonobstant le fait que le jazz privilégie la personnalité de chacun, à commencer par le son qu'il tire de son instrument, ou pour les arrangeurs, d'un orchestre (voir http://jazzitude.forumactif.com/t4373-un-arrangement-avec-l-oubli-l-arrangement-dans-le-jazz), il est une race particulière d'instrumentistes qui font comme si le son, c'était le [i]matos[/i], bien qu'ils reconnaissent que tel guitar' hero se reconnaît d'emblée quel que soit la guitare, l'ampli et les effets qu'il utilise.

Voir par exemple le forum [url=http://guitarandjazz.americantalk.net/][u]Guitar&Jazz[/u][/url] où, une fois écarté le café du commerce (42%), la proportion des messages consacrés au matos est de 36 %, 41 % avec la lutherie*. Reste 15 % pour la musique et < 3 % pour la théorie et la technique.
[size=9]* le fil lutherie http://guitarandjazz.americantalk.net/f6-lutherie, le seul accessible sans s'inscrire (j'ai été viré), est tout à fait passionnant, avec les réalisations d'un luthier amateur qui vient ici confronter ses réalisations aux critiques de ses amis du forum : recommandé[/size]

Patlotch
Jazzitude for ever !!!
Jazzitude for ever !!!

Nombre de messages : 1225
Age : 65
Localisation : Fontenay sous Bois
Date d'inscription : 07/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://www.patlotch.esy.es/text/index.html

Revenir en haut Aller en bas

Indifférence

Message  Patlotch le Lun 4 Nov 2013 - 20:30

Ce fil n'est pas une leçon du son. Donc à chacun d'y verser son grain d'son*
[size=9]* deux décasyllabes pour le prix de 0. Je suis comme Aragon, à ne pas distinguer vers et prose.
La question du son dans le jazz est en rapport avec la poésie, de tous temps en tous lieux
J'ai toujours écrit spontanément selon cette intuition, qu'Henri Meschonnic a porté au concept
silence compris
comme Paz
ou Cage[/size]

[center][i]"Je n'ai rien à dire, mais je le dis"[/i]
[flash(425,350)]http://www.youtube.com/v/MT7S8rNY9Jk[/flash][/center]
[center][flash(425,350)]http://www.youtube.com/v/IYS_6ASp7YY[/flash][/center]

Il y a quelques jours, je mets les pieds à Paris, dans le métro, un accordéoniste (rom'..;?) jouait ce truc-là. J'avais le titre sur le bout de la langue, impossible de... J'demande à ma voisine le nez dans son bouquin "[i]- ça vous r'viendra[/i]" qu'e'm'dit, kemdi. Lui passe quémander son dû (ben oui), je lui donne ma pièce et... :'[i] c'est beau comment ça s'appelle ?[/i]'
Il me répond un truc en langue d'ailleurs ([i]du voyage[/i] très certainement), et nous nous sommes souri, quoi d'autre ? Le jazz c'est-i-pas-ça-kon-cé-passé ?

[center]Le jazz ? Tout sauf l'indifférence[/center]

Patlotch
Jazzitude for ever !!!
Jazzitude for ever !!!

Nombre de messages : 1225
Age : 65
Localisation : Fontenay sous Bois
Date d'inscription : 07/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://www.patlotch.esy.es/text/index.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les sons du jazz

Message  Patlotch le Mer 6 Nov 2013 - 13:16

[b]André Hodeir[/b] (voir http://jazzitude.forumactif.com/t4380-andre-hodeir-probleme-du-jazz) donne ici un point de vue éclairé sur les sons du jazz, extrait de son livre "[i]Hommes et problèmes du jazz[/i]

[url=http://books.google.fr/books?id=ljZdm3QGM9AC&pg=PA204&lpg=PA204&dq=%22mati%C3%A8re+sonore%22+jazz&source=bl&ots=iobhfr8lYn&sig=pbs4rSpH6ChbOIyEg3gfnKYrfuY&hl=fr&sa=X&ei=3D96Uub8DOjE0QXej4D4Bw&ved=0CC8Q6AEwAA#v=onepage&q=%22mati%C3%A8re%20sonore%22%20jazz&f=false][b][u]Le traitement de la matière sonore[/u][/b][/url]

Patlotch
Jazzitude for ever !!!
Jazzitude for ever !!!

Nombre de messages : 1225
Age : 65
Localisation : Fontenay sous Bois
Date d'inscription : 07/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://www.patlotch.esy.es/text/index.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les sons du jazz

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 4:53


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum