Question à 2 balles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Question à 2 balles

Message  LeFred le Lun 19 Déc 2005 - 22:24

Est ce que vous savez pourquoi on dis un boeuf, taper un boeuf (il a rien fait de mal c't'animal !!!) de même pourquoi jam-session ?

ces mots et leur traduction n'ont, a priori rien a voir avec leur signification musicales, donc ethymologiqement causant, auriez-vous une explication ?

LeFred
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 1672
Age : 47
Localisation : Saint-Etienne
Date d'inscription : 31/08/2004

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question à 2 balles

Message  Josselin le Lun 19 Déc 2005 - 22:31

Aucune, mais je réponds pour suivre

Josselin
Ad' ministre batteur
Ad' ministre batteur

Nombre de messages : 1113
Age : 36
Date d'inscription : 03/05/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question à 2 balles

Message  Kalidas le Mar 20 Déc 2005 - 0:47

Pour le français , taper un bœuf : origine géographique. C’est le cabaret « Le bœuf sur le toit », à Paname, années 20, où les artistes et musiciens venaient se rencontrer. On va se faire un bœuf, c’ets à dire on va au « Bœuf », et donc se frotter à toute une faune artistique de l’époque (des grands noms).

Jam-session : je sais qu’en anglais courant, quand les chiottes sont bouchées on peut dire «Fuck ! there’s a fucking jam in the fucking loo », (traduction (doux jésus, pardonnez-moi mais je crains que les cabinets d’aisance ne soient hors d’usage !)(jam=encombrement), en clair, bouchez-vous le nez, c’est qu’il y a tout un tas de choses plein le conduit, on est dans la merde.

Ramené à un niveau musical, celui qui nous intéresse, pardon à vous amis plombiers sauf si vous êtes saxophonistes, mais on reste dans le tuyau, la jam c’est quand on se rongeait les ongles et pissait dans son froc en bas de l’estrade en attendant son tour pour aller se frotter à ceux qui encombraient déjà la scène et se faire jeter après une moitié de chorus si on était pas à la hauteur . On voit ça très bien dans le film Bird d’Eastwood.

Kalidas
Jazzayatollah
Jazzayatollah

Nombre de messages : 3824
Age : 58
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/11/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question à 2 balles

Message  LeFred le Mar 20 Déc 2005 - 8:02

ah ben voila une réponse qu'elle est bonne

Je savais bien qu'on avait un historien du jazz parmi nous merci Prof Kalidas !!!

LeFred
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 1672
Age : 47
Localisation : Saint-Etienne
Date d'inscription : 31/08/2004

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question à 2 balles

Message  Invité le Jeu 22 Déc 2005 - 4:08

Genial!
moi aussi je me demandais depuis longtemps quel etait l origine de ses expressions mais j a voue n avoir jamais cherche...

t es vraiment super Kalidas!! un vrai puit de science en jazz (j aodre tes rubriques dans le sujet reserve a cet effet pls bas)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question à 2 balles

Message  Invité le Mar 30 Jan 2007 - 8:08

En fait le mot "jam" peut aussi désigner un mélange consistant (par exemple, le pot de confiture de framboise dans mon frigo dit : confiture de framboise / Raspbery jelly jam)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question à 2 balles

Message  Invité le Lun 25 Jan 2010 - 0:10

Je lis dans mon bouquin consacré à Charlie Parker que dès 1946, le succès du jazz semble général en France dès l'après-guerre. En 1947 semble-t-il, un des enrigstrements du Bird obtient même le Grand Prix du Disque alors qu'il est à peine remarqué aux USA. Quelle sont les causes de cet engouement ? J'avais lu que les orchestres blancs de l'armée US avaient un peu tracé le sillon, mais Glenn Miller n'a sans doute pas été suffisant pour imprégner les consciences à ce point ? D'ailleurs il se produisait plus à Londres et je ne crois pas que la folie du Jazz ait autant frappé outre-Manche que dans les caves parisiennes... De plus, la distance entre ses compo et le bebop me semble trop importante pour valider cette explication. Cela remonte peut-être aux décennies précédentes ? Quelle est la pénétration des courants précédents, new-orleans, middle jazz, swing... avant guerre ???

[size=7]Je sais, c'est toujours à une heure avancée de la nuit que je trouve des moyens d'emm... le monde.[/size]

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question à 2 balles

Message  Kalidas le Lun 25 Jan 2010 - 19:38

réponse à 2 balles :

conjonction de la sortie de 5 années de merde et de l'apparition de l'existentialisme où l'individu devient enfin maître de son destin : bref c'est l'éclate totale....

Kalidas
Jazzayatollah
Jazzayatollah

Nombre de messages : 3824
Age : 58
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/11/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question à 2 balles

Message  Invité le Lun 25 Jan 2010 - 22:54

Réponse claire et concise.

Ça me rappelle l'épisode 11 de la saison 4 de [i]Dexter[/i]. Il se demande: [i]"Mais qui sommes-nous ?"[/i]

Sinon, au sujet de la Panonnica de Koenigswarter: [i]"Comme beaucoup de gens imprégnés de culture française, la Baronne était fascinée par la sculpture africaine, la culture afro-américaine et la négritude"[/i] [Ross Russel dans [i]Bird lives[/i]]

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question à 2 balles

Message  Kalidas le Lun 25 Jan 2010 - 23:41

[quote:096d="vartan"]Réponse claire et concise.

Ça me rappelle l'épisode 11 de la saison 4 de [i]Dexter[/i]. Il se demande: [i]"Mais qui sommes-nous ?"[/i]

Sinon, au sujet de la Panonnica de Koenigswarter: [i]"Comme beaucoup de gens imprégnés de culture française, la Baronne était fascinée par la sculpture africaine, la culture afro-américaine et la négritude"[/i] [Ross Russel dans [i]Bird lives[/i]][/quote]

bah je crois qu'en gros c'est un peu ça l'explication de l'engouement de la france (paris, oui parce que à Châteaudun ça devait être un peu plus calme)

mais que veux-tu dire avec la baronne ?, l'attrait vers l'afrique et le relecture des objets africains comme objets d'art (vaste question) ça remonte à Breton and Cie..l'attrait vers la négritude, irrésistible j'en conviens relevait plutôt à l'époque d'une attirance pour l'interdit, ...je me souviens qu'au sortir de la lecture du Ross Russell, j'avais été un peu partagé...je ne sais pas si c'est vraiment un bon bouquin...faudrait que je le relise...

Quant à Dexter, j'attends avec grosses gouttes de sueur, beurk, la saison 5....je trouve que lui ressemble beaucoup...

Kalidas
Jazzayatollah
Jazzayatollah

Nombre de messages : 3824
Age : 58
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/11/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question à 2 balles

Message  Invité le Lun 25 Jan 2010 - 23:52

Il est intéressant quand même ne serait-ce que par le témoignage d'un des acteurs de cette révolution qui a tant compté pour la suite. Mais je trouve qu'on sent bien ce qu'il y aurait de partisan ou d'arrangé parce qu'il ne se cache pas d'avoir été en désaccord avec Parker (et Chan qui le signale d'ailleurs en préface).
J'aime surtout l'évocation des concerts et des jam-sessions.

Pour la négritude, oui, ça remonte au début du siècle en fait.
Mais il semble que les pays scandinaves aient été aussi touchés très précocement et profondément par le jazz, là je ne vois pas trop Sartre et Picasso ayant servi de terreau pour favoriser l'éclosion de cette passion.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question à 2 balles

Message  Kalidas le Mar 26 Jan 2010 - 0:04

oui c'est bizarre cette manie des scandinaves d'avoir si bien accueilli les jazzmen....l'acquavit ? les blondes ?

Kalidas
Jazzayatollah
Jazzayatollah

Nombre de messages : 3824
Age : 58
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/11/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question à 2 balles

Message  Invité le Mar 26 Jan 2010 - 0:11

C'est pas pour IKEA quand même !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question à 2 balles

Message  ptilou le Mar 26 Jan 2010 - 10:18

[quote="Kalidas"][quote:b014="vartan"]
bah je crois qu'en gros c'est un peu ça l'explication de l'engouement de la france (paris, oui parce que à Châteaudun ça devait être un peu plus calme)[/quote]
Chateaudun sans doute, mais Chateauroux, pas du tout...
Se rappeler en effet que jusqu'à ce que De Gaulle fasse l'indépendant (66 ou 67 ?)... il y avait des bases militaires américaines après guerre en France sur un peu tout le territoire. Elles ont contribué à la diffusion des vinyles (Jazz et rock ensuite) chez les jeunes aux alentours, via les bars...

ptilou
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 903
Age : 63
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://cooldesource.blog.lemonde.fr/category/concerts/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question à 2 balles

Message  captainbop le Mar 26 Jan 2010 - 16:07

Bonjour à Tous,

A propos de "boeuf", il m'en a été donné une autre (jolie) version quand j'étais adolescent.
Que cela venait du fait que, dans l'ancien temps, en Louisiane, des "musiciens" se retrouvaient après le "boulot" en bord de bayou d'une rivière appelée Boeuf...

Pour ma part, j'ai plus souvent entendu l'expression "faire le (un) boeuf", que "taper un boeuf"...


Ptilou, cite Châteauroux. Je confirme. En vacances, à la fin des années 50, je fréquentais une piscine proche (Issoudun). Il s'y trouvait, en effet, de nombreux militaires américains. C'est là que j'ai découvert le rock, Elvis, les PLatters et Kalin Twins (When), Paul Anka... C'était super...


captainbop
Bouquiniste de bon aloi
Bouquiniste de bon aloi

Nombre de messages : 697
Age : 71
Localisation : Au soleil
Date d'inscription : 18/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question à 2 balles

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 8:12


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum