Improvisation jazz-blues / Ray Estwick

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Improvisation jazz-blues / Ray Estwick

Message  Patlotch le Mer 6 Nov 2013 - 16:07

J'ai déjà donné un aperçu de la méthode de Ray Estwick pour le blues > http://jazzitude.forumactif.com/t4436-blues-impro-permutations-ray-eastwick

[b]Ray Estwick[/b] est (était ?) un vibraphoniste, pianiste et organiste américain qui enseignait à Paris dans les années 70. C'est mon premier prof de jazz, en 1975. Il enseignait sur tous instruments. En ce qui me concerne, la guitare.
Sur tous instruments ? Il ne s'attachait pas à la technique instrumentale d'abord. Il avait élaboré un concept pour l'improvisation, et le transmettait à ses élèves.

De Ray Estwick, je n'ai plus d'informations depuis la fin des années 70, sauf cette trace : le guitariste Khalil CHAHINE "étudie l’harmonie et l’improvisation avec le vibraphoniste américain ray eastwick..." > http://djazzetgaronne.com/lestage/?page_id=14
Je remercie toute personne qui me donnerait des "nouvelles".

Cette méthode n'est pas à proprement parler [i]ni théorique[/i], [i]ni technique[/i]. Elle est avant tout [i]pratique[/i], les aspects théoriques sont sous-jacents. Elle permet d'[i]apprendre simultanément la technique et l'oreille en improvisant[/i].

Je ne vais pas transcrire ici toute cette méthode, mais tenter d'en donner un aperçu permettant d'en utiliser quelques aspects. Ils peuvent être utiles à qui se sent coincé, pour varier ou renouveler ses improvisations, sortir des "plans"... Je le fais en quelque sorte comme un hommage, et parce qu'il y a tout lieu de penser que cette méthode extrêmement originale, pour ne pas dire géniale, tomberait dans l'oubli.

Elle s'adressait à des élèves complètement débutants, ignorant le solfège, aussi bien qu'à de très avancés. J'ai croisé chez lui des "élèves" de très haut niveau, qui jouaient remarquablement bien. Paradoxalement, en ce qui me concerne, la méthode me coinçait un peu, parce que mon terrain n'était pas vierge, et ma tendance déjà à improviser ce que j'entendais dans ma tête, peu compatible avec son approche. Néanmoins, le travail des "permutations" m'a conduit à varier considérablement mes phrases, alors que je connaissais déjà bien le manche de la guitare.

Pour son cours, il donnait à chaque élève des feuilles manuscrites (il les écrivait pendant le cours, en donnant des explications, en anglais, en les jouant au piano, et en les faisant jouer sur l'instrument), avec des symboles de couleurs différenciant les éléments de même nature. Chaque unité portait un nom, un nom de code. Peu importe pour mon exposé.

(à suivre)


Dernière édition par Patlotch le Jeu 7 Nov 2013 - 13:44, édité 6 fois

Patlotch
Jazzitude for ever !!!
Jazzitude for ever !!!

Nombre de messages : 1225
Age : 65
Localisation : Fontenay sous Bois
Date d'inscription : 07/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://www.patlotch.esy.es/text/index.html

Revenir en haut Aller en bas

Cycle des quartes / Cycle des quintes

Message  Patlotch le Mer 6 Nov 2013 - 16:15

La colonne vertébrale de cette méthode est dès le départ le [i]cycle des quartes[/i], et non les gammes. Elles ne seront jamais étudiées de façon droite, dans l'ordre des notes. Toujours selon des [i]unités (units)[/i] de 2, 3, 4 notes enchaînées dans le cycle.

[center][img]http://le-chiffrage-americain.com/wp-content/uploads/2013/08/cercle-des-quintes.png[/img][/center]

Parcouru dans le sens des aiguilles d'une montre, c'est un [i]cycle de quintes[/i] (justes), dans l'autre sens, un [i]cycle de quartes[/i] (justes).


Dernière édition par Patlotch le Mer 6 Nov 2013 - 16:40, édité 1 fois

Patlotch
Jazzitude for ever !!!
Jazzitude for ever !!!

Nombre de messages : 1225
Age : 65
Localisation : Fontenay sous Bois
Date d'inscription : 07/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://www.patlotch.esy.es/text/index.html

Revenir en haut Aller en bas

Cycle des quartes sur la guitare

Message  Patlotch le Mer 6 Nov 2013 - 16:30

Un des premiers exercices consistait à jouer[b] le cycle des quartes sur la guitare[/b]. Les intervalles de quartes entre les cordes s'y prêtent naturellement. On ne sort pas d'une case donnée. Sauf pour la tierce entre les cordes 2 et 3 (si et sol à vide).

Quand on arrive en haut, sur la chanterelle, on continue dans la même case sur la 5ème corde. Si bien qu'on parcourt ainsi tout le manche, dans la hauteur et dans la longueur, une excellente façon d'apprendre les notes...

On peut aussi, plutôt que jouer la quarte vers le haut sur la même case, la jouer vers le bas, corde adjacente plus grave, deux cases avant. La quarte en dessus et la quarte au dessous de la note de départ sont distance d'une octave. C'est le doigté de Django, Wes Montgomery, Benson... pour jouer "en octaves".

On peut noter d'emblée que c'est d'emblée un exercice excellent pour la main gauche comme pour la main droite, que l'on joue aux doigts ou au médiator. À gauche, on évite le barré, et l'on alterne les doigts im-mi, ma-am, ae-ea ( i index, m majeur, a annulaire, e auriculaire, pinky...). [i]Sur une même case[/i].

Noter qu'on retrouve cet exercice chez de grands pédagogues ([b]Scott Tenant[/b], [i]Pumping Nylon[/i], The Classical Guitaris't's Technique HandBook / [b]Jimmy Wyble[/b], [i]Two Lines Improvisations for Classical & Jazz Guitarits[/i]). Toutefois, ils ne sortent pas de la même case sur toute la traversée verticale du manche, autrement dit ne suivent pas strictement le cycle des quartes. C'est chez eux un exercice purement [i]technique[/i], sans la dimension musicale de la méthode Ray Estwick. À moins d'accorder toute la guitare en quartes, ce qui était le cas il y a plusieurs siècles, ou aujourd'hui un accordage spécial, mais c'est une autre histoire...


Dernière édition par Patlotch le Jeu 7 Nov 2013 - 13:30, édité 1 fois

Patlotch
Jazzitude for ever !!!
Jazzitude for ever !!!

Nombre de messages : 1225
Age : 65
Localisation : Fontenay sous Bois
Date d'inscription : 07/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://www.patlotch.esy.es/text/index.html

Revenir en haut Aller en bas

Intervalles de secondes dans le cycle des quartes

Message  Patlotch le Mer 6 Nov 2013 - 16:59

L'étape suivante consiste à jouer des unités de deux notes, à savoir des [i]secondes[/i], suivant le cycle précédent.

- [i]seconde majeure[/i], exemple do-ré en montant, ré-do en descendant
- [i]seconde mineure[/i], exemple do-réb en montant, réb-do en descendant

J'indique entre parenthèses le n° de la corde, 6 étant la plus grave...
Cela donnera, en partant de la plus grave à vide :

[center][size=18](6)mi-fa (5)la-si (4)ré-mi (3)sol-la (2)do-ré (1)fa-sol[/size][/center]

puis en continuant

[size=18]
[center](5)sib-do (4)mib-fa (3)lab-sib (2)réb-mib [/center][/size]

Ici, au lieu de jouer (solb-lab) sur la chanterelle, on peut redescendre sur la (6) solb-lab etc.

Même chose en descendant...

Naturellement, sur la guitare on a déjà [b]plusieurs possibilités de doigtés[/b]. Soit en jouant chaque seconde majeure [b]sur la même corde[/b], soit en la jouant sur deux [b]cordes adjacentes[/b], avec un écart de 3 cases en général, de 2 entre les cordes (3) et (2). Le même exercice sera donc pratiqué des deux manières.

Du côté des [b]doigtés de main gauche[/b], on pour jouer ces [i]secondes majeures[/i] :
- sur une même corde avec les doigts i et a ou m et e, éventuellement sans démancher quand on passe de (3) à (2)
- sur des cordes adjacentes de même, sauf entre (3) et (2) les doigts e et i, ou bien en extensions.

Le même principe s'applique aux [i]secondes mineures[/i], distantes d'une case sur une même corde, de 3 entre deux cordes distantes d'une quarte, de 4 entre (2) et (3).

Voilà pour [b]les secondes jouées dans le cycle des quartes[/b], à jouer (les secondes et le cycle) en montant, et en descendant, parcourant tout le manche verticalement et horizontalement. Pour apprendre les notes sur le manche, on peut les nommer ou les chanter en jouant ces exercices.


Dernière édition par Patlotch le Mer 6 Nov 2013 - 18:36, édité 3 fois

Patlotch
Jazzitude for ever !!!
Jazzitude for ever !!!

Nombre de messages : 1225
Age : 65
Localisation : Fontenay sous Bois
Date d'inscription : 07/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://www.patlotch.esy.es/text/index.html

Revenir en haut Aller en bas

Unités de 3 notes, permutations

Message  Patlotch le Mer 6 Nov 2013 - 17:51

Le stade suivant concerne les [b]unités de 3 notes[/b].

Dans la mesure où la méthode commence par découvrir la tonalité,[b] la tonalité majeure[/b], il s'agit des [i]enchaînements de 3 notes que l'on trouve dans une gamme majeure[/i], par ex. la série

[center][size=18]do ré mi fa sol la si do[/size][/center]

ce qui donne en écarts de tons et demi-tons

[center][size=18]1 1 ½ 1 1 1 ½[/size][/center]

On repère les unités de notes consécutives du même type :

- 1ton-1 ton : do ré mi, fa sol la, sol la si

- 1ton-½ ton : ré mi fa, la si do

- ½ ton-1 ton : mi fa sol, si do ré

Il n'en existe pas d'autres dans une tonalité (gamme) majeure.

Naturellement, quand on le connaît avant, on a reconnu les départs :

- sur les degrés I, IV et V, qui donnent des modes majeurs ionien, lydien et mixolydien
- sur les degrés II et VI, des modes dorien et éolien
- sur les degrés III et VII, des modes phrygien et locrien

Mais dans ce contexte, on ne s'embarrasse pas avec ces notions.

Ici commence le travail sur les unités de trois sons, et [b]la notion de permutation[/b].

Tout assemblage de 3 objets 1 2 3 peut se ranger par permutations de 6 manières différentes :

[center][size=18]123 132 213 231 321 132[/size][/center]

Appliqué à l'unité do ré mi, cela donne les permutations :

[center][size=18]do ré mi, do mi ré, ré do mi, ré mi do, mi ré do, mi do ré[/size][/center]

Même chose pour les autres unités de 3 notes.

Quant aux [i]doigtés[/i], ça commence à se complexifier. En effet, on peut jouer chaque unité :

- [i]sur une même corde[/i], ce qui peut entraîner quelques extensions (attention à ne pas forcer) ou démancher. Mais l'idée est de [i]ne pas démancher[/i] sur une unité, du moins pas avant d'avoir conscience de ce qu'on fait.

- [i]sur la même corde pour deux notes, une corde adjacente pour la 3ème[/i]. Cela dépend évidemment de l'ordre dans lequel on les joue.

Pour l'unité do ré mi, on aura 3 solutions :

- do ré mi sur la même corde
- do et ré  sur une corde, mi sur la corde adjacente
- do sur une corde, ré et mi sur la corde adjacente

Les doigtés sont fonctions du set de deux cordes utilisé. Les mêmes pour les cordes (6) (5), (5)(4), (4)(3), (2)(1), différent pour (3)(2).

À ce stade :

- se familiariser avec les permutations pour une unité donnée, et les jouer avec les différents doigtés.

- repérer qu'un même type d'unité (ex : do ré mi, fa sol la, sol la si) donne les mêmes doigtés.

- ne pas se préoccuper de gamme, de positions, etc. Pour ceux qui les connaissent, simplement constater que cette approche recoupe parfois des doigtés en positions, parfois non.

Concernant la guitare, ou la basse, un des avantages est de développer d'emblée [b]un jeu dans la largeur et dans la longueur du manche[/b], que ce soit en position ou non, sur une corde, deux cordes, trois cordes...

[i]La méthode est présentée ici pour guitare, elle peut s'adapter au piano et #claviers, au vibraphone, ou à tout instrument mélodique. Certains disposent ou non de doigtés alternatifs, utiles suivant les situations (notamment saxophones). Donc apprendre avec les doigtés "classiques" et les alternatifs.
Remarque : j'utilise ici le mot doigté indifféremment pour la réalisation sur l'instrument et les doigts utilisés.[/i]


Dernière édition par Patlotch le Mer 6 Nov 2013 - 18:39, édité 2 fois

Patlotch
Jazzitude for ever !!!
Jazzitude for ever !!!

Nombre de messages : 1225
Age : 65
Localisation : Fontenay sous Bois
Date d'inscription : 07/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://www.patlotch.esy.es/text/index.html

Revenir en haut Aller en bas

Unités de 3 notes dans le cycle des quartes (en majeur)

Message  Patlotch le Mer 6 Nov 2013 - 18:12

En restant dans ce contexte d'une tonalité majeure (DO comme exemple), on va maintenant[b] utiliser les unités de 3 notes et leurs permutations en suivant le cycle des quartes[/b], comme pour les unités de deux notes (on n'avait alors que deux 'permutations', vers le [i]haut[/i], ou vers le [i]bas[/i]).

Mais ici, il y a une astuce, qui consiste à ne pas jouer les unités toutes dans le même ordre. [b]On change l'ordre des notes de l'unité à chaque fois qu'on change d'unité[/b]. On enchaîne des unités, les premières notes suivant le cycle des quartes. Il s'agit de la première note [i]dans l'ordre de la permutation[/i]. Compliqué dit comme ça, mais simple quand on le joue avec des notes. Exemple :

[center][size=18][b]do[/b] ré mi / [b]fa[/b] la sol / [b]si[/b] la do / [b]mi[/b] fa ré / [b]la [/b]sol fa / [b]ré[/b] si do[/size][/center]

Les notes [i]do fa si mi la ré[/i] ont suivi le cycle des quartes (à l'exception de fa-si, quarte augmentée pour rester en do majeur).

À chaque changement d'unité, on a suivi un ordre de permutation différent : [i]123 132 213 231 321 312[/i]

On obtient une sorte de "chanson" que l'on va pouvoir interpréter sur la guitare, en respectant les principes de doigtés précédents, en en essayant plusieurs, en jouant l'unité suivante plus haut ou plus bas, etc. On est parti de do, et revenu à do, on peut recommencer la même chanson ou en enchaîner une autre commençant par une autre note (voir ci-dessous).

Bien sûr on peut [i]varier les rythmes[/i], s'arrêter sur une note d'une unité ou entre les unités, répéter des notes... On peut le faire avec ou sans métronome, sur des rythmiques d'accompagnements Aebersold de base, etc.

On obtiendra une chanson différente en commençant ces cycles sur chaque degré de la gamme. C'est l'objet du post suivant.


Dernière édition par Patlotch le Mer 6 Nov 2013 - 18:40, édité 1 fois

Patlotch
Jazzitude for ever !!!
Jazzitude for ever !!!

Nombre de messages : 1225
Age : 65
Localisation : Fontenay sous Bois
Date d'inscription : 07/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://www.patlotch.esy.es/text/index.html

Revenir en haut Aller en bas

Les 7 "chansons" dans la tonalité majeure

Message  Patlotch le Mer 6 Nov 2013 - 18:32

Voici les 7 chansons obtenues sur le canevas précédent, en do majeur, dans l'ordre du cycle des 'quartes'

[size=18]
[center][b]do[/b] ré mi / fa la sol / si la do / mi fa ré / la sol fa / ré si do

[b]fa[/b] sol la / si ré do / mi ré fa / la si sol / ré do si / sol mi fa

[b]si[/b] do ré / mi sol fa / la sol si / ré mi do / sol fa mi / do la si

[b]mi[/b] fa sol / la do si / ré do mi / sol la fa / do si la / fa ré mi

[b]la[/b] si do / ré fa mi / sol fa la / do ré si / fa mi ré / si sol la

[b]ré[/b] mi fa / sol si la / do si ré / fa sol mi / si la sol / mi do ré

[b]sol[/b] la si / do mi ré / fa mi sol / si do la / mi ré do / la fa sol[/center][/size]

Vous pouvez vérifier que l'on a utilisé [b]toutes les permutations possibles de trois notes consécutives[/b] dans la gamme de do majeur.

Vous pouvez constater que chaque ritournelle commence et finit par la même note.

Vous pouvez vérifier que vous jouez là [i]toutes les tierces[/i], mais sans jouer des "gammes en tierces" et autres supposés exercices de base incontournable qui donnent le plus souvent des phrasés mécaniques, même quand ils joués par des virtuoses réputés (pour leur virtuosité)...

[b]Il est bon d'entendre ça comme des mélodies, éventuellement à faire swinguer, à jouer lentement, plus vite, à jouer certains passages en croches, d'autres en noires... comme des appels et réponses à chaque changement d'unité... comme une histoire qu'on raconte plutôt qu'un exercice mécanique.[/b]

Ne pas oublier qu'à chaque changement d'unité, vous pouvez jouer la suivante plus grave ou plus aigu, et utiliser des doigtés différents, obligeant ou non à démancher, faire des extensions. Vous pouvez varier la sauce en vous concentrant sur une région du manche que vous connaissez moins bien, jouer plutôt dans le grave (excellent pour les bassistes), plutôt dans le sur-aigu... Bref, même si vous êtes déjà avancé, en profiter pour ouvrir votre jeu à d'autres possibilités, d'autres idées mélodiques...

Patlotch
Jazzitude for ever !!!
Jazzitude for ever !!!

Nombre de messages : 1225
Age : 65
Localisation : Fontenay sous Bois
Date d'inscription : 07/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://www.patlotch.esy.es/text/index.html

Revenir en haut Aller en bas

Rompre la monotonie rythmique

Message  Patlotch le Mer 6 Nov 2013 - 18:49

Un moyen de rompre la monotonie de ces "chansons" est le suivant.

Ayant remarquer que chacune commence par la même note, jouer en boucle (en variant l'octave des unités à chaque fois), sans répéter la note de fin. Cela donne

[center][size=18]do ré mi fa la sol si la do mi fa ré la sol fa ré si (do) ré mi fa la sol si la do mi fa ré etc.[/size][/center]

Cela évite de jouer les unités comme des triolets et, comme le nombre de notes est impair (17) oblige à trouver des rythmes différents et variés pour que cela se tienne plus ou moins...

Les 'chansons' qui précèdent sont un moyen radical de connaître le manche de la guitare sur toute sa largeur et dans sa longueur, en profondeur...

Ce qui vaut pour la tonalité de Do majeur vaut pour les onze autres.

Patlotch
Jazzitude for ever !!!
Jazzitude for ever !!!

Nombre de messages : 1225
Age : 65
Localisation : Fontenay sous Bois
Date d'inscription : 07/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://www.patlotch.esy.es/text/index.html

Revenir en haut Aller en bas

La notion de "note pivot"

Message  Patlotch le Mer 6 Nov 2013 - 19:07

Ces 'chansons' sont autant un moyen de se mettre la tonalité majeure dans l'oreille, que de connaître ses "gammes" (et modes par conséquent) sur le bout des doigts, comme d'acquérir une parfaite connaissance mélodique du manche de la guitare, sans dépendre des doigtés en position (qu'ils soient classique, Lagoya, Cullaz, Lewitt, Berklee...). Tout le travail technique se fait naturellement.

Mais ces 'chansons' ne sont pas, heureusement, le seul moyen d'utiliser ces unités et leurs permutations.

Chaque fois que vous jouez une 'unité' vous commencer par une note et terminez par une autre. Selon l'ordre choisi, 3 débuts et 3 fins possibles.

Vous pouvez considérer la note sur laquelle vous arrivez (la 3ème) comme le départ d'une autre unité à jouer dans l'ordre qui vous passe par la tête. Autrement dit, la voir comme une [b]note pivot[/b].

[center][size=18]Où puis aller maintenant ?[/size][/center]

Gardez le doigt sur cette note, laissez la sonner, et demandez-vous : où puis-je aller maintenant ? Toutes sortes de solutions s'offrent à vous :

- plus haut, plus bas
- jouer une unité quelconque partant de cette note

Exemple : do ré mi. mi devient note pivot. Vous pouvez jouer mi fa sol, mi sol fa, mi ré fa, mi fa ré, mi ré do, mi do ré

Les phrases possibles sont :
do ré mi fa sol, do ré mi sol la, do ré mi ré fa, do ré mi fa ré, do ré mi ré do, do ré mi do ré

Autrement dit, vous rompez avec l'habitude, si vous l'avez prise, de jouer toujours [i]do ré mi fa sol[/i]

[center]:sm:: [/center]

Au lieu de considérer 1 note pivot, vous pouvez prendre [i]les deux dernières notes comme début d'une autre unité[/i].

Exemple do [i]ré mi[/i]. ré mi début d'une autre unité, [i]ré mi[/i] fa ou ré mi do. Et à nouveau la dernière notre comme note pivot.

Patlotch
Jazzitude for ever !!!
Jazzitude for ever !!!

Nombre de messages : 1225
Age : 65
Localisation : Fontenay sous Bois
Date d'inscription : 07/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://www.patlotch.esy.es/text/index.html

Revenir en haut Aller en bas

Allez ailleurs...

Message  Patlotch le Mer 6 Nov 2013 - 19:13

Un autre moyen de voir consiste à aller [i]ailleurs[/i] à la fin d'une unité, en choisissant n'importe quelle note de la tonalité, distante d'un intervalle quelconque, et de poursuivre ce petit jeu.

Au-delà de cette utilisation pour une tonalité, cela peut se présenter pour une modulation. On ira vers une note qui fait sentir cette modulation, de préférence une note qui n'appartient pas à la tonalité d'où l'on vient.

Exemple si l'on vient de do majeur pour aller :

- vers Fa majeur [i]do ré mi fa la sol (sib) la do mi fa ré...[/i] ou [i]do ré mi fa la sol (sib) la sol mi do ré...[/i]

- vers Sib majeur[i] do ré mi fa la sol (mib) do ré sib la sol...[/i] ou [i]do ré mi fa la sol (mib) ré do la fa sol...[/i]

- vers Sol majeur [i]do ré mi fa la sol (fa#) sol la si ré do...[/i] ou [i]do ré mi fa la sol (fa#) mi ré si sol la...[/i]

Notez qu'à chaque fois, j'ai utilisé des morceaux des 'chansons/ permutations' dans la nouvelle tonalité. Vous en connaissez les doigtés si vous avez travaillé ces chansons en do majeur. Ce sont les mêmes à quelques cases près. Bon, je ne vous cache pas que pour un débutant, ça prend un certain temps... Mais c'est aussi pourquoi un musicien moyen voire confirmé peut en tirer quelque chose de nouveau.

Patlotch
Jazzitude for ever !!!
Jazzitude for ever !!!

Nombre de messages : 1225
Age : 65
Localisation : Fontenay sous Bois
Date d'inscription : 07/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://www.patlotch.esy.es/text/index.html

Revenir en haut Aller en bas

Programme et conditions du cours

Message  Patlotch le Jeu 7 Nov 2013 - 13:44

J'ai retrouvé la description de son cours par Ray Estwick (et par là-même l'orthographe...)

[center]COURS D'IMPROVISATION "JAZZ-BLUES"[/center]

BUT DU COURS :

Le but de ce cours est de faire évoluer l'étudiant(e) en travailleur-musicien(ne) actif qui sera équipé pour comprendre, exécuter, transformer de façon créatrice ou composer un morceau de musique, dans le genre de Jazz-Blues ou de musique populaire occidentale; l'accent est mis sur l'improvisation et la compréhension harmonique.

PROGRAMME DU COURS :

1ère étape : Ancrage diatonique ou l'habileté d'improviser dans une tonalité (majeure) sans se perdre (théorie et pratique)

2ème étape : Accords. Introduction à l'harmonie (théorie et pratique)

3ème étape : Improvisation et études harmoniques sur le blues (théorie et pratique)

4ème étape : Ancrage diatonique ou l'habileté d'improviser dans une tonalité (mineure) sans se perdre (théorie et pratique)

5ème étape : Improvisation chromatique (théorie et pratique)

6ème étape : 1ère partition (analyse et exécution)

7ème étape : 2ème partition (analyse et exécution)

8ème étape : Développement mélodique de la 1ère composition

9ème étape : Développement harmonique de la 1ère composition

CONDITIONS DU COURS :

Le cours est de 45 Frs./hr (1 cours par semaine), payé à l'avance

Le cours exige une pratique quotidienne d'au moins 1 heure et demi. Il n'est pas conseillé de suivre ce cours si l'étudiant(e) ne possède pas une motivation professionnelle ou semi-professionnelle.

Les cours seront arrêtés si l'étudiant(e) ne réussit pas à maintenir le niveau de performance nécessaire pour obtenir des résultats efficaces.

[center]:no [/center]

Je me suis arrêté entre la 4ème et la 5ème étape. Comme je l'ai dit, mes connaissance antérieures s'avéraient un blocage pour entrer complètement dans cette méthode, et j'ai compris que Ray Estwick entendait aussi former des musiciens à sa propre école... Nous en sommes restés là, si j'ose dire, d'un commun accord.

J'avais appris par JazzMagazine l'ouverture en 1976 d'une école de jazz à Paris, le CIM (Centre d'Information Musicale, dirigé par Alain Guerrini, par ailleurs fondateur du label [i]Open[/i] et l'un des initiateurs du [i]Concours national de jazz de La Défense[/i]). Au cours de Pierre Cullaz, j'ai rencontré un ancien élève de Ray Estwick. Il considérait ce maître de jazz comme parfaitement mégalomane et azimuté. Je pense plutôt qu'il n'avait pas mieux que moi «[i] réussit à maintenir le niveau de performance nécessaire pour obtenir des résultats efficaces[/i] »

[center]:twisted: [/center]

Je regarderai dans mes notes de cours s'il y a encore quelques points que je pourrais transmettre ici.

Patlotch
Jazzitude for ever !!!
Jazzitude for ever !!!

Nombre de messages : 1225
Age : 65
Localisation : Fontenay sous Bois
Date d'inscription : 07/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://www.patlotch.esy.es/text/index.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Improvisation jazz-blues / Ray Estwick

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 6:04


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum